Facebook dévoile de nouveaux rôles pour les pages Facebook

De retour en Mars dernier lors de la Facebook Marketing Conference, dans laquelle la société a annoncé qu’elle allait bientôt donner aux propriétaires d’une page Facebook un peu plus de flexibilité dans le choix des administrateurs, et les responsabilités qu’elles ont en charge, et ce en dévoilant cinq niveaux d’accès différents.
Ce système structuré viendrait remplacer les privilèges que tous les administrateurs ont, permettant aux propriétaires de la page d’accorder un certain degré d’accès sans renoncer à tout le reste.

Désormais, cette nouvelle structure n’est plus fiction mais réalité ! En effet, Facebook a annoncé hier la nouvelle structure d’administration :

Les administrateurs de Page peuvent avoir 5 rôles différents, chaque rôle correspondant à différentes habilitations. Seuls les gestionnaires ont la possibilité de modifier le rôle d’administration des autres utilisateurs. Par défaut, tous les administrateurs sont également gestionnaires.

En haut de la chaîne on retrouve le Manager, autrement dit le gestionnaire de la page, suivi des privilèges associés au créateur de contenu, au modérateur, à l’annonceur et enfin à l’analyste statistique. Le Manager a la plupart des autorisations, y compris l’envoi de messages, la création de publications, la création de publicités et l’affichage des statistiques. Le gestionnaire est le le seul administrateur qui peut accéder aux rôles d’administration. L’analyste statistique est celui qui a le moins d’autorisations, puisqu’il peut seulement voir les statistiques.

Le tableau ci-dessous présente les 5 rôles d’administration (horizontalement) ainsi que les habilitations correspondantes (verticalement) :

Facebook dévoile de nouveaux rôles pour les pages Facebook

À l’heure où j’écris ces lignes, il n’est pour le moment pas possible de personnaliser un « profil ». Par exemple, vous ne pouvez pas donner à un « annonceur » un privilège supplémentaire, comme la capacité à répondre aux commentaires.

Avec les plus grandes marques qui emploient tout un pôle « médias sociaux » pour gérer leur présence en ligne, la capacité de restreindre les autorisations va probablement devenir plus maniable, permettant ainsi un plus grand contrôle.

Ce petit changement va t-il vous aider dans l’administration au quotidien de votre page ?