La version Web d’Instagram se fait une petite cure de jouvence

Hier, en allant sur Instagram quelque chose me semblait changer. Un peu … différent. Un soupçon de … changement. Mais je ne pouvais pas tout du tout cerner de quoi il s’agissait. Après avoir conclu que je n’étais pas fou, j’ai fini par penser que la version Web d’Instagram a bien été mise à jour afin de la rendre plus cohérente avec l’expérience mobile et offrir aux utilisateurs davantage d’espace pour interagir avec le contenu.

La semaine dernière, Instagram a introduit la possibilité d’intégrer des photos et vidéos sur n’importe quel site web, et la nouvelle iconographie de cette fonctionnalité est probablement le plus grand changement dans cette mise à jour de l’interface.

Plutôt que de faire un long discours de ce qui est nouveau ou non … honnêtement, tout est tellement infime qu’une image de comparaison est la meilleure façon d’illustrer cette « mise à jour ». Voici les quelques différences :

Avant :

Version Web d'Instagram avant

Après :

Version Web d'Instagram après

  1. Maintenant, au lieu des photos de profil des personnes qui ont aimé votre photo partagée, vous ne verrez que leurs noms d’utilisateur. Vous remarquerez également que votre photo de profil et la légende (s’il en existe une) vont être insérées au dessus des « j’aime »
  2. L’icône permettant d’accéder à l’outil d’intégration d’une image, se retrouve dans le menu « … », avec l’action pour signaler le contenu comme inapproprié
  3. Vous pouvez maintenant « laisser » un commentaire au lieu d’en « ajouter » et vous verrez désormais le bouton « j’aime » sur la gauche de cette barre de commentaire plutôt que dans le coin en haut à droite

Il y a quelques changements – encore plus subtiles – comme la légende sur vos propres photos qui n’est désormais plus affichée au dessus de la photo, et une barre de défilement toujours présente (qui se trouve présente sans rien faire s’il n’y a pas suffisamment de commentaires à faire défiler).

Quelques ajustements sur la légende d'une photo

Et oui, on se rapproche davantage du look de l’interface mobile.