Fermer

Réalité virtuelle

Réalité virtuelle

IO 17 : Google parle de sa plateforme Daydream 2.0 « Euphrates » et son casque VR

Day2Daydream.2e16d0ba.fill-2676×1505

Ce jeudi, lors de la I/O 2017, le directeur de la gestion des produits chez Google, Mike Jazayeri, est revenu sur le casque de réalité virtuelle (VR) mobile autonome de la société, ainsi que de la plateforme alimentant l’appareil, Daydream 2.0 « Euphrates ». Comme mentionné précédemment, l’appareil ne nécessitera pas un smartphone comme ce qui est nécessaire pour le Gear VR de Samsung ou le Daydream View de Google, mais sera autonome et s’appuiera sur le système Google Worldsense pour rendre l’expérience VR mobile plus immersive.

Google Worldsense se compose de deux caméras grand-angles qui suivent tous les objets dans l’environnement afin de créer un « plan virtuel ». Cela permet aux utilisateurs de marcher librement sans avoir à se soucier des câbles connectés et de se heurter à des objets physiques et des personnes. Cela signifie également que le casque ne nécessitera pas de capteurs externes (comme les HTC Vive et Oculus Rift), et les utilisateurs ne doivent pas non plus prédéfinir l’espace de jeu.

Google s’est associé à Qualcomm pour créer un modèle de casque de référence basé sur la dernière plateforme Snapdragon 835 de la firme, et ajoutant des caméras de suivi et des capteurs de haute qualité. Contrairement au Daydream View, dépendant du smartphone, ce modèle de référence est optimisé pour une expérience VR mobile sans écran tactile.

La puissance logicielle démontrée

Mais avec un puissant matériel, il faut une plateforme logicielle également convaincante. Et, c’est là que la prochaine version de Daydream entre en action. Daydream 2.0 « Euphrates » sera alimentée par Android O, qui va offrir un nouveau gestionnaire de fenêtres VR, qui prend en charge les écrans non tactiles. Cela signifie que l’interface utilisateur du système d’exploitation sera accessible en VR.

Daydream 2.0 va apporter une nouvelle interface

Daydream 2.0 va également recevoir une mise à jour de l’expérience Daydream Home, pour prendre en charge le Daydream View et les écouteurs autonomes. Pour commencer, les utilisateurs verront une liste en cascade de contenu composé de médias, d’applications, de jeux, etc. dans les tuiles horizontales. Google a ajouté un nouveau tableau de bord qui est accessible dans n’importe quelle application qui n’exige pas que l’utilisateur quitte l’expérience VR actuelle. Ce dernier permettra aux utilisateurs de projeter leur expérience sur un Chromecast, de réaliser des captures d’écran et de capturer des vidéos.

Il sera possible de streamer le contenu VR avec Daydream 2.0

Une nouvelle application YouTube VR est également en cours de développement, qui permettra de regarder des vidéos simultanément avec d’autres utilisateurs et de s’engager avec ces co-observateurs depuis des outils de discussion et des avatars.

Enfin, Daydream va recevoir des améliorations pour les développeurs. Instant Preview est une nouvelle fonctionnalité où les créateurs peuvent apporter des modifications dans un environnement, et ensuite les éprouver dans un casque VR quelques secondes plus tard sans avoir à attendre de longues sessions de rendus.

Daydream 2.0 Euphrates arrivera les smartphones et les casques autonomes plus tard en 2017. HTC et Lenovo seront les premiers à produire des casques autonomes en fonction du modèle de référence.

Lire plus
Réalité virtuelle

IO 17 : Google annonce enfin un casque VR autonome

io-2017-google-annonce-enfin-un-casque-vr-autonome-6

Comme prévu, la Google I/O 2017, qui se tient en Californie jusqu’au 19 mai, a permis au géant de la recherche d’aborder un sujet en vogue : la réalité virtuelle. Google a notamment annoncé que les Galaxy S8 et Galaxy S8+ de Samsung recevront bientôt le support pour la plateforme Daydream.

Les derniers smartphones phares de Samsung vont en effet offrir un support à la plateforme Daydream de Google, a déclaré Clay Bavor, lors de I/O 2017. Le support pour les deux derniers téléphones Samsung arrivera cet été, par une mise à jour logicielle.

De plus, le futur smartphone premium de LG va également se vanter d’un support pour la plateforme Daydream. Bien que Google ne mentionne pas spécifiquement le nom du prochain smartphone de LG, le géant de la technologie se référait très probablement au LG V30, prévu pour arriver plus tard dans l’année.

