Comment Google Webmaster Tools peut vous aider lors du changement de votre domaine

Rien de plus frustrant pour un gestionnaire de site Web de devoir changer un site Web… Que ce soit parce que vous n’êtes pas d’accord avec la politique de votre hôte ou que vous ne pouvez pas payer les frais associés avec le domaine actuel, il arrive un moment où il est temps le migrer. Si ça ne rend pas le changement plus facile, Google va vous fournir quelques conseils pour que la transition se fasse en douceur, et permettant de principalement conserver votre précieux SEO (Search engine optimization)…

Toutes les informations nécessaires à un changement réussi, ont été publiées avant hier sur le blog de Google. Ainsi, les conseils présentés ci-dessous sont tous là pour faire que les moteurs de recherche ont bien saisi la structure de votre nouveau site, mais elle a aussi l’avantage de rendre le site plus convivial. En effet, il est important de ne pas négliger la partie SEO, mais également la convivialité ! Ces deux éléments vont de pairs.

Une des premières choses à faire est de s’assurer que vous allez rediriger tous les bots et les utilisateurs qui visitent votre ancien contenu vers le nouveau, et ce en utilisant des redirections 301. Il est également important de souligner : « relationship between the two locations, make sure that each old URL points to the new URL that hosts similar content ». Autrement dit, assurez-vous que vos anciennes URL redirigent bien vers la nouvelle URL, et qui héberge un contenu similaire. Si vous ne pouvez pas utiliser des redirections 301, Google recommande d’utiliser la balise canonical cross-domain.

À des fins de SEO, assurez-vous que vous avez toujours l’ancienne URL et la nouvelle URL de vérifiées pour votre site Web, et ce dans le même compte Google Webmaster Tools. Sur une note semblable, assurez-vous que le nouvel emplacement peut être analysé en utilisant la fonctionnalité Fetch as Googlebot. Il est important de s’assurer que Google peut effectivement accéder à votre contenu dans ce nouvel emplacement. Assurez-vous également que les anciennes URL ne sont pas bloquées par une directive d’interdiction dans votre fichier robots.txt, de sorte que la redirection ou la balise rel=canonical puisse être trouvée.

Tout comme vous dans le monde réel, le monde virtuel nécessite une soumission d’un formulaire de changement d’adresse lors du passage à un domaine entièrement nouveau. Google dispose de nombreux outils et plus particulièrement un formulaire, qui va permettre aux webmasters de les aider dans cette démarche.

Comment Google Webmaster Tools peut vous aider lors de la migration de votre domaine

Le passage à un nouveau site court toujours le risque à vos lecteurs qui l’exécutent de tomber sur des erreurs 404. Ce n’est pas bon et c’est un obstacle majeur aux personnes désireuses de visiter votre site à nouveau. Pour lutter contre ce problème, Google fournit un outil de diagnostic qui cherche les erreurs d’exploration.

Le contrôle et la vérification de vos sitemaps peut couler de source, mais c’est toujours important d’y penser. À cette fin, cataloguer les cas d’erreurs, c’est-à-dire à chaque fois qu’un utilisateur clique sur une page d’erreur 404. Trouver l’URL incriminée et mettez à jour votre règle de redirection 301 pour faire face à ce problème.

Google Webmaster Tools propose un outil nommé « Liens vers votre site » qui répertorie les liens détectés par Googlebot pendant le processus d’exploration et d’indexation, et ainsi informer les sites importants qui pointent vers votre contenu au sujet de votre migration afin qu’ils puissent mettre à jour leurs liens en conséquence.

Google Webmaster Tools est également là pour vous aider si votre site Web est destiné à cibler une région géographique spécifique. Consultez les préférences de la zone géographique ciblée pour la structure de votre nouveau site. Il est également important de noter que vous ne devez pas exécuter deux sites avec un contenu possiblement indexé largement similaire.

En tant que dernière suggestion, ne vous en faites pas pendant le changement. Attention, ne faite pas de multiples changements à la fois. Cela signifie aucun changement simultané tel que : contenu à grande échelle, structure des URL ou des mises à jour de navigation. Non seulement cela va perturber l’utilisateur qui tente d’accéder à votre site, mais il va également les moteurs de recherche…

Avec ces conseils fort utile, cela ne devrait pas être un problème lorsque viendra le temps de migrer votre site Web. Vous pourrez ainsi toujours conserver votre précieux SEO et quasiment le plus important, ne pas perturber vos lecteurs.

Avez-vous migré votre site ? Avez-vous d’autres conseils ?