Fermer

Domotique

Tout sur la domotique : techniques, technologies, astuces permettant de superviser, d’automatiser, de programmer des services dans l’habitat individuel ou collectif

Domotique

Google Home : Belkin WeMo et Honeywell, partenaires de la maison connectée

Assistant-Blog-Header-2D.2e16d0ba.fill-1862×1600

Lorsque le Google Home a été lancé à la fin de l’automne dernier, ce dernier ne supportait que trois systèmes de l’Internet des Objets (IoT) : Nest, Philips Hue, et Samsung SmartThings. Si vous espériez davantage d’options (et que vous habitez de l’autre côté de l’Atlantique), vous avez de la chance. En effet, le géant de la recherche est en train de démultiplier les capacités de son assistant vocal, Google Assistant, avec le support de la plate-forme WeMo de Belkin, ainsi que les dispositifs de Honeywell.

Google Home est tout simplement un produit concurrent au Amazon Echo, qui est alimenté par un assistant personnel intelligent, Google Assistant, et muni d’un haut-parleur et de deux microphones. Vous pouvez lui demander de rechercher des choses pour vous, contrôler des produits de la maison connectée qui sont pris en charge, contrôler Netflix sur votre téléviseur si vous avez un Chromecast – vous voyez l’idée.

Alors que Google précise que de nouveaux partenaires domotique seront prochainement annoncés, vous pouvez maintenant utiliser des dispositifs sur la plate-forme WeMo de Belkin, tels que les interrupteurs connectés, des ampoules connectées, ainsi que des caméras de sécurité. De plus, le portefeuille de produits de Honeywell est désormais pris en charge, parmi lequel on retrouve des thermostats connectés. Pour utiliser ces périphériques compatibles, il suffit de les ajouter depuis l’application mobile Google Home.

Un contrôle depuis le Pixel

Google Home va offrir un plus grand contrôle aux dispositifs de la maison connectée

Mais plus important encore, Google précise que vous allez bientôt être en mesure de contrôler vos produits pour la maison connectée avec Google Assistant sur le Pixel, le smartphone du géant de la recherche. L’objectif de l’entreprise est que l’assistant vocal puisse utiliser les mêmes fonctionnalités sur tous les appareils afin d’offrir une expérience cohérente.

A partir d’aujourd’hui donc, les utilisateurs ayant la chance de disposer d’un Google Home auront la possibilité d’automatiser leur demeure très facilement avec leur voix. Pour ceux qui ont un Pixel, la possibilité de piloter votre maison connectée se fera un peu plus tard.

Lire plus
Domotique

Netatmo défit Nest avec un détecteur de fumée connecté, lancé au CES 2017

sleep

La société française Netatmo vient d’ajouter deux nouveaux produits à sa gamme de produits dédiés à la maison connectée au CES 2017. La société a annoncé un détecteur de fumée connecté, et un nouvel accessoire de sirène pour sa caméra de sécurité à domicile Welcome. Bien que le détecteur de fumée défit celui de Nest sur quelques points clés, la sirène s’appuie sur une caractéristique que d’autres caméras de sécurité connectées ont, et est séparée de la caméra elle-même pour maintenir l’intégrité de la conception du produit d’origine.

Le détecteur de fumée de Netatmo agit comme on pouvait s’y attendre : il suffit de la placer dans une pièce de votre maison et il détecte la fumée ou la vapeur, et va vous alerter grâce à l’application sur votre smartphone. De plus, quand un problème est détecté, son alarme de 85 décibels retentit.

De là, vous pouvez choisir de le désactiver immédiatement depuis l’application mobile. Vous pouvez également utiliser l’application pour communiquer avec les services d’urgence locaux, vos voisins ou toute autre aide dont vous avez besoin.

