Apple News va s’ouvrir à davantage d’éditeurs

Les toxicomanes de news peuvent d’ores et déjà se réjouir, puisque Apple News est sur ​​le point de recevoir beaucoup plus de contenu.

Lorsque l’application gratuite a été lancée en septembre de l’année dernière, le géant de la technologie a conclu divers partenariats avec une centaine de grands noms d’éditeurs, tels que le New York Times et le Washington Post. Mais, dans un mouvement important visant à rivaliser avec les futurs ou services actuels de la concurrence, Facebook, Google ou encore Twitter, le géant de Cupertino déploie actuellement des outils de publication pour les médias, qu’ils soient grands ou petits. Parmi eux, Apple ciblerait les journaux locaux et les blogueurs pour pousser du contenu dans News, révèle Vanity Fair.

Apple News, qui vient précharger sur tous les appareils iOS, permet aux junkies de news de construire leur propre flux en fonction des thèmes qui les intéressent, tandis qu’un onglet favori vous permet de sauter dans toutes les news offertes par un seul éditeur.

Avec ce changement apporté à l’application depuis son arrivée il y a six mois, les utilisateurs seront en mesure de rechercher leur bonheur dans un éventail beaucoup plus large de contenus, ce qui leur permettra de récupérer des articles à partir de sources supplémentaires afin de construire un flux de news plus diversifié.

Apple News va s'ouvrir à davantage d'éditeurs

Un processus connu

Comme le note Vanity Fair, la décision d’Apple de commencer avec des éditeurs établis avant d’ouvrir les portes aux plus petits joueurs est en phase avec la stratégie habituelle de l’entreprise. Par exemple, avec iTunes, la firme de Cupertino a débuté avec le contenu des grandes maisons de disques avant d’offrir cette opportunité à de plus petits labels et artistes.

La décision d’Apple d’ouvrir son application News a davantage d’éditeurs est une décision qui intervient près d’un mois après que Facebook ait annoncé un plan similaire pour sa plate-forme Instant Articles, qui agrège également des news, avec un changement entrant en vigueur au mois d’avril.

Si l’arrivée de plusieurs éditeurs sur Apple News se traduit par davantage de lecteurs, ce que la firme de Cupertino espère évidemment, l’application sera en bonne voie pour générer plus de revenus par le biais de publicités. Il a aussi été question des possibilités d’un paywall, pour fournir aux éditeurs une plus grande flexibilité sur la façon dont leur contenu est accessible depuis l’application.