 

La gamme de smartphones Galaxy S8 va offrir un support à la plateforme Daydream

La plateforme Daydream de Google a d’abord été annoncée lors de la I/O de l’année dernière, en tant que plateforme de réalité virtuelle optimisée pour le mobile, mais ses débuts ont été laborieux. Seul un certain nombre de périphériques prennent en charge la plateforme Daydream, à savoir le Google Pixel, le ZTE Axon 7, le Motorola Moto Z, le ZenFone AR et le Huawei Mate 9 Pro.

Un nouveau casque Daydream VR autonome

Google a également annoncé un nouveau casque Daydream VR autonome, qui ne nécessite plus un smartphone pour fonctionner. Le matériel sera entièrement optimisé pour la réalité virtuelle, et intégrera la technologie de suivi nommée WorldSense. Celle-ci sera en mesure d’utiliser le suivi des positions afin de déterminer les mouvements effectués par les utilisateurs, sans nécessiter de capteurs externes. En outre, les caméras aideront à offrir une expérience plus pratique pour les utilisateurs qui utilisent des casques VR autonomes.

Afin de créer un casque VR autonome, Google collabore étroitement avec Qualcomm. En outre, HTC et Lenovo envisagent également de développer des casques autonomes Daydream VR, qui devraient arriver plus tard dans l’année.

Google a également montré ses progrès dans la réalité augmentée et a partagé le fait que le smartphone Tango de 2e génération, le ZenFone AR, arrivera cet été. Tango sera intégré dans Google Maps pour fournir aux smartphones des informations plus précises concernant leur emplacement. Google a travaillé sur Tango depuis des années pour aider les périphériques à suivre le mouvement et à déterminer les distances et leur emplacement dans un certain environnement.

Lire plus
Réalité virtuelle

Les caméras Street View Ready de Google ouvriront un nouveau monde VR

Farmers_Market_.2e16d0ba.fill-2469×1380

Si Google Earth peut créer l’une des applications de réalité virtuelle les plus excitantes sur PC, malheureusement l’application Street View de la société n’est pas assez riche, offrant uniquement des images à 360 degrés du monde qui nous entoure. Néanmoins, si la plateforme offre déjà du contenu, les nouvelles caméras Street View Ready de Google sont prêtes à aller encore plus loin.

Le géant de la recherche a annoncé ce nouveau concept la semaine dernière. Un total de 20 nouvelles caméras à 360 degrés seront certifiées « Street View Ready, ce qui permettra un téléchargement rapide et sans douleur d’images sur le service de cartographie de Google. Pourquoi envoyer des voitures spécialisées pour capturer le monde lorsque vous pouvez pousser la population à le faire pour vous ?

La certification « Ready » de Street View est divisée en différentes normes. « Mobile Ready » vous permet de publier le contenu directement à partir de l’application avec une caméra telle que la Giroptic, tandis que les appareils « Auto Ready » capturent des images à partir de caméras positionnées sur des véhicules. « Workflow Ready », quant à lui, dispose d’un ensemble d’outils de publication pour vous permettre de télécharger dans les comptes Street View, avec des caméras comme la gamme de GoPro.

Un monde nouveau

Différentes certifications « ready » pour Street View existent, la plus intéressante étant la « VR Ready »

Évidemment, celui qui nous intéresse le plus est Street View « VR Ready », qui assemble la géométrie afin de produire un ensemble de photos à 360 degrés. Pour ceux qui le souhaitent, vous pouvez voir les spécifications demandées à une caméra pour qu’elle soit compatible avec ce mode depuis ce lien.

Matterport, InsideMaps et NCTech vont dévoiler des caméras sous la certification VR Ready. En fait, cette dernière société a déjà révélé son dispositif au Google Street View Submit au Japon la semaine dernière. Idéalement nommée Virtual Reality Camera (VRC), la caméra est conçue pour être un appareil photo peu coûteux pour les consommateurs, qui offre une capture 3D des espaces en intérieur. Un prix et une date de sortie pour la caméra n’ont pas été confirmés, mais nous devrions le savoir prochainement.

Voici la caméra VR d e NCTech
Lire plus
Réalité virtuelle

Le casque Microsoft HoloLens pourrait un jour aider à la chirurgie de la colonne vertébrale

590b5849778b1e2bfbb25c72_Scopis Holographic Navigation Platform_Surgeon

Si le casque Microsoft HoloLens peut être utilisé pour tout type de scénarios, celui-ci va peut-être faire son apparition dans les salles d’opération du futur. En effet, la société de technologie médicale Scopis a créé la première interface de réalité mixte pour les chirurgiens sur le casque de réalité augmentée du géant de la technologie.

Conçue principalement pour la chirurgie de la colonne vertébrale ouverte et peu invasive, la technologie de réalité augmentée de Scopis prétend améliorer la précision et la rapidité des chirurgiens portant un casque HoloLens, en montrant avec précision les angles et les positions de l’équipement.

