Fermer
Tests

Test de l’iPhone 6 d’Apple : le meilleur smartphone de 2014 ?

iPhone 6 : packaging

Après des années à éviter les grandes tailles d’écran, Apple a finalement été soumis à la pression du marché, et a dévoilé deux iPhones beaucoup plus grands. Et contrairement à la dernière fois où Apple a lancé deux smartphones à la fois, cette fois, vous ne devez pas choisir entre une version « bas de gamme » (5C) ou une version plus « complète » (5S).

Cette fois-ci, alors qu’il y a quelques différences entre l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus, à part la taille de l’écran, ils sont subtils, et votre choix va principalement être axé sur la taille du smartphone – voulez-vous un écran de 4.7 ou de 5,5 pouces ?

Si l’iPhone 6 est le plus petit des deux, il est encore beaucoup plus grand que les 4 pouces de l’iPhone 5S. Comment les utilisateurs d’iPhone qui n’ont jamais touché une phablette de leur vie vont réagir face à l’iPhone 6, et comment celui-ci se compare face à la concurrence ? Telles sont les questions auxquelles nous allons tenter de répondre dans la suite de cet article, qui n’est autre que le test de l’iPhone 6.

iPhone 6 : le célèbre « unboxing »

iPhone 6 : caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques de l’iPhone 6 :

  • Dimensions : 138,1 x 67 x 6.9 mm
  • Poids : 129 grammes
  • Système d’exploitation : iOS 8.1
  • Processeur : Apple A8, couplé à un coprocesseur M8
  • Mémoire : 1 Go
  • Stockage : 16 Go d’espace de stockage
  • Écran : 4,7 pouces offrant une résolution de 1334 x 750 pixels (Retina HD)
  • Caméra : 8 mégapixels avec « Focus Pixels »
  • Caméra frontale : 2.1 mégapixels
  • Connectivité : 4G LTE, Wi-fi 802.11a/b/g/n/ac, NFC, Bluetooth 4.0, GPS
  • Batterie : 1 810 mAh

Note : Vous pouvez découvrir davantage de photos depuis la galerie Google+

iPhone 6 : incroyablement mince et finalement plus grand

La première chose que vous remarquerez à propos de l’iPhone 6 est la chose la plus évidente : il est plus grand. Il semble que si Apple a pris grand soin de faire de ce nouvel iPhone un smartphone « normal », il faut néanmoins savoir qu’il n’est pas adapté à toutes les tailles de mains – du moins de ce que j’en ai entendu parler lorsque j’ai soumis l’iPhone 6 à différents amis. Pourtant, il semble moins « grossier » que la concurrence, et une partie de son succès est notamment due à sa conception plus mince et légèrement arrondie. Il est également remarquablement léger, avec seulement 129 grammes enregistrés sur la balance.

iPhone 6 : packaging

Si l’iPhone 5S et ses bords carrés peuvent paraitre abruptes une fois qu’il est dans votre main, les courbes de l’iPhone 6 s’assurent à ce qu’il se niche parfaitement dans les paumes de votre main, et facilitent sa prise en main. Même si, je l’ai trouvé extrêmement glissant durant les premiers jours de mon test, ce n’est pas autant que le HTC One M8 que j’avais peur de perdre à chaque fois que je le prenais. Les légères courbes de l’écran qui reprennent celles du châssis favorisent l’illusion d’une parfaite harmonie entre les deux pièces du smartphone.

iPhone 6 : Touch ID

En termes de taille, l’iPhone 6 est plus mince que le Moto X de seconde génération (2014), mais il est quasi aussi grand que le nouveau smartphone phare de Motorola, qui dispose d’un écran de 5,2 pouces. Curieusement, ses énormes bords d’écran en haut et en bas font qu’il est de la même taille que le Moto X, malgré que l’écran est plus petit. À ce jour, c’est un gaspillage d’espace, mais Apple doit faire avec son célèbre bouton Home, où son capteur d’empreintes digitales Touch ID se trouve. L’iPhone 6 est juste un poil plus mince que le HTC One M8 et un peu plus petit.

