Facebook rend plus facile la commercialisation des pages de marque

Facebook est sur le point de libérer leurs premiers résultats trimestriels en tant qu’entreprise publique. Il est évident que l’attente pour le géant du réseau social va être de maintenant apporter de l’argent aux investisseurs. Et, une des meilleures méthodes pour y arriver est de garder les marques actives, mais surtout en faire venir davantage ! Bien sûr, les marques ne vont pas adhérer à Facebook à moins qu’elles aient les outils nécessaires pour atteindre un public plus large.

Et, il semblerait que Google l’ait bien compris ! En effet, le manque d’outils ne doit pas être un problème pour Facebook, puisque la firme a révélé trois nouveaux outils de marketing pour les pages la nuit dernière par l’intermédiaire de leur blog développeurs.
La société reconnaît que la page Facebook d’une marque est le visage de la société, et c’est pourquoi la firme a ajouté plusieurs fonctionnalités puissantes permettant de simplifier la gestion et le parrainage des publications sur la page.

La première est l’ajout de publications planifiées. C’était une fonctionnalité très demandée et elle est maintenant disponible via l’API Pages Graph. Facebook regarde profondément dans l’avenir avec cette caractéristique, en proposant aux marques de créer une publication et la prévoir pour qu’elle soit publiée entre 10 minutes et 6 mois après sa création. Si vous constatez une erreur dans la publication, la page dédiée à l’administration offre la possibilité d’effacer, de modifier la publication aussi longtemps que vous le souhaitez, avec tout de même une restriction trois minutes avant son édition.

La seconde caractéristique nommée « Unpublished Page Posts » (gérer des publications non-publiées), devrait être très pratique pour les marques qui ont fait le choix de muer vers la timeline. Les gens de Facebook pensent qu’il peut y avoir certaines publications qui ne soient pas appréciées par tout le monde sur votre page. Ainsi, elle a jugé qu’il serait judicieux de proposer un contenu uniquement à quelques personnes qui suivent votre marque. Pour ces publications, l’administrateur de la page peut dorénavant gérer une publication, pour savoir si celle-ci doit apparaître ou non sur la timeline de la marque. Si ce n’est pas le cas, il prendra la responsabilité de la publier dans le flux des utilisateurs ciblés. Cette fonctionnalité est également accessible via l’API Pages Graph.

La dernière nouvelle caractéristique va aussi être appréciée, et concerne toutes les pages qui comportent plusieurs administrateurs. Ils font remarquer une faille de sécurité lorsque des administrateurs se sont accordés à accéder aux pages grâce à une application tierce comme les plates-formes de gestion d’annonces qui requièrent des autorisations d’administrateur pour la gestion d’annonces, mais n’exige pas de telles autorisations pour la création de publications. Pour prévenir les abus, les autorisations peuvent maintenant être étendues à ces gens afin qu’ils ne puissent accéder à des parties pertinentes de la page.

Pour Facebook, afin que la firme poursuive sa croissance tout en gardant les investisseurs heureux, doit nécessairement passer par l’attention portée aux marques. Ces étapes, simples, vous donneront davantage de contrôle sur la ou les pages de votre marque, et sont susceptibles d’augmenter leurs dépenses sur la plateforme Facebook. Il sera certainement intéressant de voir comment la publicité a façonné les recettes de Facebook au cours du trimestre.

Pour commencer à développer ces nouvelles fonctionnalités pour votre page, consultez la documentation de l’API Pages Graph.

Que pensez-vous de ce petit plus apporté aux développeurs ? Va t-il permettre aux marques de davantage s’impliquer dans Facebook, et plus particulièrement dans les annonces ?

Laissez un commentaire

Commentaires en lien dofollow à partir de 2e commentaire, profitez-en !

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>