Découvrez le Synology DiskStation DS712+ : matériel et performances

Depuis quelques jours je dispose d’un Synology DiskStation DS712+ mis à ma disposition par notre partenaire LDLC. Il s’agit d’un NAS (Network Attached Storage, en anglais), autrement dit un dispositif destiné à partager du contenu informatique sur un réseau, permettant ainsi de stocker, archiver, sauvegarder tous vos fichiers que ce soit à domicile ou bien au sein d’une petite entreprise.

Synology DiskStation DS712+

Le modèle que je vais vous présenter dans cet article est le DiskStation DS712+, disposant d’une unité de stockage de deux baies, avec un processeur de 1,8GHz, d’1 Go de RAM (DDR3). Avec un support de deux disques de 3To, le DiskStation DS712+ peut donc supporter jusqu’à 6 To d’espace disque interne.
Ce NAS va s’avérer être un excellent choix pour les utilisateurs dits, professionnels mais également pour tous ceux qui veulent héberger des données à domicile mais qui n’ont pas beaucoup d’expérience avec les périphériques de stockage. Il offre d’excellentes performances et de nombreuses fonctionnalités avancées.

Ce nouveau serveur double baies peut également être adapté à un maximum de sept baies de disques durs, lorsqu’il est couplé avec une unité d’extension, le DiskStation DX510, pour un maximum de 21 To d’espace total de stockage.

Spécifications du DS712+

  • Processeur : Single Core 1,8 GHz
  • Mémoire : DDR3 1Go
  • Connexion Réseau : Gigabit*2
  • Stockage : 2 baies pour accueillir des disques d’une taille pouvant atteindre 3 To – Compatibilité disque 2.5/3.5 –
  • Connexion façade USB*1
  • Connexion arrière USB*2 et eSATA*1

Découverte du DS712+ en vidéo

Afin de mieux vous présenter le produit, j’ai pensé qu’une petite vidéo ferait l’affaire :

L’esthétique

D’une dimension de 157mm x 103,5mm x 232mm, le NAS est doté d’un design compact.
Le panneau avant dispose de 3 LED pour indiquer l’état de chaque port Ethernet et le système en général. Ainsi, si un disque dur est défaillant, celui-ci provoquerait un clignotement de la LED « Status » en rouge, vous avertissant de l’alerte. De plus, elle dispose d’un port USB pour le stockage externe ou une imprimante, et d’un bouton de copie, qui d’une seule touche permet de copier les données du NAS depuis un disque USB connecté. Ainsi, couplé au port USB en façade, celui-ci va pouvoir être utilisé pour sauvegarder rapidement tout le contenu d’un périphérique de stockage USB, comme une clé USB.
Sur le panneau arrière on va retrouver les ports réseau, un port eSATA et deux autres ports USB. On remarquera également le gros ventilateur sur cette façade, mais qui ne viendra absolument pas gêner même en cas de fonctionnement intensif du Synology.

Découvrez le Synology DiskStation DS712+ : matériel et performances

Montage / Démontage

Le Synology DiskStation DS712+ est très facile à monter / démonter que ce soit pour son installation initiale, ou encore son entretien. Ce NAS de 2 baies, prend en charge des disques de 2,5 pouces et 3,5 pouces (Synology fournit toutes les vis nécessaires). Les plateaux inclus sont à double usage avec les trous de vis de 2,5 pouces et 3,5 pouces pour tous les types de disque durs, même des SSD.
Vous n’avez donc besoin que d’un tournevis pour fixer un disque dur sur un plateau…

Ainsi, pour insérer les disques il suffira de retirer les baies, et d’y insérer nos disques. Pour un maximum de protection, Synology propose des clés afin de verrouiller celles-ci.

De plus, comme présenté dans la vidéo, il est possible de permuter à chaud un des disques. J’ai simulé une panne d’un disque en débranchant l’un des disques dans une configuration RAID1 et j’ai inséré un disque de remplacement pendant que l’appareil était encore allumé. Le DS712+ s’est alors mis à émettre un bip, signalant une alerte pour indiquer que le RAID est dans un mode dégradé. Mais il a rapidement fait son travail, en commençant à reconstruire la partition une fois la restauration lancée.

Consommation

Le DS712+ se veut être un NAS relativement peu énergivore. En effet, avec les 27,5 watts seulement en fonctionnement annoncés sur le site, cela en fait un serveur très peu consommateur. De plus, l’hibernation du disque dur ou le mode sommeil profond peut être configuré pour prendre automatiquement effet lorsque le système a été inactif pendant une période spécifiée.

Remarques

Comme vous pouvez le voir, l’installation matérielle de votre NAS est vraiment très simpliste ! Malheureusement, ce DiskStation a quelques désavantages.
En effet, s’il dispose de 3 ports USB, on pourra regretter qu’aucun de ces ports USB prend en charge la norme USB 3.0. Bien que cette lacune n’est pas la fin du monde, c’est plutôt décevant étant donné que l’USB 3.0 est sorti depuis longtemps, et que ces principales concurrents le prend en charge.
Autre lacune mineure, le serveur est livré avec une seule licence de caméra IP, ce qui signifie que vous devrez payer plus si vous souhaitez utiliser deux caméras ou plus pour un système de surveillance.

En revanche, on pourra apprécier les deux ports Ethernet Gigabit qui fournissent la possibilité de basculer des connexions réseau ou agréger les liens pour maximiser la bande passante.
De plus, le RAID Synology Hybrid (SHR), lequel est proposé lors du premier lancement de votre NAS, va permettre de créer automatiquement un volume RAID optimal avec protection des données selon les disques durs installés, éliminant la nécessité d’avoir des disques durs de taille identique tout en offrant la possibilité aux utilisateurs avancés de le configurer manuellement.

Conclusion

Avec une facilité d’installation, Synology DiskStation DS712+ est vraiment penser pour à être utilisé par des professionnels mais également par des « novices ». De plus, avec des caractéristiques plus qu’intéressantes, ça en fait un produit passionnant pour ceux qui ont le désir de tirer au mieux des capacité d’un serveur à domicile.

Voilà pour la première partie à la découverte de ce nouveau Synology, DS712+. Un second article va suivre, présentant l’installation et la configuration de ce dernier, ainsi que différentes pistes d’utilisation.

Encore merci à LDLC pour m’avoir permis de tester ce très bon produit, et plus particulièrement à Gilles.

Que pensez-vous de ce Synology ? Correspondrait-il à vos attentes ?

  • Banzzai

    Faut absolument faire quelque chose pour le son des commentaires dans la vidéo, on ne comprend pas toujours ce que tu dis.

    • http://www.blog-nouvelles-technologies.fr Yohann Poiron

      Ok je vais y penser pour les prochaines… ce sont mes premières vidéos ! D’autres remarques ?