Avec Gnip, Twitter est prêt à vendre vos tweets

Gnip était autrefois un fournisseur neutre de données sociales, mais aujourd’hui la neutralité est partie, puisque le service est désormais dans les mains de Twitter.

Twitter a annoncé il y a quelques jours l’acquisition de la startup d’analyse des données sociales Gnip, qui est l’une des seules entreprises ayant accès au Firehose de Twitter, et donc aux données des tweets et des flux d’activités sur Twitter depuis que la plateforme ait été lancée en 2006. Les termes de l’accord n’ont pas été divulgués.

Twitter va apporter à la fois les revenues, mais également les flux de données de Gnip en interne, exerçant ainsi un contrôle total sur nos tweets et comment ils sont utilisés.

Avec Gnip, Twitter est prêt à vendre vos tweets

Gnip a travaillé avec Twitter pendant des années. C’est l’une des rares entreprises partenaires du géant social, auxquelles Twitter a fait appel pour gérer ses données. En fait, la vente du firehose, qui n’est autre que le trésor de données de Twitter, à Gnip et d’autres fournisseurs d’analyses – tels que Topsy et DataSift – a été l’une des premières façons pour Twitter de gagner de l’argent.

Avec un accès complet à l’ensemble des données de Gnip, Twitter peut vendre beaucoup plus que ses propres données. En effet, la société d’analyse a un accès exclusif à d’autres services, et donc à des données stratégiques, directement en provenance des services tels que Foursquare ou encore Tumblr, mais également avec Facebook et Google+.

Il sera intéressant de voir si les autres partenaires de Gnip vont couper l’accès à leurs informations. Bien que la majorité des données de Gnip provienne de l’accès de l’API publique gérée, une poignée de sociétés comme Tumblr et Foursquare permet Gnip accès complet, et maintenant que l’accès appartient à Twitter.