Facebook veut savoir comment vous vous sentez lors d’une publication d’un statut

Selon TechCrunch, Facebook teste une mise à jour sur la publication de statut au travers la présence d’une liste de statuts prédéfinis accompagnés d’émoticônes qui pourraient encourager les utilisateurs à fournir un contexte supplémentaire à ce qu’ils font, et aider le réseau à évaluer vos intérêts en temps réel.

De plus en plus, Facebook entre dans la vie des utilisateurs. Quand Facebook a introduit la timeline, celle-ci contraignait les utilisateurs à partager des éléments sur leur vie privée et d’être la plateforme de facto pour le catalogage des étapes de leur vie. Pourtant, il semble que Facebook souhaite que nous partagions plus sur nous-mêmes, et pour ce faire la plateforme est en train d’expérimenter des mises à jour de statut structurées qui demandent comment nous nous sentons :

Facebook veut savoir comment vous vous sentez lors d'une publication d'un statut

Si cette mise à jour arrive pour tous, nous pourrons alors facilement ajouter des détails comme la façon dont nous nous sentons, ce que nous observons, ce que nous lisons, ce que nous écoutons, et d’autres petits détails qui peuvent sembler minimes, mais qui sont en réalité d’une importance cruciale pour Facebook.

Facebook veut savoir comment vous vous sentez lors d'une publication d'un statut

En effet, ces mises à jour de statut sont comme des « mini-évènements de la vie », et en vous encourageant à ajouter plus de détails à propos de votre vie, Facebook est en mesure de mieux évaluer vos intérêts qui ne peuvent être figurés par un simple « J’aime ». En effet, lors de l’annonce des bénéfices pour le Q4 2012, Mark Zuckerberg a mentionné un détail clé sur la stratégie de Facebook à l’avenir.
En 2013, Facebook va faire un effort pour analyser le contenu que vous allez publier sur sa plateforme. Par exemple, – basé sur un exemple fourni Zuckerberg – si vous n’avez pas défini votre géolocalisation, mais que celle-ci est partagée au sein d’une publication, alors Facebook sera en mesure de déterminer où vous êtes. Cette stratégie va de même pour cette mise à jour de statut personnalisé qu’expérimente Facebook. Si vous partagez des intérêts immédiats via la liste fourni, Facebook sera en mesure de mieux cibler ses publicités en conséquence.

Après que Techcrunch ait remonté l’information au géant de la société, celle-ci a déclaré « qu’il s’agissait juste d’une nouvelle façon pour les gens de représenter visuellement ce qu’ils font et comment ils se sentent à travers leurs messages Facebook. Elle ne sera disponible que pour un petit ensemble de personnes. Ce n’est pas intégré dans Graph Search. C’est juste un petit test pour voir si les gens sont intéressés à partager leurs actions de manière plus visuelle ».

Quelles sont vos réflexions sur ce type de statut prédéfini ?