Fermer
Réseau

CES 2018 : WiFi Q2, la solution de réseau maillé de Huawei

nexus2cee_HUAWEI-WiFi-Q2_1-Base-2-Satellites

Huawei se lance dans le secteur des routeurs maillés, dévoilant le Huawei WiFi Q2, un système de mise en réseau multi-satellites qui combine le backhauling sans fil et le Powerline. Annoncé au CES 2018, le WiFi Q2 a également un œil sur l’Internet des Objets (IoT), promettant un canal dédié qui va automatiquement déplacer le trafic des appareils connectés et de la maison connectée dans son propre canal dédié.

En fait, ce n’est pas la première incursion de Huawei dans le réseau maillé. Si nous avons vu le WiFi Q1 au milieu de l’année 2016, celui-ci était uniquement dédié au marché chinois. En revanche, le WiFi Q2 sera vendu dans le monde entier dans le courant de l’année.

Huawei a opté pour deux types de routeurs. Le noyau du système est la plus grande station de base, qui a trois ports Ethernet Gigabit. Les plus petits satellites ont un seul port Ethernet, et sont conçus pour se brancher directement dans une prise. Vous pouvez avoir jusqu’à seize routeurs différents fonctionnant dans une unique configuration. Ce qui distingue l’approche de Huawei de celle de Google Wifi, par exemple, c’est son utilisation du réseau électrique.

Huawei le qualifie de « système WiFi domestique hybride » et combine essentiellement des options filaires et sans fil. D’une part, il y a une liaison sans fil de 1867 Mb/s entre chacun des satellites. Cependant, ils bénéficient également d’un backhaul CPL de 1 Gbit/s qu’ils peuvent utiliser à la place. Le WiFi Q2 ajuste automatiquement l’utilisation de chacun, en choisissant la meilleure connexion pour chaque objectif et en effectuant un équilibrage de charge actif pour déplacer le trafic entre les deux.

Une gestion parfaite entre le sans-fil et le filaire

Huawei précise que cela prend moins de 100 ms à faire une telle prouesse, et c’est imperceptible à l’utilisateur. Le WiFi Q2 sélectionne automatiquement le canal à utiliser, mais réserve également un second canal qu’il enregistre pour les appareils IoT. Il n’y a pas de configuration manuelle pour cela, Huawei promettant que son système de maillage peut détecter automatiquement le trafic IoT et l’acheminer en conséquence.

Le réseau Powerline a un autre avantage, et c’est dans la configuration. Après avoir configuré la première station de base, elle partage tous vos paramètres sur le réseau électrique avec chaque unité suivante que vous branchez. Huawei indique que cela signifie que chaque installation par satellite prend seulement aux alentours de deux minutes.$

Huawei vendra différents packs

Trois configurations de boîtes seront possibles, leur adéquation étant basée sur la taille et la disposition de la maison. La plus grande aura trois stations de base, qui selon Huawei devrait couvrir une maison à plusieurs étages avec 5 à 7 chambres. Une deuxième boîte, avec une seule station de base et deux satellites, suffit pour 4 à 5 chambres, alors qu’une station de base et un satellite suffiront pour 3 à 4 chambres.

Bien sûr, vous pourrez également les acheter individuellement, pour étendre la couverture au besoin. Les prix pour le Huawei WiFi Q2 seront annoncés lors de son lancement, prévu fin avril.

Mots-clé : CES 2018HuaweiPowerlineWiFi Q2
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
CES 2018 : le projet Linda de Razer transforme son smartphone en un ordinateur portable

Le smartphone Android de Razer, récemment sorti, pourrait devenir son prochain ordinateur portable. Razer a dévoilé lors du CES 2018 son...

Fermer