iPhone 6 : tranche droite

Le bouton marche/veille est quant à lui passé sur la tranche droite, et s’avère être dans le parfait alignement de mon index ou du pouce en fonction de comment vous prenez en main le smartphone. À vrai dire, j’attendais un tel changement depuis que l’iPhone 5 est sorti. Avec cette nouvelle position, il est beaucoup plus facile d’éteindre ou mettre en veille le smartphone. Bien évidemment, si vous êtes un inconditionnel fan de l’iPhone, ce changement risque de vous perturber pendant quelques jours… Mais, le bouton latéral est plus facile à atteindre. Sur cette tranche, vous trouverez également le port pour la carte nano-SIM.

iPhone 6 : tranche gauche

Les boutons de volume et le commutateur sonnerie/silence se trouvent quant à eux, comme à leur habitude, sur le côté gauche.

iPhone 6 : tranche inférieure

Sur la tranche inférieure, vous trouverez la grille du haut-parleur, un microphone, un port Lightning permettant de connecter votre iDevice à votre ordinateur ou à la prise murale, et la prise casque 3,5 mm.

La caméra dépasse très légèrement à l’arrière de l’appareil, mais le capteur n’est pas trop sensible. Cependant, le capteur est beaucoup plus près du bord du smartphone, de sorte que vous devrez faire attention de ne pas cacher l’objectif lorsque vous voulez prendre des photos et que vous maintenez le smartphone à l’horizontale.

iPhone 6 : le capteur dépasse légèrement de la coque arrière

Le modèle que j’ai sous la main dispose d’une finition or, ce qui ajoute un peu de personnalité à la conception. Le seul véritable reproche que j’ai à faire au sujet de la conception du smartphone concerne les lignes blanches que l’on peut apercevoir sur la coque arrière. Bien que l’idée derrière celles-ci est de servir de pont pour les antennes, j’aurais aimé que Apple teinte la matière plastique dans une couleur avoisinant celle de la coque. Malheureusement pour ce modèle, les bandes blanches sont très voyantes et ne sont pas digne de la qualité que la firme de Cupertino a apportée à son tout dernier smartphone.

iPhone 6 : bande plastique blanche

iPhone 6 : iOS 8 brille, mais les applications ont besoin d’être mises à jour

J’ai utilisé iOS 8 depuis son arrivée le 17 septembre dernier sur mon iPad. Alors que son utilisation est extrêmement semblable à celle d’iOS 7, la mise à jour a néanmoins quelques modifications mineures. Malheureusement, deux des plus grandes caractéristiques – Apple Pay et HealthKit – sont quasi indisponibles lorsque j’avais le smartphone en main. En effet, lors de mes tests, l’application HealthKit n’était pas intuitive, facile à utiliser, et particulièrement inutile. L’absence d’applications compatibles en raison d’un bug dans le système n’a fait qu’exacerber le problème. Bien évidemment, depuis Apple a réglé les problèmes, et iOS 8.1 a depuis été libéré, apportant avec elle Apple Pay.

Une de mes nouvelles fonctionnalités préférées est la possibilité d’ajouter des clavier tiers. J’ai pu tester SwiftKey sur mon iPad, et aujourd’hui je l’ai mis en place sur l’iPhone 6. Bien que l’écran soit plus petit, il est tout de même beaucoup beaucoup facile de l’utiliser que sur l’iPhone 5S.

iOS 8 : écran d'accueil
iOS 8 : mode multitâches

Certains aspects de iOS 8 ne sont disponibles que sur l’iPhone 6 et l’iPhone 6 Plus, comme Apple Pay et l’accessibilité, une fonctionnalité qui vise à faciliter l’accès à des options de menu dans les applications, et les icônes sont mieux rangées sur l’écran d’accueil.
Appuyez deux fois sur le bouton Home, et toutes vos applications vont glisser vers le bas pour être atteignables par votre pouce. Si vous touchez n’importe où au-dessus des applications, le volet de notifications va s’abaisser. Même si j’ai trouvé l’écran de 4,7 pouces assez facile à utiliser d’une seule main, je me doute que cette accessibilité prendra tout son sens avec l’iPhone 6 Plus.

iOS 8 : HealthKit
iOS 8 : Safari

Malheureusement, l’iPhone 6 ne dispose pas d’un mode paysage comme l’iPhone 6 Plus, donc quand vous inclinez le smartphone à l’horizontale dans des applications compatibles, rien ne se passe. Plutôt ennuyant dans certains cas.

