Les Anonymous strikent le site de la CIA, et récupère des données de 46 000 personnes

Le site Web du CIA a été pris pour cible par des pirates informatiques et auraient volé les renseignements personnels de plus de 46 000 personnes. Les membres du groupe Anonymous ont revendiqué ce piratage et qu’ils étaient derrière cette attaque, qui aura tout de même fermé le site du CIA (cia.gov) pendant neuf heures hier. C’est en tout cas ce que j’ai pu lire ce matin sur Twitter depuis leur compte @YourAnonNews, qui compte aujourd’hui près de 513 000 followers

Note : On pourra relever le « Tango down », que l’on entend souvent dans les films, indiquant qu’un « ennemi a été abattu »

S’il était impossible de se connecter au site cia.gov hier, il semblerait que ce matin le site soit légèrement très très lent…

Par la même occasion, les pirates ont indiqué qu’ils ont fait irruption dans l’application de l’État d’Alabama et de plusieurs sites Web du gouvernement, volant ainsi des numéros de sécurité sociale, des numéros de plaque d’immatriculation, des numéros de téléphone, des adresses et le casier judiciaire, selon une news américaines.

Le groupe a également revendiqué cette attaque, indiquant qu’elle a été motivée par ce qu’ils ont appelé la « législation raciste » d’Alabama ciblant les immigrants illégaux : « Vous vous plaignez au sujet des immigrants qui coûtent l’argent à l’État, cependant, vous vous ne se souciez pas de dépenser de l’argent même pour protéger vos propres citoyens légaux », peut-on lire dans une déclaration des Anons.

En revanche, le groupe affirme ne pas utiliser les renseignements personnels, le but étant de mettre en évidence que l’État d’Albama s’occupait seulement de ses propres citoyens, et non des immigrants.

Malgré les alertes envoyées par les Anons, indiquant qu’ils allaient cibler la ville, et bien que la ville ait éteint ses ordinateurs afin d’éviter une attaque, évitant ainsi un accès aux serveurs, les pirates auront tout de même trouvé une brèche dans le site Web de la ville, permettant ainsi de récupérer les données sur les infractions municipales… Reste à déterminer si certains renseignements personnels requis pour se connecter à ce site peuvent avoir été volés.

Récemment les Anonymous ont lancé une série d’attaques sur de nombres sites Web, atteignant des villes telles que Salt Lake City, Boston, New York, mais aussi des pays tels que la Grèce. Ce n’est pas tout, puisqu’ils ont ciblé des institutions financières telles que Visa et MasterCard…

Depuis la fermeture de Megaupload, les actions des Anonymous se sont renforcées, a tel point que l’on en parle dans tous les médias, à la machine à café, enfin partout !

Je vous rappelle également qu’aujourd’hui, c’est la journée de protestation Européenne contre le traité ACTA dans de très nombreuses villes. Allez acheter un masque, et descendez dans la rue pour protester contre ce projet de loi !

Note : Pour rappel, l’ACTA est un accord entre les nations qui couvre un large éventail de produits de contrefaçon, à la fois physiques et numériques. L’idée qui en découle pour les FAI, est de mettre en place une technologie de surveillance pour garder un œil sur l’activité des clients.