Fermer
Smartphones

CES 2018 : Sony dévoile trois smartphones, les Xperia XA2, XA2 Ultra et L2

xa2ultra

Le CES 2018 n’est pas l’évènement phare pour les annonces entourant les smartphones. Mais, Sony ne l’entend pas de cette oreille. Plutôt que d’attendre le Mobile World Congress de Barcelone fin février, l’entreprise a décidé de dévoiler un trio de nouveaux Xperia destinés à pimenter sa gamme existante d’appareils de milieu de gamme. Et, comme attendu, on va retrouver les Xperia XA2, Xperia XA2 Ultra et Xperia L2.

Tout d’abord, le Xperia XA2, qui associe l’esthétique Xperia classique de Sony à l’un des processeurs Snapdragon 630 de Qualcomm et à 3 Go de mémoire vive (RAM). Contrairement au XA1 de l’année dernière, son successeur intègre un écran de 5,2 pouces fonctionnant avec une résolution 1080p. Alors que le passage au full HD est très agréable, espérons que cela n’entache pas son autonomie. Et puisque l’écran est légèrement plus grand que celui du XA1, cela signifie que la version améliorée de Android 8.0 obtient un peu plus d’espace.

Les caméras de Sony ont toujours été l’une des principales raisons d’acheter un Xperia. Il est donc surprenant que l’entreprise ait opté pour l’un de ses impressionnants capteurs de 23 mégapixels avec autofocus hybride et supportant l’enregistrement vidéo 4K et le mode ralenti à 120 images par seconde. La performance en basse lumière devrait également être au moins respectable grâce à la capacité de l’appareil photo à capturer jusqu’à 12 800 ISO. En façade, vous retrouverez une caméra de 8 mégapixels avec un objectif grand-angle de 120 degrés.

Curieusement, le XA2 — avec tous les autres smartphones Sony annoncés aujourd’hui — dispose d’un capteur d’empreintes digitales incrusté à l’arrière. Bien que cela ne va peut-être pas vous surprendre, ce changement de conception est notable, notamment outre-Atlantique, où Sony n’avait jamais réussi à inclure un tel capteur.

Le Xperia XA2 sera disponible au prix de 349 euros début février en version simple et double SIM, et en quatre coloris : argent, noir, bleu et rose.

Un modèle avec un écran de 6 pouces

Le Xperia XA2 Ultra, quant à lui, est une variante du modèle cité précédemment. Il utilise le même processeur Snapdragon 630 que le XA2 classique, mais le couple avec 4 Go de RAM, et soit 32 ou 64 Go de stockage interne et (surtout) un écran de 6 pouces beaucoup plus grand d’une résolution full HD. Et juste au-dessus de cet écran ? Deux caméras frontales : la caméra grand-angle de 8 mégapixels utilisée par le XA2 et un capteur de 16 mégapixels avec la stabilisation optique de l’image pour assurer que les selfies soient parfaits.

Doté du même appareil photo arrière de 23 mégapixels que le Xperia XA2, le grand capteur 1/2 .3 pouces Exmor RSTM ISO 12800 du Xperia XA2 Ultra assure des photos réussies, même en basse lumière. L’enregistrement vidéo 4K et le mode vidéo en ralenti de 120 fps sont également présents sur ce smartphone.

Il est par ailleurs identique à son petit frère, à l’exception d’une batterie légèrement plus volumineuse de 3 580 mAh.

Le Xperia XA2 Ultra sera disponible au prix de 429 euros début février en version simple et double SIM, en quatre coloris : argent, noir, bleu et or.

Un smartphone d’entrée de gamme

Enfin, le Xperia L2, plus modeste, fonctionne avec un processeur quadricœur cadencé à 1,5 GHz, avec 3 Go de RAM et jusqu’à 32 Go de stockage. Au-delà de cela, les compromis deviennent vraiment apparents : l’écran de 5,5 pouces du L2 pourrait être plus grand que celui du XA2, mais il a seulement une résolution 720p. Il sera également livré avec Android 7.1.1 Nougat, pour ne pas mentionner une caméra principale de 13 mégapixels considérablement moins impressionnante.

Il arbore un design légèrement incurvé et un capteur d’empreinte digitale placé à l’arrière. Le Xperia L2 sera disponible au prix de 229 euros début février en version simple et double SIM, en trois couleurs : noir, or et rose.

Mots-clé : CES 2018SonyXperia L2Xperia XA2XperiaXA2 Ultra
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Netatmo veut que vous contrôliez votre maison par Facebook Messenger

Avec la commodité des SMS et des messages instantanés, il est aujourd’hui facile de rester en communication avec vos meilleurs...

Fermer