Fermer
Actualités

Malgré l’augmentation des ventes de drones, Parrot licencie

drone-compe

2016 a peut-être la meilleure année pour les ventes de drones, mais les 2,5 millions de drones vendus l’année dernière n’ont pas été suffisants pour satisfaire Parrot. En effet, la firme française a annoncé une réduction d’un tiers de son effectif. En effet, Parrot va licencier environ 290 employés dans sa division de drones, après que les ventes durant les fêtes de fin d’année ont baissé de 15 %. En France, les réductions d’effectifs devraient se traduire par « la suppression d’environ 150 postes ».

Le Washington Post a mentionné que 2016 a été une année record pour les ventes de drones, avec environ la moitié, soit près de 1,2 million, de ces ventes ont été faites dans la fin d’année. Mais, la croissance du marché a été accompagnée d’une baisse de prix et une concurrence accrue. Parrot a enregistré une perte cumulée frisant les 100 millions d’euros.

La division de drone de la société représentait environ 60 millions d’euros, avec 11 millions attribuables aux drones dédiés aux professionnels, et le reste à des modèles de consommation. Bien que ces chiffres soient que pour le dernier trimestre de l’année, la compagnie a mentionné que le modèle montre que la performance actuelle du marché « serait insuffisante pour assurer une croissance rentable de cette activité à moyen et à long terme ».

Une stratégie pour les drones professionnels

Pour assurer la rentabilité à long terme, Parrot ajuste sa stratégie. Le plan de la société comprend une réduction du nombre total de produits tout en capitalisant sur l’expertise, que la société a développée pour ses drones à vocation commerciale. Environ 290 membres du personnel seront mis à pied sur les 840 employés qui se concentrent sur les drones.

Parrot doit faire face à la forte concurrence de DJI

Alors que les drones deviennent de plus en plus populaires, Parrot est susceptible d’avoir du mal à concurrencer le fabricant chinois DJI. Depuis que DJI est propriétaire de toutes les usines qu’elle utilise pour sa production, la société est en mesure de vendre ses drones à un prix inférieur.

Alors que les drones professionnels représentaient la plus petite partie du chiffre d’affaires de Parrot au quatrième trimestre, la société prévoit de se concentrer sur ce marché, où la croissance dans les applications telles que les inspections aériennes ont accéléré.

Mots-clé : droneParrot
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.

Lire les articles précédents :
PiQ et Everlast collaborent sur un capteur connecté conçu pour les boxeurs

L’intelligence artificielle a fait son apparition dans de nombreux dispositifs connectés (wearables) dédiés à l’univers du sport grâce à PiQ...

Fermer