Par exemple, avec le projet de projection de Scopis, ce dernier peut utiliser le suivi de la position 3D pour les instruments, tels que les vis pédiculaires utilisées pour fixer des vertèbres, afin qu’un spécialiste puisse les aligner avec précision sans détourner les yeux du patient pour regarder un moniteur externe. Pour ceux qui désirent en apprendre davantage sur la chirurgie du futur, et voir comment fonctionne Scopis avec le casque HoloLens, regardez la vidéo promotionnelle ci-dessous :

HoloLens dans le domaine médical

Pour utiliser la plateforme de navigation holographique Scopis pendant une opération, le chirurgien porte les lunettes Microsoft HoloLens qui communiquent par une connectivité sans fil avec le système Scopis. Le positionnement prévu des vis pédiculaires est projeté sur le champ de vision du chirurgien, directement sur le patient, créant ainsi une expérience de réalité mixte.

En plus de réduire le temps de chirurgie et d’autres potentiels risques, Scopis affirme que son système dédié au casque HoloLens réduit également l’exposition des patients aux radiations avec des machines à la fluoroscopie, qui permettent de détecter des emplacements optimaux pour le placement des vis.

Vous l’aurez compris, la solution holographique « Scopis » a le potentiel de rendre la chirurgie de la colonne vertébrale plus efficace, plus sûre et plus précise. Bien que l’on ne sache pas encore si Scopis est proche d’utiliser un casque HoloLens dans des opérations « réelles », ce n’est pas la seule société à miser sur la technologie de réalité mixte. En effet, de nombreuses entreprises lorgnent sur le HoloLens, et nous devrions prochainement le voir dans une application réelle.

Lire plus
Réalité virtuelle

Facebook travaille sur des lunettes AR, mais il faudra patienter

facebook-lunettes-ar

Facebook travaille sur une paire de lunettes de réalité augmentée plutôt alléchante, tout comme le reste du monde de la technologie. Néanmoins, elle ne va pas commencer à planifier leur achat tout de suite. Lors de la conférence F8 de Facebook, la société a révélé sa vision pour l’avenir, celui où vous ne serez pas lié à votre smartphone, mais pour lequel vous serez toujours connecté au monde numérique.

Les rêves de lunettes de réalité augmentée (AR) de Facebook permettront de superposer des éléments du monde digital, sur ce que vous avez en face de vous. Autrement dit, c’est un peu comme ce que Google a fait, mais d’une manière beaucoup plus classe, puisque ce projet a été un flop pour le géant de Mountain View.

Selon Facebook, les lunettes vous montreront le nom d’une personne au-dessus de sa tête lorsque vous la rencontrez. Bien que cela puisse paraître effrayant, c’est plutôt cool en raison de l’utilisation du logiciel de reconnaissance faciale, et parce que la plupart d’entre nous ont réellement un problème pour ce souvenir des noms.

Les lunettes peuvent également être utilisées pour d’autres choses, comme vous dire si votre enfant a de la fièvre, ou vous donner accès à votre espace de travail lorsque vous êtes en transit, et plus encore. Cela semble tiré par les cheveux et il est davantage digne d’un film de science-fiction que la réalité, mais Facebook croit fermement qu’elle peut y arriver.

Les lunettes arrivent, mais pas maintenant

Son CTO, Mike Schroepfer, a confirmé que Facebook travaille activement sur les spécifications de ses lunettes AR, mais n’a pas argumenté sur ces dernières, au-delà de dire qu’elles sont une extension du monde, et qu’elles tirent profit de la réalité augmentée. Cependant, Michael Abrash, directeur scientifique d’Oculus, tente de cultiver l’excitation, en admettant qu’un tel projet soit très ambitieux, et qu’il pourrait prendre au moins cinq ans avant de voir.

Ce projet est très cool, et s’il arrive réellement sur le marché, il va clairement changer les mœurs, et la façon dont nous voyons la technologie de réalité augmentée. Peut-être que dans les cinq prochaines années, le marché sera prêt pour des lunettes AR, pas comme lorsque Google a présenté ses propres lunettes il y a quelques années.

Et vous, qu’en pensez-vous ?

Lire plus
Réalité virtuelle

Facebook lance sa caméra Surround 360 capable de capturer de la vidéo en 8K

facebookcam2-main-ed

Lors de sa conférence F8, réservée aux développeurs, Facebook a fait une nouvelle grande annonce, introduisant la 2e génération de sa caméra Surround 360. Cette fois-ci, l’entreprise semble déterminée à aider les potentiels clients à acheter son produit, ce qui n’a pas réellement été le cas avec sa prédécesseure.

La Surround 360 a été initialement dévoilée l’année dernière, comme un guide de spécifications open source pour que d’autres personnes puissent la concevoir. Malheureusement, bien que louable, un tel choix a bouleversé beaucoup de gens qui étaient prêts à payer pour mettre la main sur une caméra très alléchante. Mais, cela n’a pas été le cas.

