Fermer
Langages

PHP 7 : la prochaine génération pour les entreprises ?

PHP 7 : la prochaine génération pour les entreprises ?

Le 3 décembre dernier, l’équipe de développement de PHP a annoncé la disponibilité de PHP 7.0.0, marquant le début d’une nouvelle version majeure du langage PHP. Dans cette publication, je partage mes réflexions sur la façon dont la nouvelle version du langage de script va donner un coup de pouce aux entreprises, en aidant le développement d’applications et en axant celles-ci sur les performances.

2015 a été une grande année pour PHP, et sa septième version arrive maintenant avec le Zend Engine, et d’autres diverses améliorations et nouvelles fonctionnalités. La libération est le résultat de plus de deux années de développement de la part d’une communauté PHP très active. Le résultat final n’est pas seulement une nouvelle version de PHP, mais une libération si complète qu’elle devrait marquer le début d’une nouvelle génération de produits et services impulsés par le langage PHP.

PHP a parcouru un long chemin

PHP, ou, à l’origine, Personal Home Page, est un langage de script côté serveur utilisé dans le développement Web. Maintenant, raccourci PHP (Hypertext Preprocessor), ce dernier est né en 1994, créé par Rasmus Lerdorf. La poursuite du développement est maintenant entreprise par le groupe PHP.

Fait intéressant, Rasmus Lerdorf n’a jamais conçu PHP pour qu’il devienne le vaste langage de programmation qu’il est aujourd’hui. En effet, il est né de la nécessité de construire de simples et dynamiques applications Web. Sa croissance explosive n’est arrivée avec aucune spécification ou norme officielle jusqu’à l’année dernière, au cours de laquelle PHP 7 a été développé. Cela a été un moment crucial pour le langage.

PHP 7 : la prochaine génération pour les entreprises ?

Énorme potentiel pour les entreprises

PHP 7 offre un énorme potentiel à la fois pour les entreprises qui l’utilisent pour développer de nouveaux services, et aux utilisateurs finaux exécutant l’application finale. Les entreprises seront heureuses d’utiliser PHP 7, puisqu’ils vont obtenir, sur une même machine avec une nouvelle version de PHP, de meilleures performances que son prédécesseur, PHP 5.6.

Les développeurs pourront profiter des améliorations de syntaxe et de nouvelles fonctionnalités qui peuvent influer positivement sur la qualité du logiciel créé. Cela va faciliter la modification pour le futur. En outre, des modules obsolètes ont été supprimés, la syntaxe a été améliorée, et le support pour l’architecture 64 bits a été amélioré. PHP 7 permet aux développeurs de se concentrer sur la qualité de code, en utilisant un SDK et des API plus complètes.

Deuxièmement, l’utilisation de la RAM a été réduite, car moins de ressources sont nécessaires. Elles peuvent ainsi résister à charge supérieure. Tout cela signifie que vous devez mettre à jour la version de PHP si les problèmes de performances sont votre obsession.

Les inconvénients de PHP 7

Cependant, je pense que la nouvelle version de PHP a aussi ses inconvénients. Il est livré avec la possibilité de forcer des types de retours permettant de définir la fonction de la signature. Ce sont des types de retours dans les déclarations de nos fonctions qui jusqu’ici étaient seulement applicables à des classes ou des tableaux, et qui sont maintenant applicables à des valeurs scalaires. Les développeurs de PHP 7 eux-mêmes ont décidé quelles parties de code doivent être appliquées pour ces types de retours.

Ceci est censé rapprocher PHP à un langage de programmation typique, et conserver la compatibilité ascendante. Mais, cela peut aussi conduire à un méli-mélo dans le code. Un fragment du code peut l’utiliser, tandis que l’autre ne le fera pas. Personnellement, je ne suis pas un fan de cet hybride.

PHP 7 a des inconvénients pour les développeurs

Si je devais répondre à la question de savoir si PHP 7 introduit de la valeur pour une entreprise, je dois dire que cela dépend. Les nouveautés ont toujours besoin de temps pour être pleinement acceptées, mais il y a des domaines évidents où les développeurs et les entreprises en profiteront.

PHP a fait un énorme bond en avant en libérant cette nouvelle version, et ce après des années d’attente. Je suis impatient de voir sa communauté déjà vaste et diversifiée tirer le meilleur parti de ses nouvelles fonctionnalités pour un meilleur développement, et ainsi faire profiter aux utilisateurs finaux des améliorations de performances.

Mots-clé : PHPPHP 7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
  • mageekguy

