5 systèmes d’exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant

Google Chrome OS annoncé en 2009, promettant un système d’exploitation totalement centré sur le cloud sera disponible en 2010… Malheureusement, on est en 2011 et toujours pas de nouvelles quant à la sortie de Chrome OS… Google veut sortir ses propres netbook Chrome OS dès ce mois ci. Sont déjà construites des versions expérimentales disponibles sur la base du code source de Chrome OS.

Mais si vous ne voulez pas attendre d’avoir un produit fini basé sur un OS complètement centré sur le cloud, il existe plusieurs autres solutions que vous pouvez télécharger dès aujourd’hui. Dans la suite de cet article je vais en détailler cinq, qui me paraissent à l’heure actuelle les plus évoluées : Jolicloud, Peppermint, gOS Cloud, EasyPeasy et Meebo.

Jolicloud

Comment ça marche ?

Jolicloud, basé sur le navigateur Chrome, est jusqu’à présent l’un des systèmes dont on parle le plus sur les bases d’un système d’exploitation cloud. Et considérant qu’il est basé sur le même navigateur, c’est celui qui est le plus clairement analogue à l’OS Chrome.

5 systèmes d'exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant - Jolicloud

À l’heure actuelle, les utilisateurs peuvent accéder à un App Center (My Jolicloud) directement inclu dans le système, contenant plus de 700 programmes au choix. Le centre de téléchargement est mis à jour chaque semaine, ce qui facilite l’accès aux applications plus récentes sans avoir à chercher sur le Web.

5 systèmes d'exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant - Jolicloud - My Jolicloud

Un des intérêts majeurs de Jolicloud est qu’il identifie chacun des PC que vous possédez sous le même compte et synchronise ainsi tous vos paramètres entre eux à chaque connexion. Il s’agit sans doute là de la fonction la plus intéressante de l’OS.

Ce que j’en pense ?

Ce que j’ai apprécié dans Jolicloud, c’est que jusqu’à présent c’est le seul système d’exploitation simple basé sur le Web que j’ai mis sur mon netbook, et principalement utilisé pour la navigation sur le Web, Facebook et Twitter.

Jolicloud repose sur un concept novateur et intéressant (indéniablement, il s’agit du modèle vers lequel l’informatique s’oriente pour le futur). Malheureusement, il ne fait que l’effleurer, technologiquement parlant.

D’ici quelques années, les services Google auront sans doute suffisamment évolué pour rendre le principe viable et accessible à grande échelle. Mais parlera-t-on toujours de Jolicloud d’ici là ? Rien n’est moins sûr…

Peppermint

Peppermint est un fork de Lubuntu qui intègre Mozilla Prism développé par Mozilla pour constituer une plate-forme permettant d’ouvrir des applications web dans des fenêtres de navigateur dédiées et autonomes, débarrassées d’éléments devenus superflus (barre d’adresses, de menus, d’outils, marque-pages), et pouvant être démarrées depuis le bureau. Perppermint OS met l’accent sur les services web et les réseaux sociaux.

De plus, Peppermint utilise les fichiers de configuration de Linux Mint (d’où le nom de Peppermint). Le but de Peppermint est de créer un accès facile pour utiliser le système d’exploitation Linux basé sur le cloud.

Cette distribution semble très bien. Avec LinuxMint comme base, c’est un très bon départ. Personnellement, je ne vois pas l’utilité sauf peut-être pour des utilisateurs tout à fait débutant. Pour les utilisateurs confirmés, on peut facilement installer un Linux Mint et ajouter les applications Web de son choix après avoir installé Prism.

5 systèmes d'exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant - Peppermint

A vous de choisir, la facilité ou non !

gOS Cloud

gOS est un léger système d’exploitation Linux, basé sur Ubuntu, utilisant GNOME comme environnement de bureau par défaut. Il s’agit donc d’un « Google OS » non officiel, dans lequel les utilisateurs retrouvent tous les services de la marque, le tout dans une présentation soignée.

gOS propose donc par défaut la majorité des services et logiciels de Google. Ceux-ci sont déjà intégrés lors de l’installation du système, et on retrouve par exemple des accès vers Gmail, Google News, YouTube et toute sorte d’applications de la marque.

À côté de cela, le système propose aussi des liens vers Facebook ou Wikipédia.

5 systèmes d'exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant - gOS

EasyPeasy

EasyPeasy a commencé sa vie Ubuntu Eee (Ubuntu 8.04.1) mais a changé son nom après les plaintes de Canonical.

Comme son nom original l’indique, EasyPeasey a d’abord été conçu pour être utilisé avec un PC Asus EEE. Toutefois, le système d’exploitation prend désormais en charge d’autres matériels. Il met l’accent sur la faible consommation électrique, l’optimisation du petit écran et apporte un support pour le Wifi et les drivers sans-fil vous permettant de facilement connecter votre netbook à Internet et jouir des applications Web directement de votre bureau. Cette distribution propose un support matériel amélioré pour l’EEE PC et incorpore plusieurs logiciels propriétaires.

En plus de l’interface ci-dessous, les utilisateurs peuvent éventuellement tourner sur une interface comme Gnome.

5 systèmes d'exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant - EasyPeasey

Personnellement je n’ai jamais testé cette version, donc si vous avez des retours n’hésitez pas à les ajouter dans la partie commentaires de cet article.

MeeGo

Enfin le dernier système d’exploitation orienté Cloud est MeeGo. Il est basé sur système d’exploitation Linux mobile basé sur le framework Qt. C’est le résultat de la fusion entre Maemo de Nokia et Moblin d’Intel.
Contrairement aux autres systèmes d’exploitation mentionnés ici, il y a des versions de MeeGo conçus pour les téléphones, les tablettes et les véhicules. Toutefois, contrairement aux autres, vous ne pouvez pas exécuter des applications standard de Linux sur Meego.

5 systèmes d'exploitation orientés Cloud disponibles dès maintenant - Meego

Alors que j’étais invité au salon Intel, j’ai eu le plaisir d’avoir une démonstration du produit sur trois appareils équipés de MeeGo : un ordinateur « léger » (faisant office de lecteur de salon), une tablette et un netbook. Un jeu était lancé sur un des appareils et nous nous connections en réseau pour jouer simultanément entre le netbook et la tablette. Le résultat était tout à fait encourageant. Un deuxième test nous permettait de contrôler la lecture d’un film lancé à partir du lecteur contrôlé avec la tablette. Très concluant !

Comme on peut le voir, la toute première version de MeeGo vise déjà large. Il est évident qu’un tel projet ne peut qu’intéresser des acteurs comme Intel et Nokia. Le marché de la mobilité décolle, celui des netbooks explose et MeeGo représente une barrière de sécurité contre certains envahisseurs comme Apple et son iPhone OS, et plus encore Google et son Android, puisque ce dernier vise de très nombreux appareils.

En attendant de voir si MeeGo réussit son pari dans les prochaines années et remporte du succès, les utilisateurs intéressés pourront récupérer les images ISO.

Conclusion

C’est une honte que Chrome OS et Microsoft avec ServiceOS (anciennement connu sous le nom de gazelle) n’arrive pas à tirer le maximum d’attention à l’heure actuelle. Il y a beaucoup d’autres projets passionnants dans les bacs. Le cloud des OS pourrait être une vision passionnante si les petits acteurs arrivaient à gagner du terrain sur les « gros », qui les pousseraient ainsi à développer leurs propres solutions.

En attendant, si vous voulez un système d’exploitation Web-central ultra léger, il n’y a que l’embarras du choix pour choisir aujourd’hui.

Source