Le nouveau modèle de la Surround 360 est nommé x24, car il dispose de 24 caméras disposées sous la forme d’un globe. La version originale comportait « seulement » 17 caméras. Il y a aussi une version plus petite nommée x6, avec seulement 6 caméras. Celle-ci est évidemment beaucoup plus facile à gérer.

La Surround 360 x6 a « seulement » 6 caméras

Facebook veut faire et vendre les caméras

 

Contrairement à l’année dernière, Facebook ne va pas libérer les schémas de sa caméra en ligne. Elle veut plutôt faire équipe avec un groupe de partenaires pour fabriquer et vendre les produits finis dans le courant de l’année. De toute évidence, l’entreprise a trouvé une nouvelle façon de récupérer de l’argent, même si elle ne prévoit pas nécessairement de mettre des autocollants « Facebook » sur le produit.

Les nouvelles caméras Surround 360 ne sont pas seulement une mise à niveau par rapport au modèle de l’an dernier, mais elles apportent également des caractéristiques supplémentaires. La x24 et la x6 sont en mesure de capturer des scènes de qualité 8K, avec six degrés de liberté (6DOF). Cela signifie que votre corps peut aller d’avant en arrière, de haut en bas, et de gauche à droite dès lors que vous portez un casque de réalité virtuelle avec un suivi de position.

On ne sait pas encore quel va être le prix de ces nouvelles caméras. À titre informatif, la Surround 360 originale ​​a été estimé à environ 30 000 dollars, en se référant aux schémas exacts de l’entreprise. Il faut espérer que les nouveaux appareils soient commercialisés à un prix nettement inférieur.

Lire plus
Réalité virtuelle

Google ajoute le support WebVR au Cardboard et à Chrome, pour démocratiser la VR

SpotTheBot_Gif_032017

La réalité virtuelle (VR) est, en général, une proposition coûteuse — au moins, si vous voulez profiter de la meilleure expérience VR possible. Cependant, il y a des options moins coûteuses, y compris le propre casque Cardboard de Google qui vous permet de disposer d’une expérience de réalité virtuelle certes plus limitée, mais qui nécessite uniquement un smartphone Android, et un casque qui coûte quelques euros.

Ce mercredi, Google a annoncé qu’elle travaille encore plus dur pour apporter une meilleure expérience VR à tous ceux qui ne peuvent pas se permettre d’acheter un casque haut de gamme, comme le HTC Vive ou le Occulus Rift. Plus précisément, Google ajoute le support de la technologie WebVR à son Google Cardboard, et lance sa vitrine WebVR Experiments, pour quiconque accède et teste la VR.

Pour ceux qui l’ignorent, WebVR est une norme ouverte pour la création d’expériences de réalité virtuelle, qui sont accessibles avec les navigateurs Web pris en charge. La norme fonctionne avec une variété de casques, y compris le HTC Vive, le Oculus Rift, ou encore le PlayStation VR. Mais, ce qui est plus pertinent pour tous ceux qui cherchent une solution VR à faible coût, est le support de WebVR pour le casque Google Daydream, qui a été ajouté en février dernier pour les smartphones compatibles. Et maintenant donc, Google apporte le support de WebVR pour le Google Cardboard par Chrome, sur un appareil Android.

La VR a une belle vitrine

WebVR Experiments est quant à lui un site que vous pouvez visiter, afin de consulter une liste d’expériences sur à peu près tout appareil de réalité virtuelle. Cette vitrine est en perpétuelle croissance. Tout le monde peut soumettre ses propres créations sur le site, et y accéder simplement grâce à un dispositif compatible avec WebVR, et en cliquant sur un lien.

Google a mis en évidence quelques-unes des expériences WebVR figurant sur le site, dont la partie de ping-pong que vous pouvez voir ci-dessous, ou encore une sorte de robot qui se balade dans un espace 3D.

Google note que vous pouvez également lancer des expériences en 2D sur un ordinateur de bureau ou un smartphone depuis un navigateur pris en charge. Si vous êtes un développeur et que vous voulez créer et télécharger une expérience, vous pouvez les soumettre ici. Attention, pour l’instant, tous les casques de réalité virtuelle ne prennent pas en charge Chrome, mais Google promet que le support arrive bientôt.

Lire plus
Réalité virtuelle

Samsung travaille sur un casque VR haut de gamme pour rivaliser avec le HTC Vive

samsung-casque-vr

Avec sa gamme Galaxy S8 attendue comme le Messi pour rattraper les pertes financières et l’image ternie, l’attention de Samsung se tourne maintenant vers ses ambitions de réalité virtuelle. Et « ambitieux » sonne comme le terme juste pour les décrire, notamment si l’on en croit les observations faites par un responsable marketing de l’entreprise.

