Apple recrute plusieurs experts de la technologie médicale pour un nouveau gadget ?

Apple est occupé à mener à bien une campagne de recrutement afin d’étoffer ses équipes d’experts dans la technologie médicale. Cela ajoute encore de l’huile sur le feu concernant la rumeur selon laquelle la firme de Cupertino cherche à produire un dispositif médical autonome.

Cette spéculation a débuté en novembre de l’année dernière, lorsque le PDG de la société, Tim Cook, a été interviewé par le Telegraph. Durant cette interview, Cook a évoqué la raison pour laquelle il ne soumettrait pas la montre d’Apple au processus de la FDA (l’organisme qui réglemente les dispositifs médicaux aux États-Unis). Toutefois, il a laissé entendre qu’il pourrait y avoir un nouveau dispositif (ou peut-être une application) qui pourrait avoir besoin de l’approbation de la FDA.

Si les spéculations ont été nombreuses après ces déclarations, BuzzFeed a repéré quatre offres d’emploi pour la division de la santé d’Apple, qui ont surgi le mois dernier, et ce mois-ci.

Parmi elles, on retrouve deux postes pour des ingénieurs biomédicaux ayant une expertise dans les capteurs et les dispositifs médicaux de santé et de fitness, tout en ayant une expérience dans les logiciels et un rôle qui consiste à développer un prototype matériel pour les applications de mesure physiologiques.
Il y a aussi une offre pour un technicien de laboratoire qui connaît le biomédical, et/ou l’ingénierie matérielle et les capteurs biomédicaux de la santé. Enfin, il y a également un rôle pour un chef de projet.

Apple recrute plusieurs experts de la technologie médicale pour un nouveau gadget ?

Les nouvelles recrues

Si Apple recrute sur ce secteur, c’est certainement qu’un dispositif médical à venir est probable, en particulier avec la mention de prototypage. Et, BuzzFeed a également recherché sur LinkedIn, et a repéré que depuis l’automne dernier, au moins cinq membres du personnel ayant une compétence dans la technologie médicale ont déjà rejoint les rangs d’Apple.

Ces employés comprennent un ingénieur biomédical nommé Jay Mung, qui a déjà travaillé pour Medtronic, et avant pour Quantason. Avant cela, il était le fondateur de Sine Labs LLC, une entreprise spécialisée dans le conseil de la R&D traitant des « interventions médicales guidées par l’image, la robotique et le Big Data ».

En regroupant toutes ces déclarations, vous avez une collection de rumeurs et de spéculations sur ce que la firme de Cupertino a à offrir. Mais, ce n’est pas forcément pour tout de suite. Cependant, la firme de Cupertino serait stupide de ne pas aller dans cette direction.