Infographie : Les statistiques du Cloud Computing

Après un premier article présentant le terme Cloud Computing, nous allons voir dans ce billet à l’aide d’une infographie les différentes statistiques du Cloud Computing.

Les dépenses dans le Cloud Computing représentent 25% de croissance annuelle des dépenses dans les technologies de l’information (IT) en 2012 et près d’un tiers de la croissance l’année suivante.

Infographie : Les statistiques du Cloud Computing

Le Cloud est depuis un petit moment maintenant très utilisé. Le développement de ce dernier a eu lieu au cours des dernières années, ce qui a conduit Google à l’utiliser dans la plupart de ces innovations : Mail, Document et leurs SharePoint alternatives à Google Sites.

La concurrence a connu une croissance rapide avec de plus en plus de fournisseurs de Cloud inondant le marché sous diverses formes. Il y a une raison simple à cela : le Cloud est la méthode par laquelle les systèmes et les logiciels vont être livrés aux inondant dans l’avenir. La résistance à cette règle, est synonyme d’insister à communiquer avec les clients par fax plutôt que par mail.

Comme le montre l’infographie ci-dessus montre, Google Apps a actuellement une forte emprise sur le marché, mais Microsoft en injectant plusieurs millions de livre sterling dans des campagnes publicitaires essaie de changer la donne.

La firme de recherche IDC prévoit des recettes de Cloud Computing qui vont non seulement augmenter au cours des prochaines années, mais également changer la façon dont les organisations vont utiliser cette technologie va changer.
Ainsi la plus grosse partie de l’utilisation du Cloud se fera sur l’utilisation des applications d’entreprises.

Toujours selon l’infographie, l’utilisation du Cloud permet de simplifier le processus des technologies de l’information, améliorer l’expérience de l’utilisateur, réduire le coût de l’infrastructure et enfin atténuer l’utilisation maximum sur les ressources internes.

A ce jour, 50 millions de serveurs physiques se trouvent dans le monde, dont 2% sont contrôlés par Google (avec 1 million de serveurs). On compte environ trente trois milles Data center dans le monde, et sans surprise l’immense partie se trouve sur le territoire américain.
La tendance en 2013 serait que 10% du nombre total de serveurs physiques vendus seront virtualisés avec une moyenne de dix machines virtuels par serveurs physiques vendus.

Le Cloud Computing progresse de jour en jour, il va devenir incontestablement incontournable pour toutes les micros-entreprises voulant investir initialement un minimum et obtenir des services de qualité.

Mais qui de Google offrant des outils de bureauhttp://www.google.com/apps basés sur les technologies Web et hébergés par Google pour simplifier la configuration, minimiser la maintenance et réduire les coûts informatiques, disposant d’un ensemble fiable et sécurisé, ou de Microsoft qui va proposer Office 365, rassemblant les produits de collaboration avec la dernière version de leur suite bureautique, va devenir le leader du marché ? Est-il encore possible pour une petite société (Zoho, Rackspace, …) de devenir le leader ?

Qu’en pensez-vous ? Venez en débattre autour des commentaires.

3 commentaires pour “Infographie : Les statistiques du Cloud Computing”

  1. Mélanie dit :

    Le cloud computing suscite effectivement de plus en plus d’intérêt de la part des moyennes et grandes entreprises. Oscillant entre attirance et méfiance, il entre dans le cadre de réflexions stratégiques pour accompagner la mutation numérique des entreprises. Ce changement se traduit déjà dans le positionnement du DSI (directeur des systèmes d’information) qui devient le fournisseur de services de l’entreprise. Pour continuer à discuter sur le sujet, je vous invite à lire cet article consacré à l’impact du cloud computing dans le paysage informatique http://blog.opteamis.com/487-quand-le-cloud-computing-transforme-le-paysage-informatique

+ Trackbacks ...

  1. [...] l’introduction sur le terme du Cloud Computing, puis sur ses statistiques dans le monde, je vous propose aujourd’hui une vidéo présentée [...]

Laissez un commentaire

Commentaires en lien dofollow à partir de 2e commentaire, profitez-en !

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>