L’autre problème rencontré avec l’interface utilisateur de l’iPhone 6, c’est que de nombreuses applications n’ont pas encore été mises à jour pour tenir compte de la nouvelle résolution de l’écran, et iOS 8 lui-même. Après cette mise à l’échelle, vous ne voyez pas les noirs, les espaces « morts » – ce qui est une très bonne chose sur un écran plus grand – mais les anciennes applications peuvent être visuellement « immondes ». Bien sûr, dès que les développeurs mettront à jour leurs applications, ce problème disparaîtra.

iPhone 6 : un monstre en main

L’iPhone 6 dispose de mises à niveau matérielles mineures, mais l’écran de 4,7 pouces a la même densité de pixels de 326 ppi que l’iPhone 5S, avec une résolution de 1334 x 750 pixels, que Apple qualifie comme étant du Retina HD. Cependant, il a un contraste élevé, le rendant plus lumineux et offrant des couleurs légèrement plus riches.

Sous le capot, il dispose d’un nouveau processeur, l’Apple A8, qui est une puce 64 bits couplée aux côtés de 1 Go de mémoire vive. De plus, vous allez retrouver un coprocesseur de mouvement M8 qui mesure rapidement votre activité à partir de capteurs perfectionnés, notamment un tout nouveau baromètre. Les sites Web s’affichent également rapidement que l’iPhone 5, et les vidéos YouTube diffusées sur l’iPhone 6 se chargent rapidement, mais la différence n’est pas étonnante.

En termes de connectivité, l’iPhone 6 offre du Wi-fi 802.11a/b/g/n/ac, du Bluetooth 4.0, et enfin une puce NFC, mais si elle est, à ce jour, limitée à Apple Pay.

Bien que ce ne soit pas étonnant, je suis tout de même déçu que le nouveau flagship d’Apple ne soit pas étanche, surtout maintenant que ça devient une caractéristique standard sur les smartphones Android. Cependant, la chose la plus irritante sur l’iPhone 6 est l’incapacité (ou l’envie) d’Apple d’augmenter la capacité interne du smartphone. Aujourd’hui, de 16 Go ne sont tout simplement pas suffisants pour la majorité des consommateurs. La plupart des gens vont probablement débourser 100 euros supplémentaires pour la version 64 Go. L’absence d’un port pour carte micro-SD est certes troublant, mais pas surprenant.

Enfin, il est important de savoir que l’iPhone 6 chauffe, en particulier lorsque vous regardez des vidéos ou téléchargez des tonnes de mises à jour d’applications à la fois. Il ne brûle pas les mains, mais il devient très chaud.

iPhone 6 : la caméra se concentre sur les détails

Même si l’iPhone 6 offre un appareil photo qui a la même résolution de 8 mégapixels que l’iPhone 5, les clichés sont nettement plus nets. Lors de mes tests, l’iPhone 6 a capturé beaucoup plus de détails dans les gros plans et les plans lointains. Les couleurs semblent également être plus riches, et en se concentrer sur les zones claires d’une photo ne semble pas pour autant blanchir les couleurs.

iPhone 6 : capteur photo

Comme je l’ai mentionné précédemment, l’optique dépasse du châssis arrière, et se trouve près du bord du smartphone. De temps en temps, je me suis retrouvé à obturer l’objectif, dès lors que je voulais prendre des clichés en mode paysage. L’élément principal est l’ajout du « Focus Pixels », que Apple estime comme un autofocus plus rapide et offrant une meilleure clarté lors de vos prises de vue.

Un élément supplémentaire que Apple a ajouté est la capacité de changer manuellement l’exposition de la photo. Il suffit de glisser votre doigt vers le haut et vers le bas de l’écran pour éclaircir ou assombrir le cliché – en théorie. Dans mes tests cela marchait plus ou moins.

Cependant, la simplicité de la caméra de l’iPhone est encore très en vigueur. L’ouverture du capteur f/2.2 est en effet suffisant pour vos prises de vue. Le mode HDR est réglé sur auto par défaut, mais apparaît vraiment lorsque la lumière du soleil à l’extérieur est puissante. Dans la plupart du temps, malheureusement il ne se déclenche pas.

iPhone 6 - cliché 1
iPhone 6 - cliché 2
iPhone 6 - cliché 3
iPhone 6 - cliché 4
iPhone 6 - cliché 5

La stabilisation d’image est numérique, seuls les propriétaires de l’iPhone 6 Plus disposeront de la stabilisation d’image optique qui produira de meilleures images. Pourtant, je suis très heureux avec les résultats de l’appareil photo. Bien qu’il n’y a pas de déclencheur rapide sur les tranches du smartphone, vous pouvez lancer l’application appareil photo depuis l’écran de verrouillage en balayant son icône.

