iOS est toujours en tête sur les performances HTML5 par rapport à Android

Ces jours-ci, presque tout le monde vous dira qu’HTML5 est l’avenir de l’Internet, venant ainsi remplacer Adobe Flash qui a longtemps été le principal moyen de fournir un contenu riche sur le Web. HTML5 a fait d’énormes progrès pour le remplacer !
Le langage HTML5 est l’épine dorsale de la plupart des applications Web les plus populaires et utiles, y compris beaucoup de ceux dans le Google Chrome Web Store, ainsi que sur le marché en concurrence qui sera lancé par Mozilla plus tard cette année.

L’une des forces motrices de l’adoption d’HTML5, à l’exception du fait que c’est non-exclusive, contrairement à Flash, est son importance pour le Web mobile. Si vous connaissez parfaitement les smartphones, vous savez que le navigateur Web Safari, intégré dans les dispositifs iOS d’Apple, ne prend pas en charge Flash
Lorsqu’on lui a demandé, Apple a toujours cité la stabilité et la sécurité comme élément de réponse, mais quelle que soit la raison, le fait qu’il s’agisse du navigateur le plus utilisé sur le Web mobile, on ne peut pas faire l’impasse sur ce dernier, et ce du fait que la firme de Cupertino ne se soucie pas des méthodes les plus couramment utilisées pour diffuser du contenu sur le Web. Compte tenu de l’entêtement d’Apple sur ce point, ceux qui ont voulu faire des sites Web qui soient visibles par les utilisateurs iOS ont dû se tourner vers l’HTML5.

Cependant, cela soulève des questions intéressantes : le contenu HTML5 est-il bon pour iOS ? En corollaire, quel est quel est le soutien d’HTML5 sur Android ? Compte tenu de la dépendance croissante de Google pour l’HTML5, c’est une question assez importante. Et enfin, sur quelle plateforme HTML5 est-il le mieux ?
En Mars dernier Spaceport.io a fait une étude qui s’est penchée sur ces mêmes questions. Spaceport est une entreprise qui se spécialise dans les outils de développement sur diverses plateformes, en particulier des plateformes mobiles comme iOS et Android et les jeux.
Étant donné le potentiel d’HTML5, Spaceport a décidé de comparer les performances d’iOS par rapport à celle d’Android. En conclusion de son premier rapport, la firme indiquait qu’iOS « manipule » beaucoup mieux l’HTML5 que Android.

iOS est toujours en tête sur les performances HTML5 par rapport à Android

Aujourd’hui, la firme a publié le rapport PerfMarks. PerfMarks soumet les versions les plus récentes de Safari Mobile et Chrome pour Android fonctionnant sur leurs dispositifs mobiles. Les résultats sont intéressants. Une fois de plus, l’iPhone a battu Android par une marge assez considérable.
Le test a comparé un iPhone 4 avec iOS 5.1.1, un iPhone 4S avec iOS 5.1, un Samsung Galaxy II S sous Android 4.0.3 Ice Cream Sandwich, et le Samsung Galaxy Nexus sous Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich. Le Nexus Galaxy et le Galaxy S II faisait tourner Chrome bêta pour Android, tandis que les deux iPhones étaient bien sûr avec Safari mobile.

Entre les deux appareils Android, le Galaxy S II s’est révélé être le grand vainqueur, exécutant nettement mieux les tests que le Galaxy Nexus. C’est assez surprenant, étant donné que le Galaxy Nexus est plus récent, et a été conçu pour être le dispositif phare de Google 4.0 Ice Cream Sandwich.
Cependant, parmi les iPhones, les résultats étaient prévisibles : l’iPhone 4S, avec son processeur nettement amélioré, a facilement dépassé l’iPhone 4. Lorsque l’iPhone 4S et le Galaxy S II ont été comparés, le rapport montre que l’iPhone 4S a affiché le contenu Web HTML5 sept fois plus rapidement que le Galaxy S II…

Ce n’est pas tout ! Étant donné que l’HTML5 est considéré comme la plateforme agnostique, le rapport compare également les deux plus performants smartphones à un dispositif de bureau : un Apple MacBook Pro sous OS X 10.7.3. Le MacBook a été testé en utilisant Google Chrome 18 et un build de WebKit qui imite étroitement Safari 5.1.5. Là encore, les résultats n’étaient pas particulièrement surprenants : alors que l’iPhone a été sept fois plus rapide que le Galaxy S II, il était six fois plus lent que le MacBook

iOS est toujours en tête sur les performances HTML5 par rapport à Android

Ces données ont conduit le rapport à conclure que pour être une véritable solution multi-plateforme, en particulier pour les jeux (ce qui est objectif principal de Spaceport), la triste vérité est que l’HTML5 n’est tout simplement pas prêt à l’heure actuelle au vue de ses ternes performances, et ce en particulier sur les smartphones.

Spaceport a exprimé l’espoir que le rapport fournit par PerfMarks aidera les créateurs des navigateurs et les développeurs d’applications de repousser les limites en termes de besoins technologiques HTML5 !

Pour plus d’informations et de détails, jetez un œil au rapport disponible ici.

Et vous, avez-vous une opinion sur la question ? Pensez-vous qu’HTML5 est assez mûr ?