La PDG de HTC confiante que la marque ne va pas « disparaître » en 2016

La chute de HTC semble être exagérée, au moins selon la PDG de la firme, Cher Wang. Se confiant à la presse, Wang a mentionné que son entreprise « ne disparaîtra jamais », et qu’elle a « la foi que le marché a encore un potentiel de futur développement ».

Ces commentaires sont intervenus après que plusieurs acteurs de la presse ont mentionné que HTC et Sony seront menacées d’extinction l’année prochaine, puisque les ventes des mobiles ralentissent.

Selon Reuters, Apple et Samsung vont contrôler l’essentiel des ventes, tandis que Xiaomi et Huawei vont imposer de nouvelles ventes au Moyen-Orient et en Afrique. Cela laisse peu de place pour les petits fabricants comme HTC, qui ne peuvent pas rivaliser avec Huawei ou Apple.

Huawei et Xiaomi ont montré la plus forte croissance cette année, puisque les deux fabricants chinois sont entrés dans de nouvelles régions. Apple a réussi à garder la grande majorité des bénéfices dans le secteur du mobile, avec une part de marché de 94 %. Samsung a été la seule autre société de téléphonie mobile à être rentable sur ce secteur.

La PDG de HTC confiante que la marque ne va pas disparaître en 2016

Cela reste très fragile !

Wang ne partage pas cette vision pessimiste, affirmant que HTC a des smartphones bas de gamme prêts pour l’année prochaine, aux côtés d’un nouveau produit phare. Elle a déjà lancé le One X9, un smartphone de milieu de gamme, pour débuter en 2016. La société a également un partenariat de fitness avec Under Armour, et un partenariat pour la réalité virtuelle avec Valve, ce qui pourrait la maintenir à flot.

HTC a connu une chute de ses revenus depuis 2012, perdant des parts de marché chaque année depuis qu’elle a opté pour la gamme One. Elle contrôle désormais un maigre 1 % du marché des smartphones, selon Mak, la faisant chuter du top 10 des constructeurs mobiles.

La société basée à Taïwan a encore 1,3 milliard de dollars de trésorerie en réserve, mais cela pourrait ne pas durer beaucoup plus longtemps si les choses ne s’améliorent pas.