Kickstarter a réussi à faire financer 100 000 projets en 7 ans

Vous avez une idée pour un nouveau produit, les illustrations, ou encore un prototype sur une maquette, mais vous n’avez pas les fonds nécessaires pour le mettre sur le marché ? Autrefois, il fallait trouver des investisseurs ou réaliser des emprunts. Ces jours-ci, vous pouvez vous tourner vers un site de financement participatif, communément nommé crowdfunding, comme Kickstarter. Le but de ce dernier est de voir si votre projet a le potentiel d’attirer les clients pour vous aider à dégager les fonds nécessaires pour transformer votre idée sous un prototype en un produit réel.

Bien qu’il soit loin d’être le seul site de crowfunding, Kickstarter a été l’un des premiers et il est toujours l’un des plus connus. Et dès le 8 février, c’était une plate-forme utilisée par 100 000 projets financés avec succès.

Donc, Kickstarter a mis sur une liste les 100 faits marquants à partir des 100 000 premiers projets.

Kickstarter a réussi à faire financer 100 000 projets en 7 ans

La petite histoire de Kickstarter

Déjà, le site a été lancé le 28 avril 2009, ce qui signifie qu’il lui a fallu un peu moins de 7 ans pour arriver à cette impressionnant chiffre. Néanmoins, les choses n’ont pas commencé si rapidement : il a fallu 121 jours (environ 4 mois) pour voir les 100 premiers projets être financés. Le rythme a réellement explosé, puisque le même nombre de projets ont été financés en seulement 3 jours.

Voici quelques statistiques intéressantes :

  • 86 101 créateurs différents sont responsables de ces 100 000 projets financés avec succès
  • 8 539 créateurs ont eu plus d’un projet financé
  • Il y a un créateur qui a réussi à faire financer 94 projets différents, ce qui est le plus grand nombre
  • Plus de 9 millions de personnes ont promis de l’argent à au moins une de ces 100 000 campagnes
  • Les projets dédiés à la musique ont la plus grande part, avec 22 133 financés

Bien sûr, tous les projets qui sont déposés sur Kickstarter n’ont pas atteint leurs objectifs de collecte de fonds. Et, environ 9% ne parviennent pas à livrer leur produit.

Il y a certainement des risques impliqués dans le lancement d’une campagne de crowdfunding – à la fois pour les créateurs d’un projet et les backers. Mais, des sites comme Kickstarter ont certainement changé la façon dont nous imaginons le financement des startups, des artistes, et à peu près toute personne ayant une idée et qui est à la recherche de l’aide d’autres personnes pouvant apprécier son projet.