Netatmo : détecteur de fumée connecté

Contrairement au produit de Nest, le dispositif de Netatmo ne détecte pas le monoxyde de carbone. Cependant, il cherche à se différencier de Nest de quelques manières. Celui de Netatmo effectue un autocontrôle de ses opérations chaque seconde (200 secondes pour le Nest), il a une batterie ayant une autonomie de dix ans (piles AA pour le Nest, qui doivent être remplacées plus souvent), et il fonctionne avec HomeKit d’Apple (pas le cas pour Nest). Ainsi, grâce à HomeKit, vous pouvez définir des scénarios pour le détecteur de fumée de Netatmo qui le relient à d’autres produits pour la maison connectée que vous pourriez avoir. Par exemple, si la fumée est détectée dans une chambre au milieu de la nuit, le détecteur pourrait allumer les lumières connectées de la maison pour vous alerter.

Une sirène pour la Netatmo Welcome

En outre, Netatmo a également ajouté une sirène à sa gamme d’accessoires. Ce dispositif est une sirène extérieure qui est déclenchée soit lorsqu’un tag détecte un mouvement inconnu ou lorsque la caméra intérieure de sécurité Welcome voit un visage inconnu dans votre maison. Une fois déclenchés, les 110 décibels de l’alarme de la sirène résonnent, et vous avertissent sur votre smartphone de la même façon que le détecteur de fumée connecté. De là, vous pouvez prendre d’autres mesures dans l’application comme continuer de faire sonner l’alarme, l’éteindre, ou appeler les autorités.

Netatmo : alarme de sécurité

Si vous n’aimez pas le son assourdissant de la sirène, vous pouvez utiliser l’application pour programmer un autre son ou diffuser un message audio sur les haut-parleurs de la sirène.

Ces nouveaux périphériques semblent être une progression naturelle pour l’entreprise. Netatmo n’a pas publié d’information sur les prix à l’heure actuelle. Ils seront disponibles plus tard dans l’année.

Lire plus
Domotique

LG apporte ses robots dotés d’une intelligence artificielle au CES 2017

the-lg-logo

Le Consumer Electronics Show ouvre ses portes dans quelques jours, mais LG n’a pas attendu l’événement pour dévoiler quelques-uns des produits qu’elle va afficher là-bas. Nous avons déjà appris que la société a une enceinte dont la particularité est d’être en lévitation, un projecteur laser compact, et un casque sans fil et de nouveaux smartphones.

Maintenant, LG précise qu’elle va également apporter ses propres robots à Las Vegas. Il n’y a pas beaucoup de détails sur ces derniers, mais LG précise qu’elle va présenter toute une gamme de robots, dont certains pourront être utilisés dans et autour de la maison et d’autres pour des applications commerciales.

Si LG a déjà un aspirateur automatisé, la firme coréenne décrit les nouveaux modèles comme les « les premiers robots LG non-nettoyeurs ». Ils vont utiliser l’intelligence artificielle pour naviguer dans la maison et interagir avec d’autres appareils intelligents, à l’extérieur, mais aussi dans les espaces publics.

Par exemple, le nouveau « Hub Robot » de LG est un robot domestique, qui va servir de passerelle domotique intelligente pour interagir notamment avec des serrures, des lumières et des thermostats connectés, et également servir « d’assistant personnel ». Alors que LG n’a pas publié de photos ou de spécifications, je suppose que cela est la réponse de LG au ASUS Zenbo. L’ère du robot majordome est presque arrivée.

ASUS arrive dans votre maison avec le robot Zenbo

Dans le jardin, ou les espaces publics

LG prévoit également de présenter un robot avec des capacités à l’extérieur de la maison et dans le jardin. Je ne sais pas si ce dernier va ratisser les feuilles ou tondre les pelouses, ou s’il peut effectuer des actions plus sophistiquées comme arroser les plantes ou arracher les mauvaises herbes.

La société évoque également une gamme de robots pour un usage commercial dans les espaces publics comme les aéroports et les hôtels afin d’améliorer l’expérience des voyageurs.

Nous devrions en savoir plus sur ces robots lors de la conférence de presse de LG au CES, le 4 janvier.

Lire plus
1 2 3 4
Page 1 sur 4