Les données structurées arrivent sur Google Webmaster Tools

Google a ajouté une nouvelle fonctionnalité au sein de son outil Google Webmaster Tools nommée « Données structurées » dans le tableau de bord. Le but, dit Google, est de fournir aux webmasters une plus grande visibilité dans les données structurées que Google connaît pour leur site, lui permettant d’identifier le contenu de votre site afin d’afficher des extraits enrichis dans les résultats de recherche.

Si Google interprète correctement le contenu de vos pages, ils peuvent créer des extraits enrichis, c’est-à-dire des informations détaillées visant à aider les internautes lors de recherches spécifiques. Par exemple, l’extrait enrichi d’une recette de cuisine peut contenir une photo et indiquer la durée totale de préparation ainsi que la note attribuée à la recette.

Elle est livrée avec trois vues, ce qui va nous permettre de voir les choses telles que :

La première est au niveau de la vue du site, qui agrège les données par type d’éléments et les schémas reconnus. « Root item type means an item that is not an attribute of another on the same page », explique l’équipe de Google Webmaster Tools. Par exemple, le site utilisé dans la capture ci-dessous a environ 2 millions d’annotations Schema.Org pour le terme « Books » (http://schema.org/Book).

Les données structurées arrivent sur Google Webmaster Tools - Données par type d'éléments et des schémas reconnus

Le second élément affiché fournit pour chaque page les détails pour chaque élément. Google analyse et stocke un nombre fixe de pages pour chaque type de site et chaque item. Ces derniers sont stockés dans l’ordre décroissant par le temps dans lequel ils ont été explorés. Pour certains type d’éléments Google fournit également un aperçu des colonnes spécialisées comme on le voit dans l’exemple ci-dessous :

Les données structurées arrivent sur Google Webmaster Tools - Détails des éléments

Enfin, le dernier élément qu’il est possible d’afficher, montre tous les attributs pour chaque type d’élément sur une page donnée.

Les données structurées arrivent sur Google Webmaster Tools - Attributs pour chaque type d'élément

Comme le note la firme, vous pouvez utiliser le tableau de bord pour vérifier que Google récupère toute nouvelle annotation, ou découvrir tous les problèmes que rencontre Google sur une balise qui peut être ancienne.

Pour rappel, vous pouvez simplement mettre en valeur des informations qui vous semblent pertinentes en ajoutant un balisage HTML supplémentaire à vos pages. Pour ce faire, la première étape est de choisir un format de balisage, Microdonnées (format recommandé), Microformats, RDFa, puis de baliser votre contenu dont les extraits enrichis sont compatibles avec différents types de contenu (Personnes, Recettes, Événements, etc..).
Pour finir, sachez que vous pouvez tester votre balisage, grâce à l’outil de test des extraits enrichis mis à disposition par Google.
Et voilà ! Une fois votre balisage ajouté et testé, nous le détecterons lors de notre prochaine exploration de votre site.

Voilà un outil qui va ravir de nombreux développeurs qui sont en charge de gros sites !