HTML 5 en 2014, HTML 5.1 en 2016 selon le W3C

Alors que l’adoption de l’HTML 5 se fait petit à petit par les développeurs mais également les navigateurs, le W3C (World Wide Web Consortium) qui gère le développement des principales spécifications utilisées par le Web, a annoncé son plan pour 2014. En effet, comme vous pouvez le lire dans ce dernier, l’organisme de normalisation a passé les spécifications de l’HTML 5 au statut de « Recommendation », qui dans le jargon du W3C représente une solution complète, c’est-à-dire deviendra une norme finie d’ici la fin de 2014. Le groupe prévoit un suivi, HTML 5.1, pour la fin de 2016.

HTML 5 en 2014, HTML 5.1 en 2016 selon le W3C

Selon le nouveau plan, le groupe de travail HTML produira une recommandation HTML 5.0 (Candidate) d’ici la fin de l’année 2012 qui comprend uniquement les fonctionnalités qui sont précisés, stables, et mis en œuvre dans les navigateurs. En revanche, toutes celles qui s’avèrent controversées ou instables, seront exclus de cette spécification. De plus, les spécifications engendrant des problèmes d’interopérabilité entre les implémentations existantes se verront également supprimées. Cette recommandation formera la base de la spécification 5.0.

En parallèle, un projet de spécification HTML 5.1 sera lancée. Il s’agira notamment de reprendre l’intégralité des recommandations de la 5.0, en plus de toutes les fonctionnalités instables qui ont été exclus. 2014 fera l’objet d’un processus similaire à ce que l’on va avoir pour le HTML 5.0. Tout ce qui sera instable sera retiré, pour produire la Recommandation Candidate HTML 5.1 en 2016, avant de voir arriver l’HTML 5.2, etc…

Point intéressant, l’HTML 5 ne sera pas achevé avant 2022, soit une dizaine d’années. Si la recommandation Candidate qui doit être livrée dès cette année, les dix prochaines années seront consacrées à l’élaboration d’une vaste série de tests permettant de tester la conformité des réalisations.

Comme le rappel Ars, « la normalisation HTML 5 a été un processus plutôt houleux », les différents groupes ayant du mal à trouver un terrain d’entente sur les priorités… Si le groupe de travail a décidé de lutter contre les comportements antisociaux, devra faire face à de nouvelles critiques suite au dévoilement de ce plan. En effet, certains membres du groupe étaient mécontents du traitement proposé de leur domaine d’expertise.

Pour les développeurs Web, l’impact de ce nouveau plan est quasi nul puisque nous avons déjà commencé à l’adopter et travailler avec. En revanche, l’arrivée d’une batterie de tests ne sera que bénéfique et nous aidera à « traquer » les navigateurs comptant des bugs et restant incompatible pour telle ou telle fonctionnalité.

Rien de bien neuf donc …