L’iPhone 6 permet d’enregistrer des vidéos au format 1080p à 30 ou 60 images par seconde. Grâce à iOS 8, l’iPhone 6 dispose également d’une fonctionnalité vidéo en slow motion ou en accéléré. Bien que le rendu ne sera pas parfait pour être utilisé pour un montage vidéo de qualité, cette caractéristique fera à chaque fois son effet !

La caméra frontale de 2.1 mégapixels est une grande amélioration pour ceux qui aiment réaliser d’excellents selfies. La luminosité est supérieure, la caméra offre un mode HDR, et essentiellement, est maintenant très bonne pour prendre des photos ou des vidéos de vous.

iPhone 6 : autonomie

Avec sa batterie de 1 810 mAh qui est légèrement plus grande que la batterie de 1 560 mAh de l’iPhone 5S, il ne serait pas étonnant que l’autonomie soit meilleure. Mais, avec un écran plus grand, ce constat est-il vrai ?

Lors d’une utilisation légère à moyenne, je veux dire par là avec une lecture de mails, une luminosité de l’écran positionnée sur « moyenne », quelques enregistrements de vidéos, de quelques photos, et une heure ou deux passées à écouter de la musique sur Spotify, j’ai réussi à tenir près de 13 heures avec une batterie qui a chuté à 33%. Dès lors que j’ai commencé à jouer pendant 15 minutes, j’ai perdu 10% d’autonomie, montrant qu’il est très facile de perdre de l’autonomie en jouant à des jeux gourmands.

Il est à noter que ce qui est généralement un problème avec la plupart des smartphones. Cependant, certains sont plus habiles que d’autres, et malheureusement on ne disposera pas d’un mode « économie d’énergie » sur l’iPhone 6.

Cela dit, la plupart des utilisateurs qui vont passer à l’iPhone 6 après avoir eu en mains l’iPhone 5 ou même l’iPhone 4S, vont trouver que la batterie offre une grande autonomie.

En résumé, l’autonomie de l’iPhone 6 est quelque chose que je qualifierais comme plus que suffisant, ce qui est un compliment que j’aimerais mentionné sur chacun de mes tests. Cela dit, compte tenu de la taille de l’écran – il ne fait pas partie des smartphones de 5 pouces – et l’amélioration de la taille de la batterie, j’aurais aimé quelque chose d’un peu plus efficace, d’autant plus que l’iPhone 6 ne rivalise pas vraiment avec d’autres smartphones aujourd’hui sur le marché.

iPhone 6 : verdict

Si l’iPhone 6 d’Apple pouvait ne pas être un appareil révolutionnaire puisque ce dernier suit sans surprise la gamme de smartphones Android à bien des égards, ce smartphone se classe encore facilement parmi les meilleurs smartphones de l’année 2014. Dans l’ensemble, l’iPhone 6 est une mise à niveau modeste de l’iPhone 5S. La taille de l’écran et son nouveau design arrondi sont les plus grands changements. Pour les utilisateurs d’Android, ces caractéristiques existent depuis des années, mais pour les amoureux de l’iPhone d’Apple, c’est un énorme, énorme changement.

Même si l’iPhone 6 est beaucoup plus grand que tous ses prédécesseurs, il reste bien dans la norme des smartphones utilisables d’une seule main. Si vous avez toujours utilisé un iPhone et que vous ne savez pas ce qu’est une phablette, je vous recommande de tester un iPhone 6. Et si vous êtes un fan de Android, il faudra essayer iOS 8.

J’en profite une nouvelle fois pour remercier SFR pour ce prêt de l’iPhone 6 ! Malheureusement l’iPhone 6 Plus devait également être testé, mais La Poste en a décidé autrement….

Mots-clé : AppleiOS 8iPhone 6
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Menu latéral de Google Inbox
Un moyen d’accéder à Google Inbox sans invitation !

Alors que la nouvelle application mobile de Google nommée Inbox est assez impressionnante, malheureusement, celle-ci est toujours accessible seulement avec...

Fermer