Découvrez Google Games, l’étoffe d’un champion ?

Depuis que la bataille des géants des jeux sociaux a commencé, j’ai décidé d’essayer quelques-uns des jeux disponibles sur Google+ pour voir si le nouveau venu a un avantage sur Facebook.

Désormais, Google+ fonctionne très bien et est ouvert à tout le monde. L’interface est bien organisée et assez simple. Vous n’avez qu’à cliquer sur les icônes pour lancer les applications !

Note : Si vous n’êtes pas encore sur Google+ vous pouvez vous inscrire grâce à cette invitation.

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Accueil de Google+

Quand on en vient à l’applicatif elle-même, que ce soit l’interface utilisateur ou la présentation de jeux, on peut conclure que Facebook n’a pas vraiment d’avantage sur Google+. Et jusqu’à présent, Google a fait un travail décent afin de fournir des jeux amusants avec une variété pour son premier lot de titres.

Facebook a incontestablement beaucoup plus d’utilisateurs et de jeux, mais ce déséquilibre sera probablement corrigé avec le temps… En revanche, il faudra certainement un certain temps avant que Google ne puisse égaler certains des avantages plus nuancés de Facebook tels qu’une bonne recommandation et une meilleure distribution et monétisation des jeux développés.

Google est en train de proposer sur Google+, et ce à environ 29 millions d’utilisateurs, ses jeux dès aujourd’hui. Il semblerait d’ailleurs que sa mise en production semble se faire très rapidement au vue des différents tweets et statuts de Google+ que je peux voir, me faisant penser que pratiquement tout le monde y a accès.

Sur Google+ pour arriver à jouer, vous devez cliquer sur l’icône de jeu en haut de la page de Google+. Si vous ne l’avez pas ne vous inquiétez pas il devrait apparaître dans les jours à venir…

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Accès aux jeux Google+

Vous serez directement redirigé vers la page d’accueil offrant un large choix de jeux. Jusqu’ici aucune annonce n’est affichée sur cette page, ni même sur la page du jeu en elle même. En effet, beaucoup d’espaces blancs restent inutilisés et je pense que Google va en faire usage très rapidement…

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Page d'accueil des jeux Google+

Dès lors que vous cliquez sur un jeu Google+, la première chose que vous devez faire c’est d’autoriser le jeu à afficher les informations de base de votre compte, votre adresse mail, et enfin afficher la liste des personnes à partir de vos cercles, classées en fonction de vos interactions avec elle à travers Google. Vous pouvez cliquer sur « Autoriser l’accès » ou dire « Non merci ». Naturellement si vous refusez, vous ne pourrez pas jouer à ce jeu.

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Autorisation du jeu

En ce moment seize jeux sont disponibles et ce, réalisés par dix éditeurs. Parmi les participants on retrouve des éditeurs connus : Rovio, Electronic Arts-PopCap, Zynga, Wooga, Kabam et un tas d’autres acteurs du jeu. Cela nous prouve que Google n’aura probablement aucune difficulté à attirer assez d’éditeur pour sa plateforme de jeu, puisqu’il est logique que les responsables de jeu social se diversifient en se tournant vers d’autres plateformes autre que Facebook.

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Jeux disponibles sur Google+

J’ai trouvé que Angry Birds, du moins pour le peu que j’ai essayé, était trop lent pour être agréable à jouer depuis le navigateur Web Firefox. Ce jeu se trouve être le seul jeu basé sur l’HTML5, ce qui signifie qu’il est conçu pour être multi-plateforme, mais peut s’exécuter lentement depuis le navigateur. Quand un jeu est lent, vous vous posez plusieurs questions : la faute est-elle celle du développeur, de l’éditeur ou encore de Google ? Avec le navigateur Chrome, le jeu est beaucoup plus jouable et fluide, même si ce dernier avait des légères latences. De plus, le jeu se veut social puisqu’il vous est possible de voir le score d’un ami. Voilà de quoi vous donner une motivation afin de le battre et être le meilleur à un niveau donné !

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Liste des notifications Google+ Games

Mais des jeux comme Wooga’s Diamond Dash (un clone amusant de Bejeweled Blitz) était assez rapide sur Firefox. Graphiquement, le jeu est joli, mais il ne nécessite pas beaucoup de mouvements ce qui n’est pas un réel test sur les capacités graphiques. Pour le premier démarrage de Diamond Dash celui-ci a frisé. Il m’a fallu le redémarrer.

J’ai décidé de jouer Edgeworld pour un temps prolongé puisque je jouais déjà au même jeu de Kabam sur Facebook. Kevin Chou, le directeur général de Kabam, a indiqué que son entreprise travaillait sur la version de Google+ depuis plus de six semaines. Les versions de Facebook et Google+ sont à peu près identiques. Comme vous pouvez le voir à partir des captures d’écrans à la fois sur Facebook et Google+, Edgeworld a décidé d’adopter la même apparence sur les deux plates-formes. La seule différence pour l’instant est de savoir si vous retrouvez beaucoup de vos amis pour jouer…

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Edgeworld Facebook

Découvrez Google Games, l'étoffe d'un champion ? - Edgeworld Google+

J’ai essayé de lancer le service de paiement d’Edgeworld (« Get Platinum ») afin d’acheter des crédits. Vous avez le choix entre des montants de 10$ à 400$ afin d’obtenir de la monnaie virtuelle que vous pouvez dépenser dans le match. Si vous n’avez jamais utilisé Google Checkout, il vous sera demandé de vous inscrire et accepter les conditions de service. Pour ce jeu, plusieurs alternatives de carte de crédit m’étaient proposées. Au fil du temps, le nombre d’alternatives va se multiplier. Et à long terme, le système de paiement de Google pourrait se révéler être un avantage concurrentiel. En ce moment, Facebook prend une commission de 30% sur ​​chaque transaction, alors que Google propose un taux de seulement 5%.

Sur Facebook, il est facile de trouver beaucoup d’amis pour jouer. Mais sur Google+, il est clair que ça va être l’une des faiblesses dès le départ. K. Chou a indiqué qu’il serait intéressant de créer des nouveaux jeux tirant partie des spécificités de Google+ telles que les cercles, ou des petits groupes au sein de votre réseau. Vous pourriez donc partager quelque chose avec un groupe, plutôt qu’avec tout le monde, dès lors que vous êtes dans une partie.

D’un autre côté, il pourrait être amusant d’utiliser l’outil de vidéoconférence, Google+ Hangout, et jouer à des jeux où il est intéressant d’avoir une grande collaboration. Jusqu’ici, les jeux proposés n’ont pas vraiment besoin de cela.

Pour le moment Google semble reproduire essentiellement l’autre plate-forme de jeux, Facebook et supporter un liste de jeux existant déjà ailleurs. La prochaine étape va être de voir combien de jeux pourront être développés et comment la performance se comportera lorsque Google+ possédera des millions de joueurs.

Il est clair que pour l’instant Facebook n’a pas à être inquiet de son concurrent Google+, mais il devra certainement s’en méfier sachant que la plateforme n’est pas si difficile à imiter…

Pensez-vous que Google+ Games peut devenir le prochain leader sur ce marché social ? Si vous êtes développeur, seriez-vous intéressé pour développer votre jeu sur cette nouvelle plateforme ? Venez réagir…