Google+ Historique : La ‘Facebook Timeline’ accessible actuellement seulement par les développeurs

Google+ Historique aka moments le dernier buzz dans le monde de Google+. Pour fait simple, il s’agit du même principe de ce que l’on peut retrouver avec la timeline de Facebook, autrement dit un affichage des moments dans votre historique. En revanche, grosse différence avec le leader des réseaux sociaux, Google+ Historique ne va pas seulement limiter les moments effectués sur Google+, puisqu’il va agréger tous les moments partagés partout sur le Web.

Cette fonctionnalité Historique, qui va de pair avec l’API, a été annoncée lors de la conférence des développeurs, la Google I/O 2012, et est disponible SEULEMENT pour les développeurs de la plateforme en tant que développeur preview.

Pour faire simple, Google+ Historique recueille tout ce que vous avez fait avec une application qui est connectée via Google+ et qui ajoute les données de votre page personnelle via le réseau social. De cette façon, il est identique à l’Open Graph de Facebook, car il utilise les connexions à Google+ pour apporter des mises à jour des services comme Foursquare et Twitter.

Comme mentionné précédemment, l’API Historique va, contrairement à l’Open Graph de choisir ce que vous vouliez partager à partir des divers services Google+ connectés. C’est un changement majeur puisque cette petite attention permettra d’afficher tout en votre nom si vous le permettez. Prenez par exemple Pinterest, l’Open Graph va publier automatiquement sur Facebook, à chaque fois que vous réalisez un pin. Google+ Historique va sans doute permettre de choisir les pins que vous souhaitez faire apparaître sur Google+.

Pour en revenir à la fonctionnalité Historique présente sur Google+, celle-ci est donc uniquement disponible pour les développeurs preview ! Mais sachez que vous pouvez vous aussi dès aujourd’hui vous enregistrer pour y accéder. Pour ce faire, vous avez la possibilité de vous inscrire pour bénéficier d’un compte développeur preview et ainsi accéder à Google+ Historique.

Commencez par cliquer sur ce lien. De là, indiquez votre adresse e-mail Google dans le champ prévu à cet effet « To join the preview ». Une fois cette étape terminée, vous serez automatiquement redirigé vers le Google Groups dédié à cette nouvelle plateforme. Acceptez les différentes requêtes, puis cliquez sur ce lien.

De là, vous devriez vous retrouver sur la page « Historique » de Google+. Comme le mentionne Google+, dans l’aperçu pour les développeurs, votre historique est vide au départ. Afin d’afficher des moments dans votre historique, vous devez les écrire depuis votre application ou votre site à l’aide de l’API History. C’est de là que la partie développeur intervient. Autrement dit, si vous n’utilisez pas l’API History, aucun moment ne sera inscrit dans cette page. Je devrais rapidement vous proposer une page sur la page de démonstration du blog afin que vous testiez le service.

À noter que vous pouvez également consulter des moments sur l’un des sites Google pré-connectés, si vous regardez une vidéo YouTube sur le Web, prenez une photo ou enregistrez une vidéo avec votre appareil mobile sur lequel Instant Upload est activé, attribuez +1 à une page Web, ou encore que vous téléchargez une application sur Google Play Store. Ainsi, en utilisant ces sites « pré-connectés », vous pouvez remplir votre historique de moments.

Dernière petite chose à savoir, votre page « Historique » est totalement privée. Autrement dit, les autres utilisateurs peuvent voir vos moments seulement si vous partagez ces derniers sur votre flux Google+ ou si vous modifiez leur visibilité dans la page « Sources ».

Google+ Historique : La 'Facebook Timeline' accessible actuellement seulement par les développeurs - Sources

Du point de vue de l’interface du service, vous allez retrouver un nouveau bouton « Historique » dans le ruban latéral de Google+. Ce dernier porte bien la mention « Dev » indiquant qu’il est uniquement accessible pour un développeur preview.

Google+ Historique : La 'Facebook Timeline' accessible actuellement seulement par les développeurs - Bouton Historique dans Google+

Une fois sur Google+ Historique, vous allez retrouver dans le contenu central tous les moments de la journée en cours.

Google+ Historique : La 'Facebook Timeline' accessible actuellement seulement par les développeurs - Affichage des moments des sites Google pré-connectés

En survolant un moment, vous avez la possibilité de supprimer ce dernier, de le partager, de l’afficher ou encore de signaler un abus. De plus, vous retrouverez l’heure d’exécution du moment.

Google+ Historique : La 'Facebook Timeline' accessible actuellement seulement par les développeurs - Survol d'un moment dans Google+ Historique

Dans la barre de menu de la fonctionnalité, nous allons retrouver à gauche un filtre sur les moments que nous souhaitons afficher : Tous les moments, films et vidéos, photos importés avec Instant Upload, Places, +1, etc …

Google+ Historique : La 'Facebook Timeline' accessible actuellement seulement par les développeurs - Filtre sur les moments

Au centre, on va avoir accès à une « timeline » nous permettant de naviguer entre les mois et les années.
Enfin, à droite on va retrouver le bouton « Sources » décrit précédemment, ainsi que le traditionnel bouton « Réglage » de l’application.

Google+ Historique : La 'Facebook Timeline' accessible actuellement seulement par les développeurs - Accès à une timeline

C’est donc une belle façon de rivaliser avec Facebook, tout en offrant quelque chose d’unique et différent. Je suis sûr que les gens apprécieront la possibilité de réellement contrôler ce qu’ils partagent via Google+. C’est aussi un excellent moyen pour aider les gens à partager sur Google+ sans réellement visiter le réseau social.

C’est la première fois que les développeurs sont autorisés à écrire sur Google+ grâce à une API (le reste de l’API Google+ permet juste de récupérer l’activité à partir du réseau).

Vous êtes intéressé par le développement d’applications pour la plateforme Google+ ? Alors vous devriez vous inscrire pour bénéficier d’un compte « preview » et ainsi tester la nouvelle API.