Fermer
Développement

PHP 7 gagne le combat face à PHP 6

PHP 7 gagne le combat face à PHP 6

Il y a maintenant une chose de certaine : la prochaine version majeure de PHP portera le numéro 7. Après de longs débats, menant enfin à un vote dans un RFC (requests for comments, qui traduit littéralement « demande de commentaires »), a tout simplement clôt les discordes : avec 58 voix contre 24, la version PHP 7 est nettement en tête face à PHP 6.
Bien que le premier tour du scrutin qui a commencé le 20 juillet 2014 a été annulé, le deuxième vote qui s’est déroulé du 23 au 30 juillet a quant à lui bien eu lieu, et à ainsi validé que la prochaine version majeure de PHP porterait le chiffre « 7 » et non « 6 ».

La raison pour laquelle cette question fait encore débat, est qu’il y a eu précédemment une tentative de pousser une nouvelle version majeure, débutée en 2005 et abandonnée en 2010 en raison de difficultés dans la mise en œuvre d’Unicode. Outre le support à l’Unicode au sein même du langage, la plupart des fonctionnalités supplémentaires de cette version ont été intégrées soit dans PHP 5.3 ou PHP 5.4, laissant ainsi quelques « résidus » à la prochaine version majeure.

Alors que cette dernière devait sortir sous le nom de PHP 6, et bien qu’elle n’ait jamais vu le jour en tant que tel il y a diverses ressources qui s’y réfèrent, y compris un certain nombre de livres – il suffit d’aller faire un tour du côté d’Amazon. Vous voyez la problématique ? Et bien, ce qui est à craindre c’est qu’elle puisse apporter une certaine confusion entre la précédente tentative abandonnée, et le travail qui est actuellement mené pour pousser une nouvelle version.

PHP 7 gagne le combat face à PHP 6

PHP 6 : une version à oublier

Parmi les fervents défendeurs de PHP 7, ces derniers ont détaillé sur la page des votes diverses raisons pour lesquelles il n’y a pas de bonnes raisons de ne pas sauter la version 6. Pour eux, et comme mentionné précédemment, la version 6 peut être déjà prise comme un projet très médiatisé qui est dans l’esprit d’une très grande partie de développeurs PHP, et même à la communauté interne de PHP.
Il n’y a aucun risque de l’appeler PHP 7, évitant ainsi d’apporter une certaine confusion, et une perception négative quant à la réutilisation du numéro « 6 » pour un projet complètement différent.

Autrement dit, et quitte à faire des nœuds au cerveau à quelques personnes voici une raison implacable qu’il était évident que nous ne verrions pas PHP 6 :

Version 6 is generally associated with failure in the world of dynamic languages. PHP 6 was a failure; Perl 6 was a failure. It’s actually associated with failure also outside the dynamic language world – MySQL 6 also existed but never released. The perception of version 6 as a failure – not as a superstition but as a real world fact (similar to the association of the word ‘Vista’ with failure) – will reflect badly on this PHP version.

Et enfin, pour ceux qui militaient sur PHP 6, ces derniers ont notamment défendu leur cause en mentionnant que selon le processus de libération en cours et des versions sémantiques, la prochaine version majeure après PHP 5 devrait être PHP 6. Et concernant l’argument des ressources traitant déjà de PHP 6, s’ils confirment qu’il existe un certain nombre de ressources sur PHP 6, ils suggèrent que celles-ci seront rapidement obsolètes dès lors que « PHP 6 » (PHP 7) sera publié.

5 + 1 = PHP 7

Mais il faut croire que passer à PHP 7 choquera bien moins que PHP 6. En effet, la prochaine itération après PHP 5.6 va être PHP 7, indiquant clairement qu’il s’agit de quelque chose de tout à fait différent de ce que l’on a eu jusqu’ici.

Pour une fois, on va pouvoir dire que 5 + 1 = 7. Maintenant reste à savoir ce que l’on va retrouver dans cette nouvelle itération qui aura fait tant couler de discussions sur son numéro de version plutôt que ce qu’elle va réellement inclure comme nouveautés…

Est-ce que phpng, pour « PHP Next Generation » – grâce à un refactoring du code PHP, ce dernier offrait une augmentation des performances d’applications comme WordPress 3.6 de 20% et Drupal 6.1 de 11,7%, qui devait être à la base du « futur PHP » va continuer à être poussé en tant que tel ? Quid également de Facebook et l’avenir de PHP !

Il ne fait aucun doute que les prochains débats vont désormais s’articuler non pas sur le nom mais bien sur l’orientation à donner à PHP 7.

Mots-clé : PHP 6PHP 7
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Le nouveau iMac 2014 figure sur le site d
Le nouveau iMac 2014 figure sur le site d’Apple

Nous avons entendu diverses rumeurs depuis un certain temps sur le fait que la firme de Cupertino envisageait de dévoiler...

Fermer