Gmail va maintenant mettre un flag aux mails qu’il juge comme non sécurisés

Dans le cas où vous envoyez des informations privées par e-mail et que vous préférez qu’elles ne se retrouvent pas dans de mauvaises mains, une nouvelle caractéristique de sécurité apportée par Google pourrait être utile. Gmail va maintenant vous aider à identifier les e-mails « sûr », juste à temps pour la Safer Internet Day. Annoncé hier, le service de messagerie de Google vous aidera à remarquer les échanges par e-mails qui ne respectent pas ses normes en matière de cybersécurité.

Cette nouvelle fait suite à l’annonce de Google hier, qui, pour la deuxième année consécutive, permet aux gens qui mettent à jour les paramètres de sécurité de leur compte Google de disposer de 2 Go d’espace de stockage supplémentaire gratuit sur Google Drive.

Alors que Google se vante du cryptage TLS, de l’authentification anti-phishing et une foule d’autres facteurs qui sont en place pour protéger votre compte Gmail, le géant du Web ne peut pas faire grand-chose pour protéger les utilisateurs des autres services qui ne sont pas les siens. « Il faut au moins deux personnes pour envoyer et recevoir un e-mail, il est donc très important que les autres services prennent des mesures similaires pour protéger vos messages », explique Google dans son communiqué. « Malheureusement, tous les services de courrier électronique ne le font pas ».

Dorénavant, chaque fois que vous recevez un message de, ou écrivez à, une adresse qui n’est pas cryptée, Gmail va afficher un petit flag sous la forme d’une icône de cadenas ouvert rouge. Ceci a pour but d’informer l’utilisateur que des informations sensibles ne doivent pas être partagées sur ce mail en particulier.

Gmail va maintenant mettre un flag aux mails qu'il juge comme non sécurisés

Identifier les mauvais expéditeurs

De plus, les expéditeurs que Gmail ne peut pas authentifier auront leur avatar remplacé par un point d’interrogation rouge. Avec cela, Google tente d’éradiquer ces e-mails étranges que vous pourriez voir d’un soi-disant vrai domaine, et pouvant vous amener sur un faux site en capacité de récupérer des informations sur vous.

Bien que ces marqueurs ne signifient pas nécessairement qu’un escroc est de l’autre côté, Google recommande simplement « d’être très prudent lorsque vous recevez une réponse, ou lorsque vous cliquez sur les liens dans les messages pour lesquels vous émettez un doute ».

Ces deux nouvelles fonctionnalités sont déployées pour les utilisateurs de Gmail ce mardi, suivies de près par tous les clients Gmail dans les semaines qui suivent.