Korben répond aux questions du BlogNT !

Après avoir interviewé Ravana, producteur de GeekementCorrect, c’est au tour du célèbre blogueur, @Korben, de répondre à mes questions !

C’est un plaisir, que dis-je un un honneur que d’avoir réussi à avoir quelques mots de ce couche tard et lève tôt, qui a laissé de côté ses activités de blogueur pour répondre à ce questionnaire ! Peut être allez vous enfin découvrir qui se cache derrière la tasse à café

Korben répond aux questions du BlogNT !

Sans avoir mis de côté une seule question, voici sans plus attendre l’interview de Korben !

korben.info

1 – Si tu devais décrire korben.info à tout le monde comment le définirais-tu ?

C’est toujours difficile de décrire mon site. Disons que c’est un site à mon image. J’y aborde uniquement les sujets qui m’intéressent et qui sont principalement informatique, tech et bidouille.

2 – Depuis quand le blog est-il en ligne ? A l’origine, quel était son but ?

Sous cette forme depuis 2004. Au début, j’ai mis en ligne ce site (ce n’était pas encore un blog à l’époque) simplement pour diffuser mes logiciels. Puis rapidement, je me suis mis à y écrire des news, dans un but de pense bête pour moi, en me disant que ça servirait aux gens.

3 – Maintenant que tu es une star interplanétaire, oui oui tout le monde connait Korben, qu’envisages-tu pour le blog ? Continuer ainsi ou innover en lançant des services ?

Nop… Rien de super génial. Je me concentre vraiment sur l’écriture des articles. J’essaie de ne pas trop me disperser dans des choses qui prennent trop de temps. Je vais juste faire des t-shirts bientôt, pour le fun et parce qu’on me l’a demandé à plusieurs reprises.

4 – Tu viens de modifier récemment ton design, une raison particulière ?

Oui, j’en avais assez de ce vieux design. Les sites web, c’est comme tout, ça doit être dans l’air du temps. Même si je n’ai jamais remarqué de lien entre le design et le fréquentation du site, j’avais envie de changer un peu d’air graphiquement parlant. Là j’ai l’impression d’avoir un jouet tout neuf.

5 – Côté technique, gères-tu seul le blog ? Si c’est le cas, quel conseil pourrais-tu donner aux autres blogueurs ? Et niveau chiffres, finances penses-tu que tu as encore une marge de progression ?

Pendant pas mal d’années, seul oui. Mais ces derniers temps, je commence à m’entourer de quelques personnes pour le serveur et les développements car ça commence à dépasser sérieusement mes compétences et surtout je manque de temps pour tout ça. Ensuite pour le contenu, je suis toujours seul aux commandes.
Niveau chiffre, que ce soit pour les finances ou le trafic, je pense avoir encore de la marge de progression oui. Tant que mon nombre de visiteurs n’est pas égal au nombre de francophones dans le monde, y’a de l’espoir. Mon conseil pour les autres blogueurs ? Écrivez avec votre cœur et ne vous forcez pas.

6 – La question que tout le monde attend : Peux-tu nous livrer ton secret de cette réussite ?

Aucune idée. Je suis sincère, j’essaie d’expliquer du mieux que je peux, et je me concentre uniquement sur ce qui m’intéresse.

7 – D’après toi, est-il possible aujourd’hui pour un nouveau blog de se faire une place dans la niche des nouvelles technologies, high-tech ? Si c’est le cas un conseil à donner à nos lecteurs qui voudraient se lancer dans cette aventure ?

C’est toujours possible oui. Avant de se lancer, mon conseil c’est d’abord de tester si l’écriture vous plait et si vous avez des choses à dire. Car en général, les gens se lancent dans un blog et lachent quelques mois après car ça demande trop de temps ou parce qu’ils ont la flemme. Moi j’ai soif de communication, de partage et d’actu, donc c’est comme une drogue. Tout le monde ne peut pas être accro, donc il faut d’abord tester un peu pour voir si vous devenez accro ou si vous vous forcez à écrire.

