Twitter restreint l’utilisation de son API ce qui pourrait engendrer des problèmes sur vos clients

Le succès de Twitter a longtemps été étroitement lié par les développeurs indépendants qui ont choisi d’utiliser la plateforme. L’écosystème tiers a fait de Twitter ce qu’il est aujourd’hui, c’est-à-dire un système « cool et fashion ».

C’est pourquoi il y a eu une certaine consternation à la suite d’un article sur ​​le blog des développeurs de Twitter en fin de semaine dernière, qui a coïncidé au même moment avec un message sur le blog de ​​LinkedIn. L’essentiel de ces messages était que Twitter a été procédé à une régression de son API, entraînant des dysfonctionnements et des défaillances sur la manière dont les tiers utilisaient l’API.
L’affichage du flux des publications dans les profils d’utilisateurs Twitter au sein de LinkedIn a été la première victime de cette nouvelle interprétation plus stricte des règles, mais elle ne sera certainement pas la dernière.

Sur l’article de Michael Sippey, Directeur produit de l’équipe de Twitter, celui fournit notamment des explications sur les raisons de ce changement, et voici deux passages très intéressants :

Back in March of 2011, my colleague Ryan Sarver said that developers should not “build client apps that mimic or reproduce the mainstream Twitter consumer client experience.” That guidance continues to apply as much as ever today. Related to that, we’ve already begun to more thoroughly enforce our Developer Rules of the Road with partners, for example with branding, and in the coming weeks, we will be introducing stricter guidelines around how the Twitter API is used.

et celui-ci :

We’re building tools for publishers and investing more and more in our own apps to ensure that you have a great experience everywhere you experience Twitter, no matter what device you’re using. You need to be able to see expanded Tweets and other features that make Twitter more engaging and easier to use. These are the features that bring people closer to the things they care about. These are the features that make Twitter Twitter. We’re looking forward to working with you to make Twitter even better.

Twitter restreint l'utilisation de son API ce qui pourrait engendrer des problèmes sur vos clients

Notez que les mentions des tweets ont été élargies. À l’heure actuelle, aucun client que je connaisse utilise cette fonctionnalité que ce soit une version Web ou mobile, ni même l’application mobile Twitter. À ce sujet, Twitter a déclaré qu’il n’avait aucun commentaire au-delà de ce qu’il indique dans l’article.

Depuis ces premières heures, l’écosystème des applications tierces était un terrain de jeu, dans lequel les développeurs sont arrivés en proposant des utilisations pour le service dont même les meilleurs ingénieurs du service n’avaient implémenté ou même rêvé. Vous aimez le mot « tweet » ? La limite des caractères ? Les réponses directes ? Un client natif sur iPhone ? Et bien sachez que tout vient d’un tiers développeur Iconfactory avec son application Twitterrific.

Les utilisateurs eux-mêmes ont apporté le terme « RT », et qui a été ajouté à des clients tiers tels que Tweetie avant de faire son apparition sur Twitter lui-même.

Alors, pourquoi Twitter n’a pas une relation « amicale » avec la communauté tiers ? Il y a beaucoup de réponses à cette question, mais, à la fin tout se résume à l’argent…

Twitter a connu une période de croissance intense ces derniers temps et, pour la plupart, a tenté tant bien que mal de traiter de cette croissance. Contrairement à beaucoup de gens, je pense que les récents changements apportés à Twitter, y compris les ajouts de l’onglet « Explorer », les rapports électroniques et d’autres améliorations ont été développés pour l’intérêt de tous, tout en conservant les utilisateurs et la valeur du service. Parmi ces changements, on a retrouvé la monétisation sous de multiples façons, y compris la diffusion d’annonces sur le site et dans la timeline à travers ses applications mobiles.

Une des principales raisons possibles pour laquelle Twitter pourrait restreindre plus étroitement son API, serait dans le cas particulier où un flux sur un client ne proposerait pas son flux de publicité
Cependant, il y a une douzaine d’autres façons pour lesquelles des changements à l’API pourraient affecter les développeurs. Limiter la fréquence sur la timeline serait limiter la quantité de tweets que les clients pourraient afficher dans une période de temps donnée, ce qui les rendent inutiles pour de nombreux utilisateurs qui souhaitent ne pas en manquer. Les messages directs pourraient également être restreints afin de bloquer l’accès ou non, ou bien limiter le nombre conservé ou envoyé.

En fin de compte, il y a beaucoup d’inconnus, et qui laissent les développeurs dans le flou. Et ce n’est pas comme s’ils n’avaient aucune raison de s’inquiéter… Beaucoup ont estimé que leurs services ont été menacés par les déclarations de Twitter.

Beaucoup de choses ont changé en ce qui concerne les stratégies de Twitter au cours des 11 mois qui ont suivi l’annonce de Twitter, et il a poursuivi son mouvement pour être un service d’information grand public, plutôt que d’un « simple outil pour les geeks ». S’ils ont fait un excellent travail, son attitude à l’égard des développeurs tiers est de nouveau remis en question…

Et si vous êtes quelqu’un qui utilise Twitterrific, Tweetbot, Osfoora, ou l’un des autres clients « standard » Twitter, je serais inquiet à votre place…

Avez-vous peur de ces restrictions ? Êtes-vous inquiet pour votre service ?