En évoquant le sujet avec CNET, le vice-président marketing de Samsung Mobile, Lee Young-hee, a confirmé qu’un casque autonome puissant est « encore en construction » du côté de la firme sud-coréenne.

Destinées aux « producteurs de médias et aux joueurs pros », les aspirations de Samsung semblent être mises sur des produits phares, comme le HTC Vive et le PlayStation VR, grâce à un partenariat avec Oculus, qui semble assez prometteur, et qui pourrait permettre à Samsung de proposer un périphérique très alléchant, toujours axé sur le mobile, mais beaucoup plus haut de gamme.

L’Odyssée de Samsung ?

On ne sait pas encore si l’appareil en question sera attaché à un PC ou totalement mobile, ou encore si ce dernier aura la capacité de fonctionner dans les deux situations. Mais, on peut penser que le casque est le même que celui mis en valeur à huis clos au MWC 2017 de cette année. Et, si l’on en croit les rumeurs, il devrait utiliser la nouvelle puce mobile Exynos 9, gravée en 10 nm.

Samsung a déposé une marque Odyssey pour la « VR »

Samsung a une telle confiance dans ses nouveaux processeurs mobiles, que la prouesse pourrait être au rendez-vous. Il est probable que le projet « Odyssey » auquel Samsung a été lié, déposant notamment le nom de marque du produit en Corée du Sud, ainsi que son logo sur lequel apparaissent les lettres « VR », a permis de faire mûrir ce projet. Tout semble très excitant !

Non pas que Samsung va mal dans ce secteur — le Gear VR est déjà dans la position d’être le best-seller de tous les casques de réalité virtuelle en cours, mais la firme coréenne pourrait aller encore plus loin.

Lire plus
Réalité virtuelle

Le nouveau casque Gear VR de Samsung pourrait avoir une super résolution

gear_vr.0.0

Samsung est sur le point de dévoiler le Galaxy S8, une nouvelle marque de smartphone phare qui promet d’améliorer de nombreux points sur son prédécesseur, à la fois en ce qui concerne la conception, mais également les caractéristiques. Mais, toutes les innovations ne viendront pas uniquement du futur Galaxy S8. S’il peut être relativement bas niveau par rapport à un PlayStation VR, un Oculus Rift ou encore à un HTC Vive dans la course à la réalité virtuelle, le casque Gear VR de Samsung alimenté par un smartphone, les a tous étrillés en ce qui concerne le nombre de ventes. Et, son prix y est évidemment pour quelque chose.

Aujourd’hui, une nouvelle rumeur suggère que Samsung se prépare à fournir à tous ceux qui veulent tester la réalité virtuelle à un moindre coût, la nouvelle génération de son casque Gear VR, qui va se vanter de spécifications supérieures à celles que l’on retrouve dans son prédécesseur. Autrement dit, le casque VR de la firme sud-coréenne risque d’être encore plus alléchant.

Selon le Korea Herald, Samsung a exhibé lors du dernier MWC 2017 un nouveau dispositif Gear VR avec un écran intégré, derrière des portes closes. Actuellement, les casques Gear VR ne disposent pas de leurs propres écrans, mais font usage d’une cavité au sein de laquelle vous placez un smartphone Samsung, et par lequel vous allez visualiser le contenu à travers des lentilles intégrées dans le casque.

Le meilleur pour vos yeux

Le Gear VR 2 pourrait être beaucoup plus puissant !

En outre, le casque offrirait une nette amélioration concernant la fidélité visuelle. Alors que le casque VR qui a clandestinement fait son apparition au salon a présenté une densité de pixels de 1 200 ppi, étant donné le niveau d’avancement de la technologie, la firme devrait bientôt proposer un casque avec une densité de 1 500 ppi. Dans le cas où vous vous le demandiez, le casque Gear VR a une densité de 1 000 ppi.

Quoi qu’il en soit, si l’on en croit cette rumeur, cela permettra d’avoir un affichage plus net, mais aussi beaucoup plus riche que le Oculus Rift, le HTC Vive ou encore le PS VR. Par souci de comparaison, le HTC Vive, considéré comme étant le modèle haut de gamme, a « seulement » une densité de 447 ppi par œil.

2017 semble très passionnant pour la réalité virtuelle…

Lire plus
Réalité virtuelle

SteamVR arrive sur Linux et SteamOS, et prêt pour un bêta test

steamvr_header

Le développeur de Valve, Pierre-Loup Griffais, vient d’annoncer sur Twitter qu’une préversion du système de réalité virtuelle SteamVR est maintenant disponible pour les utilisateurs de Linux et SteamOS.

SteamVR pour Linux est actuellement en phase bêta test pour les développeurs qui souhaitent rapidement démarrer la création d’un contenu de réalité virtuelle SteamVR pour les systèmes d’exploitation basés sur Linux, y compris SteamOS de Valve.

