Fermer
OS

Voici à quoi Android N pourrait ressembler sur un ordinateur de bureau

Voici à quoi Android N pourrait ressembler sur un ordinateur de bureau

Les ambitions de Google pour transformer son système d’exploitation mobile, Android, en un OS convivial sur une tablette (ou un ordinateur bureau) n’ont jamais été plus évidentes que ce qu’elles sont dans la version Developer Preview d’Android N, la nouvelle version expérimentale d’Android que la société a rendu public la semaine dernière.

Bien que nichés dans un code inachevé dans les entrailles de l’OS, quelques ingénieux développeurs ont découvert le mode Freeform, une interface multitâche alternative qui transforme les applications en cours d’exécution dans des fenêtres redimensionnables.

Si vous avez utilisé un ordinateur Windows ou Mac, le mode Freeform vous semblera assez familier. Avec cette interface, lancée à partir d’un nouveau bouton « Overview » (« Vue d’ensemble ») à côté du « X » sur les cartes d’applications dans la vue multitâches, les applications Android se retrouvent positionnées côte à côte. Elles sont redimensionnables avec un seul geste, déplaçables à votre convenance, horizontalement ou verticalement, et s’adaptent automatiquement lorsqu’il y a davantage d’espace. Les applications peuvent être réorganisées à l’écran avec un simple geste sur les barres de titre des fenêtres, ou maximisées et fermées avec les boutons correspondants adjacents à eux.

Fait intéressant, le mode Freeform arbore même un support rudimentaire de la souris. Vous pouvez redimensionner les fenêtres avec une souris connectée en Bluetooth, en Wi-Fi ou par un port USB. Ce n’est pas une preuve qu’Android est adapté à une gamme complète de périphériques PC puisque ce support est très limité, mais c’est peut-être une indication des prémices d’un support plus complet à l’avenir.

Voici à quoi Android N pourrait ressembler sur un ordinateur de bureau

Un avenir lointain ?

Les développeurs indiquent que la gestion de la mémoire non optimisée pour Android N provoque des rechargements fréquents des applications fenêtrées, et que le redimensionnement des apps pose des problèmes graphiques. Et comme le note Ars Technica, le mode Freeform ne dispose pas d’un certain nombre d’outils que vous pouvez attendre d’un environnement moderne. Par exemple, il n’y a pas moyen de mettre une application fenêtrée au premier plan, ou l’envoyer en arrière-plan, et il n’y a aucun moyen d’utiliser une application fenêtrée tout en utilisant une application maximisée.

Mode Freeform sur Android N

Cependant, il est loin d’être terminé si l’on en croit la documentation officielle d’Android N. « Les constructeurs peuvent choisir d’activer le mode freeform, dans lequel l’utilisateur peut librement redimensionner chaque activité », lit-on. « Étant donné qu’Android N est en développement continu, le mode freeform ne sera pas livré aux constructeurs avant quelques mois. Il faudra un certain temps avant que ce dernier fasse sa première apparition ». Compte tenu de son instabilité en ce moment, c’est une très bonne chose.

Faudra-t-il attendre la sortie d’Android O pour en bénéficier ? C’est possible. En attendant, vous pouvez regarder du côté de Remix OS qui est un OS dérivé d’Android qui offre déjà un tel support, avec une solution clairement aboutie.

Mots-clé : Android NfreeformGoogle
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
iOS 9.3 : Night Shift
iOS 9.3 est disponible dès aujourd’hui, quelles sont les nouvelles fonctionnalités ?

Apple a annoncé qu’iOS 9.3 est disponible dès aujourd’hui pour les iPhone, iPad et iPod touch. Et ​​bien sûr, comme toutes...

Fermer