Ta vie

8 – Bon puisque c’est la coutume peux-tu te présenter en quelques mots, lignes enfin comme tu veux tu es le maitre à bord !

Manu, 29 ans, un enfant (le plus beau de la terre), un site internet qui marche, passionné de technos… Je bosse à la maison, je n’ai plus de patron et j’aime la vie au calme ;-)

9 – Qu’est-ce qui t’a amené à écrire un blog ?

J’étais déjà newser sur des forums. Mais j’ai toujours eu ça dans le sang, bien avant d’avoir le net j’écrivais déjà dans des petits journaux maison.

10 – Vivre à Clermont c’est pas trop dur moralement ? :)

Tu rigoles ? C’est que du bonheur. La vie est « normale » à Clermont. Les gens sont sympas, le temps n’est pas pourri contrairement à ce qu’on pense et la ville est très agréable. En plus, en 5 minutes de voiture, tu es dans la nature, la vraie, hein, pas le Bois de Boulogne.

Hobbies

11 – Que fais-tu de tes journées hormis de t’occuper de ton blog, ton boulot et bien sûr de ton enfant ?

Quand j’ai 5 min, je mate une série, je fais la cuisine ou je vais me balader… Mais sinon, l’essentiel c’est quand même le boulot qui n’est pas vraiment une contrainte vu que j’adore ça.

12 – Y a-t-il d’autres loisirs qui te passionnent ? Si oui, lesquels ?

La lecture… J’adore lire mais malheureusement mon plus gros ennemi, c’est le temps. Ah et depuis peu de temps, je me suis remis un peu aux jeux vidéos mais je ne suis pas très assidu.

13 – Quel est ton blog préféré ?

Le mien… normal puisqu’il n’y a que des sujets que j’aime. Plus sérieusement, j’en n’ai pas vraiment à par peut être des sites comme Geekologie ou Numerama.

Pour finir, portrait chinois

14 – A ton avis, à quoi ressemblera ta vie dans 10 ans ?

Aucune idée. Je me demande si je ferai toujours le même « métier ». Si j’aurai toujours la même passion… Enfin, ça fait 8 ans que je blogue et je ne vois pas pourquoi je ne tiendrais pas 10 ans de plus.

15 – Si tu devais être un ordinateur serais-tu un PC ou un MAC ?

J’ai de tout à la maison. Mac et PC avec Windows et Linux. Si je devais être un OS, je serais plutôt Linux.

16 – Si tu étais directeur/fondateur/président d’une multinationale ou d’une société qui tourne très fort, qui serais-tu ? Pourquoi ?

Le même je pense… Peut être un peu plus dur avec les autres. Là je n’ai que moi à gérer. Mais si je devais gérer une équipe, je serai peut être du genre exigeant. Après, je ne pense pas que le métier ou la société dans laquelle on travaille change les gens. Les connards resteront toujours des connards sauf qu’ils auront plus de pouvoir, donc un rayon d’action plus grand pour emmerder leur monde. Et c’est valable aussi pour les gens sympas et gentils par nature.
Plus de « pouvoir », ça veut peut être aussi dire plus d’ennemis, ou de faux amis, donc plus de méfiance et de systèmes de défense personnelle….

17 – Enfin, si tu devais glisser un petit mot pour les lecteurs du BlogNT auquel penses-tu ?

Je vous aime. Merci d’être là, fidèle au poste, de me faire confiance et d’entretenir cette flamme de partage et de « positive attitude » qui fait que c’est toujours aussi beau et fort de pratiquer notre passion commune, l’informatique au sens très large.

Voici la fin de cette interview ! J’espère que celle-ci vous aura permis d’en savoir un peu plus sur Korben ! J’espère vous proposer de nouvelles interviews très prochainement

Je tiens à remercier une nouvelle fois Korben pour sa disponibilité et avoir pris le temps de répondre à ces différentes questions !

A bientôt sur le BlogNT !

Quelle(s) question(s) lui auriez-vous posées ? Il vous y répondra…