« Il est destiné à permettre aux développeurs de commencer à créer du contenu SteamVR pour les plateformes Linux. Le support matériel limite est fourni, et les pilotes de préversion sont nécessaires », lit-on sur la page GitHub du projet.

SteamVR sous Linux compatible avec la version bêta du client Steam

Bien sûr, tous ceux qui veulent tester en avant-première SteamVR sur Linux sont libres de tester le système de réalité virtuelle s’ils possèdent un casque VR, tel que le HTC Vive. Tout ce que vous avez à faire est d’installer la dernière version bêta du client Steam sur votre machine Linux, connecter le casque VR et voir si SteamVR fonctionne en installant certains jeux pris en charge.

Alimentée par la dernière API Vulkan, SteamVR vous oblige à avoir les plus récents pilotes graphiques de NVIDIA et AMD Radeon, et Vulkan installé. Pour les GPU NVIDIA, il est recommandé d’utiliser le pilote NVIDIA 375.27.10 Beta, et pour les GPU AMD, vous devez utiliser une préversion du pilote open source Radeon RADV Vulkan de Mesa.

Attention, vérifiez bien que votre PC est prêt !

Tous les détails sur la façon d’installer ces pilotes sur les distributions Debian/Ubuntu sont disponibles dans le fichier README sur al page GitHub, ainsi que des instructions sur la façon d’activer l’accès USB pour les appareils HTC Vive. Ceci étant une version bêta, certains problèmes connus sont présents, et également documentés sur GitHub.

Lire plus
Réalité virtuelle

Samsung C-Lab va présenter des produits de réalité virtuelle et augmentée

MWC-2017-C-Lab-PR_Main_3

Samsung a annoncé qu’elle prépare 4 « produits » pour le MWC 2017 la semaine prochaine, afin de mettre en avant son département Creative Lab, ou C-Lab, spécialisé dans la réalité virtuelle (VR) et augmentée (AR). Les projets seront dévoilés au 4 Years From Now, une plateforme qui relie les startups, les investisseurs et les sociétés pour co-développer de nouvelles entreprises.

Les propositions de Samsung vont d’une application qui peut aider les malvoyants à profiter de la télévision, des films et des livres en VR, à un logiciel qui peut aider les utilisateurs à visualiser de nouveaux meubles dans un modèle en 3D de leur maison, à une application de voyage qui enregistre des vidéos et du son à 360 ​​degrés pour le regarder ultérieurement avec une paire de lunettes de VR ou AR.

Le premier projet, Relúmĭno, est peut-être la plus grande percée de C-Lab. L’application Relúmĭno peut corriger les images et les textes pour les personnes qui souffrent d’une vision déformée, et compenser les angles morts. Samsung précise que Relúmĭno peut aider les utilisateurs à regarder la télévision d’une façon qui évite la nécessité d’aides visuelles qui sont actuellement sur le marché et qui sont très couteuses.

Relúmĭno

VuildUs, l’application pour le design intérieur

VuildUs est l’application de design d’intérieur de Samsung qui fonctionne en construisant un modèle de la maison de l’utilisateur à l’aide d’une caméra de détection de profondeur. Grâce à la VR, l’utilisateur peut alors faire glisser et déposer différents éléments de mobilier dans ce modèle, et les acheter sur place s’ils le désirent. L’application serait en mesure de mettre à l’échelle les objets d’une pièce, éliminant la nécessité de mesurer physiquement l’espace.

traVRer

Avec traVRer, les touristes peuvent visiter leurs lieux préférés en VR, enregistrer de la vidéo et l’audio à 360 degrés, et poster leurs découvertes. L’interface est équipée d’une carte, afin que les utilisateurs puissent tracer leur parcours.

Monitorless

Enfin, il y a Monitorless, la solution de C-Lab pour profiter des expériences VR sur mobile et PC avec une seule paire de lunettes. Les lunettes disposent d’un écran électrochrome qui utilise du WiFi pour diffuser du contenu à partir d’un appareil compatible.

Samsung qualifie C-Lab comme un « programme d’incubation interne » qui cultive des idées expérimentales des employés. Bien qu’il n’y ait aucune garantie que ces projets fassent leur apparition sous forme de produits pour le grand public, ils nous donnent une idée de ce que Samsung espère accomplir à l’avenir.

Lire plus
Réalité virtuelle

Samsung va libérer un nouveau Gear VR avec un contrôleur dédié

samsung-will-give-you-a-very-good-reason-to-pre-order-its-new-galaxy-s7-smartphone

Selon les spéculations, Samsung travaille depuis un moment sur un nouveau casque Gear VR avec un contrôleur dédié. Et, la dernière fuite révèle que le nouveau dispositif pourrait arriver le mois prochain. Roland Quandt vient de révéler que le nouveau Gear VR aura un seul contrôleur à la main.

