Fermer
Réalité virtuelle

Avec WebXR, Mozilla veut standardiser les technologies de réalité mixte

Avec WebXR, Mozilla veut standardiser les technologies de réalité mixte

Bien que de nombreuses personnes se posent la question de l’utilité de la réalité virtuelle (VR) et de la réalité augmentée (AR), il est difficile d’argumenter avec l’idée qu’elle devrait être plus facile à développer et à déployer — en particulier sur le Web. C’est pourquoi , avec WebXR Mozilla travaille sur un framework qui fournit aux développeurs des outils standardisés et bien documentés pour accéder à la réalité mixte.

Fondamentalement, il est difficile de construire quelque chose sur le Web que vous pouvez facilement déployer non seulement sur les navigateurs de bureau, mais aussi sur les casques pour les téléphones mobiles, la réalité virtuelle ou augmentée, et tout ce qui pourrait mélanger ceci. Mais afin que les technologies décollent, celles-ci doivent être plus faciles à déployer.

Mozilla a déjà travaillé avec Google et d’autres sur l’API WebVR, qui, au cours de l’année dernière, a permis aux navigateurs de lancer des expériences de VR, délaissant ainsi les plug-ins spéciaux. WebXR (qui est un espace de nom réservé) est un successeur de cette norme, avec beaucoup de fonctions analogues, mais en ajoutant tout ce dont vous avez besoin pour le secteur de la réalité mixte.

Développer des normes pour démocratiser la technologie

Vous l’aurez compris, Mozilla espère développer des normes et des systèmes qui permettront aux appareils, casques, frameworks et aux outils de fonctionner ensemble, et de fournir aux développeurs Web des outils et des plateformes de publication pour mettre en ligne un contenu immersif facilement accessible à tout utilisateur.

Mozilla veut démocratiser la réalité mixte sur le Web

Cela signifie créer un langage commun qui rassemble des concepts tels que l’ancrage d’objets malgré les changements de mise en œuvre entre ARCore, ARKit, Hololens et d’autres plateformes. Il y a donc beaucoup de travail à faire. Malheureusement, Google n’est pas un partenaire, mais le travail de Mozilla est destiné à être complémentaire et compatible avec les démos existantes du géant de la recherche. En outre, il ne s’agit pas non plus de remplacer WebVR.

En attendant, il s’agit davantage d’un terrain de jeu pour les développeurs qu’une proposition sérieuse. Elle prend en charge la version de bureau de Firefox, et il y a un WebXR Viewer sur l’App Store iOS si vous voulez le tester. Bien évidemment, seuls les développeurs risquent d’être intéressés. Vous pouvez consulter la proposition et une poignée d’expériences AR/VR qui l’utilisent sur GitHub.

Mots-clé : MozillaWebXR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.