Fermer
Cloud

Google Cloud TPU : la puce d’apprentissage machine disponible

accelerated-machine-2x

Google ne garde plus ses puces dotées d’une intelligence artificielle dans ses cartons, offrant ses Cloud TPU pour les utilisateurs souhaitant un traitement plus intelligent dans le cloud. Décrites comme des accélérateurs d’apprentissage machine, les puces Cloud TPU sont dotées de composants propres à Google, et utilisées pour tout, allant de la reconnaissance des personnes à travers une multitude de photos, jusqu’aux voitures autonomes.

En bref, ces dernières sont une réelle tentative pour rendre le traitement basé sur le cloud plus intelligent, et être en mesure d’observer et de choisir des modèles et plus encore. Les Cloud TPU côtoieront au lieu de remplacer les puces existantes de Google qui alimentent sa plateforme Google Cloud (GCP), et qui disposent des processeurs Intel les plus récents aux GPU haut de gamme, tels que le Tesla V100 de NVIDIA.

L’objectif n’est donc pas de remplacer tous ces processeurs par des Cloud TPU. Au lieu de cela, Google a l’intention d’offrir des capacités d’apprentissage automatique ciblées à des projets qui pourraient traditionnellement ne pas pouvoir se le permettre. Selon Google, même ceux qui disposent d’une infrastructure d’apprentissage automatique peuvent bénéficier de ce que proposent désormais leurs services de cloud : par exemple, avec une flotte de Cloud TPU, plusieurs variantes d’un modèle d’apprentissage automatique pourraient être formées en peu de temps.

Un faible coût pour s’initier dans l’apprentissage automatique

Un Cloud TPU utilise quatre ASIC personnalisés, pour un maximum de 180 téraflops, associés à 64 Go de mémoire à bande passante. Chaque Cloud TPU peut être adressé à d’autres projets, ou les cartes peuvent être connectées ensemble dans ce que Google appelle des « TPU pods » avec des performances multi-pétaflop. Ceux-ci ne seront pas disponibles pour les utilisateurs de GCP dans un premier temps, bien que Google indique qu’ils seront mis en ligne plus tard en 2018.

Bien sûr, le matériel n’est que les prémices des ambitions de Google. Le géant de la recherche est également en train d’ouvrir divers outils de classification d’images, de détection d’objets, de traduction automatique et de modélisation linguistique, qui peuvent utiliser l’apprentissage automatique pour une variété d’applications et de services. Si vous avez quelque chose que vous voulez tester vous-même compatible avec TensorFlow, Google est également ouvert à ceci.

Bien que le nouveau support d’apprentissage automatique de GCP soit susceptible d’être populaire parmi les universités et d’autres projets souhaitant s’impliquer dans la technologie, mais sans dépenser trop d’argent. Google proposera initialement des quantités limitées du Cloud TPU à ses utilisateurs, facturant le traitement à la seconde. Il sera au prix de 6,50 dollars par Cloud TPU par heure.

Mots-clé : Cloud TPUGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Samsung crée un « iPhone X » sans bords d’écran et encoche

Samsung s’apprête à sortir le nouveau Galaxy S9. Mais à en juger par les fuites qui ont eu récemment fait le...

Fermer