Le nouveau casque de réalité virtuelle va apparemment porter le numéro de code SM-R324, et un cache avant différent pour tenir le Galaxy S8. La conception du nouveau Gear VR sera analogue à l’actuelle Gear VR, SM-R323 pour le Galaxy S7, avec quelques modifications mineures.

Il sera en mesure de tenir le Galaxy S8 et le Galaxy S8+, alors qu’il pourrait aussi avoir un contrôleur dédié, semblable à celui du casque Daydream View de Google. Le contrôleur sera utilisé pour les jeux, la lecture multimédia, et diverses applications de réalité virtuelle (VR).

Le nouveau Gear VR lancé aux côtés du Galaxy S8

À ce jour, les utilisateurs ont besoin d’acheter un contrôleur Bluetooth séparé s’ils souhaitent jouer à des jeux complexes sur le Gear VR, et veulent avoir davantage de contrôles que le simple touchpad.

Le nouveau Gear VR aura un contrôle pour davantage de contrôle

L’actuel Gear VR SM-323 est compatible avec la Gear 360 et les smartphones Galaxy S7 et S7 edge, Note 5, Galaxy S6, S6 edge et S6 edge. Ce dernier porte un touchpad avec les touches de retour, accueil et de volume. Et, il se connecte au smartphone par le port micro USB.

Le Gear VR a un champ de vision de 101 degrés, et pèse 345 g. En outre, il dispose de gyromètres, d’accélérateur et de capteurs de proximité, tout en offrant la possibilité de découvrir la réalité virtuelle à 360 degrés. Le Gear VR est actuellement vendu autour des 80 euros — le prix du nouveau Gear VR devrait être comparable. Enfin, le nouveau modèle doit être suffisamment large pour loger le Galaxy S8+ et son écran de 6,2 pouces, et avoir un port USB Type-C.

Lire plus
Réalité virtuelle

HTC confirme que nous allons obtenir un casque VR Vive mobile en 2017

htc-vive

HTC est déjà fortement ancré et a une position dominante sur le marché de la réalité virtuelle (VR) haut de gamme avec son casque, Vive. Mais, HTC a apparemment prévu de sortir une solution mobile du Vive dans le marché de la VR.

En évoquant le sujet avec CNET lors d’un évènement de lancement de la gamme de smartphones HTC U à Singapour, le directeur financier de l’entreprise, Chia-Lin Chang, a déclaré que le casque mobile fonctionnerait avec son nouveau smartphone phare, le HTC U Ultra.

Cependant, il a souligné que, contrairement à d’autres solutions de VR mobiles, comme le Google Daydream View et le Samsung Gear VR, l’offre de HTC serait différente, et elle serait plus « qu’un smartphone glissé dans un casque ».

Chang est convaincu que HTC a « un bon plan pour combiner la mobilité avec la VR » et que nous allons voir les plans de l’entreprise « dans les prochains mois ». Si le produit n’est pas aussi simple que les casques VR de la concurrence, mais qu’il n’est pas aussi puissant que les casques haut de gamme, il sera intéressant de voir comment la solution de HTC arrive se glisser entre ces deux mondes.

Sans câble

Le plus grand obstacle aux casques VR haut de gamme reste les câbles

Une solution facile à imaginer serait un casque qui est alimenté par le smartphone haut de gamme de HTC, mais qui ne compte pas sur ce dernier pour l’écran.

Cependant, il est clair que ceci est quelque chose sur laquelle HTC a travaillé depuis un certain temps, puisque lors du MWC 2016, il était déjà mentionné que la société cherchait à unir les deux mondes, à savoir la réalité virtuelle et le mobile. Considérant que l’un des plus grands problèmes auxquels sont confrontés les casques VR haut de gamme est le fait qu’ils soient constamment reliés à la machine, une solution mobile raisonnablement puissante serait un produit idéal, et pourrait propulser HTC à des sommets.

Non seulement il offrirait des expériences VR de qualité supérieure à des prix inférieurs, mais pourrait également fournir un coup de pouce important aux ventes de smartphones de la marque.

Lire plus
Réalité virtuelle

Portal sur HoloLens explore les merveilles de la téléportation virtuelle

portal-ex

Le développeur Kenny W vient de sublimer la technologie de réalité mixte de Microsoft, HoloLens, avec une démo technique complètement bluffante de Portal, un jeu vidéo de réflexion et d’action en vue à la première personne développé par Valve.

La démo permet aux utilisateurs de placer des portails virtuels sur les murs, les planchers et les plafonds du monde réel, avant d’interagir avec le Cube de Voyage Lesté (communément nommé Companion Cube), d’une manière étonnamment convaincante. Est-ce que le prochain Portal pourrait se passer dans votre salon ?