    PHP a fait un énorme bon en avant après des années d’attente ? Non, et… non.
    Fonctionnellement, la version 7 de PHP est dans la continuité de la version 5, et est à mon sens une version de transition qui prépare le terrain pour de plus gros changement qui arriveront soit progressivement avec les versions mineures suivantes, soit dans la prochaine majeure, en fonction de l’humeur de ses développeurs, des difficultés qu’ils vont rencontrer, du temps qu’ils pourront investir dans ledit développement et certainement également du coefficient de marée et de la phase de la Lune.
    Pour preuve, aucun des développements que je mène actuellement ne nécessite une fonctionnalité de PHP 7, et c’est également le cas des développeurs de mon réseau…
    PHP 7 ne propose en effet aucune fonctionnalité disruptive, si ce n’est le gain de performance.
    Car c’est effectivement la grosse avancée de PHP 7, et tout le monde peut remercier pour cela Facebook et les développeurs de HHVM qui ont mis un vrai coup de pied au cul (virtuel) des développeurs « traditionnels » de PHP.
    Et cela est très clairement quelque chose de très intéressant pour les entreprises, puisque cela va leur permettre de diminuer (dans des proportions difficiles à estimer puisque cela dépend beaucoup du code) le nombre de serveurs nécessaires pour répondre au même nombre de requêtes HTTP (mais je connais des entreprises qui vont diviser le nombre de serveurs nécessaires à leur business par deux…).
    Maintenant, est-ce que cela sera un facteur décisif pour l’adoption de PHP 7 ?
    J’en doute.
    PHP 5 a proposé tout au long de sa carrière des améliorations de performances très significatives (de l’ordre de 15 à 30% en moyenne) mais cela ne l’empêche pas d’être à la traîne en terme d’adoption.
    Rien n’indique pour l’instant que le taux d’adoption de la version 7 sera meilleure, même avec l’amélioration des performances qu’elle propose.
    Pourquoi ? Parce que qu’il faut qualifier à nouveau le code qui fonctionne en 5 (oserais-je dire 4…) pour la version 7, et que cela demande un investissement relativement important et représente un coût du même ordre pour lequel il doit y avoir en face une valeur ajoutée très significative pour que le budget correspondant soit débloqué.
    En dehors des entreprises qui ont le déploiement continu dans leur ADN qui sont donc naturellement armées pour absorber ce coût technique et financier rapidement et avec une plus grande facilité que celles dont ce n’est pas le cas ET qui ont besoin d’un bond significatif de performance, je doute que beaucoup d’entreprises se lance dans la migration de leur parc de code vers PHP 7.
    Et de telles entreprises, pour le pire ou le meilleur, sont loin d’être légions.
    De plus, en dehors de ses performances, les nouveautés de PHP 7 sont avant tout destiné aux développeurs, et leur confort est, malheureusement, la dernière chose dont se soucie les entreprises.
    Je ne veux pas jouer les Cassandre, mais je doute donc très fortement que PHP 7 change de manière significative le marché du PHP, d’autant qu’il est déjà bien saturé.
    Sa porte d’entrée principale (et quasi unique ?) sera sans aucun doute le projet « from scratch », à la condition cette fois que les administrateurs systèmes jouent le jeu, et en dehors du monde open-source, ce n’est pas non plus le cas de figure que l’on rencontre le plus souvent.
    J’ajoute qu’il devra de plus faire face à la concurrence du couple HHVM/Hack ainsi qu’à celle de node.js, erlang, et de tous les autres langages dans l’air du temps.
    Bref, c’est pas gagné.
    Et le développement de PHP 7 n’a pas pris tant de temps que cela en regard des profonds bouleversements subis par le code, et si attente il y a eu de la part de la communauté, elle a été surtout créé artificiellement par le buzz que ses développeurs ont généré de façon à contrer la popularité grandissante de HHVM/Hack (qui a dit « syndrome star wars » dans la salle ?).

    • Merci Frédéric pour ce commentaire très éclairé ! Je te rejoins sur certains points. Quand je parle d’énorme bond en avant, le sens de mon idée est plutôt un bon dans les mentalités que le langage lui-même. Tu l’as très bien dis, c’est clairement en terme de « performances » que l’avancée est visible. C’est d’ailleurs sur ce point que je pense que les entreprises vont voir (enfin j’espère) le réel intérêt.

      Maintenant, et pour des raisons plus ou moins liées aux hébergeurs, aux problèmes de compatibilité, etc… les versions des OS n’évoluent pas assez rapidement sur les serveurs de production entraînant des délais plus ou moins préjudiciables sur la mise en oeuvre de nouvelles technologies (PHP en fait parti). On se retrouve donc en production avec des serveurs étant encore sur PHP 5.3 et 5.4. Autrement dit, on n’avance pas vraiment.

      L’impact ? Les développeurs, non curieux, se contentent de ce qu’offre PHP 5.3 et ne vont pas plus loin. Ces derniers ne progressent pas, et dans un proche avenir on pourrait avoir des développeurs qui sont « dépassés ».

      J’espère vraiment que PHP 7 va insuffler quelque chose de nouveau et de réjouissant pour ce langage…

      • Fangster

        Je me fais pas trop de soucis pour PHP 7!

        Je serais un peu tendu sur des projets node.js qui est à la mode pour le moment mais dans quelques années c’est loin d’être sûr!
        Alors le maintiens d’une appli node.js dans 5ans ça risque d’être marrant!

        Par contre on a pu voir que php à les reins solides et existe depuis un bon bout de temps je suis persuadé que l’enthousiasme qui entoure la nouvelle version va suscité pas mal de migrations!
        Maintenant faut voir si les frameworks suivent le flow car finalement les gens on tendance à suivre zend (je me fais pas de soucis pour zend), symfony et les autres gros framework car un dev php ne se fait malheureusement plus (ou presque) from scratch.

        J’espère que ça va faire bouger un peu les grosse usines à gaz que sont symfony et magento par exemple!

  • Thomas Despoix

    Je confirme, les performances sont une obsession !
    Un boost à ce niveau-là et l’unique chose que j’attende de d’une nouvelle version de PHP car, à ce jour, PHP couvre 100% de nos besoins fonctionnels.

  • Pingback: PHP7 | Pearltrees()

Lire les articles précédents :
Microsoft corrige encore des problèmes du clavier de la Surface Pro 4 et Surface Book
Microsoft corrige encore des problèmes du clavier de la Surface Pro 4 et Surface Book

La dernière mise à jour de Microsoft vise à améliorer la stabilité de son clavier Type Cover pour son dispositif 2-en-1,...

Fermer