Initialement publié en 2007, Portal raconte une histoire de science-fiction dans lequel un personnage doit être téléporté en utilisant une arme à feu qui crée un portail spatial entre deux surfaces planes, solides et non métalliques. Ce générateur permet de créer deux portails distincts, l’un orange, l’autre bleu.

Portal a également présenté le Companion Cube, une boite en métal sans relief qui va néanmoins servir aux joueurs au cours d’une seule pièce dans le jeu. Bien que le Companion Cube rencontre une fin malheureuse dans Portal, la bien-aimée caisse fait un retour triomphal pour pousser les possibilités créatives de la technologie HoloLens vers de nouveaux sommets.

Une expérience extrêmement réaliste

Dans la démo de Portal sur le HoloLens, les joueurs sont en mesure de placer des portails orange et bleu dans le monde réel. Les portails placés avec le casque HoloLens fonctionnent de la même manière que dans l’original Portal.

Bien que dans la pratique le casque HoloLens ne puisse pas avoir un champ de vision extrêmement large, comme vous pouvez l’imaginer à partir de cette vidéo, c’est une utilisation très impressionnante de ce que pourrait être la première incursion de Microsoft dans la réalité mixte dédiée au grand public.

Alors que son créateur décrit l’expérience comme « un projet fun », qui n’a pas encore été rendu public, les concepts démontrés ici ont des applications immédiates et évidentes dans le secteur du jeu. « Le projet lui-même a été développé dans le moteur Unity 3D, qui est entièrement pris en charge par le casque HoloLens », a déclaré Kenny. Espérons que Valve en prenne note.

Lire plus
Réalité virtuelle

Attendez avant d’acheter un casque de réalité virtuelle, les nouveaux arrivent

htc-vive

Si vous envisagez d’acheter un casque de réalité virtuelle (VR), cela pourrait être une bonne idée d’attendre quelques mois de plus. Le vice-président de HTC Chine, Alvin Wang Graylin, a mentionné à Road to VR, qu’il s’attend à ce que le cycle de libération des nouvelles itérations du casque VR, soit semblables à la stratégie adoptée par le marché du smartphone, où les consommateurs se sont habitués à voir des produits phares lancés chaque année.

Pour Graylin, il estime que le marché de la réalité virtuelle progresse si rapidement qu’il ne va pas suivre le cycle de libération des consoles de jeux. « Au lieu de simplement s’intéresser au marché des smartphones — qui est un type de produit rapidement consommé —, si l’on regarde le marché des consoles, on se rend compte que les cycles de libération varient entre 5 et 6 ans environ », a déclaré Gaylin. « Ce que j’imagine est que les casques de réalité virtuelle sont probablement situés entre les deux, tendant davantage vers les cycles de libération des smartphones que les consoles, mais clairement pas aussi rapidement que les mises à jour majeures du marché du mobile », poursuit-il.

Pour Gaylin, cela signifie que les consommateurs vont recevoir une nouvelle itération d’un casque VR tous les deux à trois ans. Imaginez qu’après la sortie d’un iPhone 6, vous ne voyez pas le 6S, mais plutôt le 7 une année après.

Une amélioration dans les accessoires et la plateforme

Le HTC Vive va se concentrer sur les accessoires et la plateforme dans le courant de l’année

Afin de faire patienter les consommateurs avant la sortie du second HTC Vive, la firme va développer de nouveaux accessoires pour améliorer grandement l’expérience. Autrement dit, les entrailles du casque à savoir les lentilles, les écrans ou encore les capteurs ne vont pas évoluer pendant plusieurs années. « Ce que nous allons faire [entre les cycles] est de développer les accessoires ; la chose que vous voyez est que nous avons créé une excellente plateforme, qui est fondamentale pour que les gens puissent concevoir des choses. Changer trop vite le matériel va effectivement rendre très difficile le travail des développeurs, ainsi que des fabricants d’accessoires », a déclaré Gaylin.

Au CES, HTC Vive a présenté le Vive Tracker et le Deluxe Audio Strap, deux nouveaux accessoires dédiés au casque de réalité de la firme. Étant donné que le Vive a été lancé en avril de l’année dernière, il ne serait pas farfelu d’attendre une nouvelle version en fin d’année, ou seulement en 2018…

Quoi qu’il en soit, à ce jour aucun des trois leadeurs du marché (Sony, HTC et Oculus) n’a révélé des détails sur leur casque de seconde génération. Néanmoins, Graylin pense que l’innovation est encore importante, et « qu’il y aura beaucoup de nouveautés ». « La VR est la vague de révolution technologique la plus récente, la plus importante et certainement celle qui aura la plus grande longévité », conclut-il.

Lire plus
1 2
Page 1 sur 2