Fermer
Automobile

Tesla Semi : l’impressionnant camion électrique qui passe de 0 à 100 km/h en 5s

Semi_Front_34

Tesla a révélé le Tesla Semi, le premier camion électrique de la compagnie américaine. Et, comme on peut s’y attendre, c’est un véhicule que beaucoup de routiers aimeraient avoir entre les mains. Conçu pour transporter jusqu’à 80 000 livres (36 tonnes) — le maximum autorisé sur les autoroutes américaines — il ne peut pas échapper à l’obsession de la direction électrique de Tesla, Elon Musk. Et, les chiffres sont assez fous.

Le camion peut passer de 0 à 60 mph (96 km/h) en seulement 5 secondes, pour le camion seul. Avec la charge complète de 36 tonnes, passer de 0 à 60 mph prend seulement 20 secondes. C’est beaucoup, beaucoup moins de temps qu’une semi diesel classique. La puissance continue quand il s’agit de la conduite en montée. Un camion diesel traditionnel est en mesure de prendre une côte à 5 % à 45 mph (72 km/h) au maximum. Le Tesla Semi peut faire la même pente à 65 mph (104 km/h).

On peut dire que la chose la plus importante est l’autonomie. Musk précise que le Semi peut faire 500 miles (environ 800 km), avec une charge complète, et la vitesse maximale sur autoroute. « Semi est le camion le plus sûr et le plus confortable de tous les temps », a déclaré Tesla lors de sa conférence de presse. « Quatre moteurs indépendants fournissent une puissance et une accélération maximales et requièrent le coût énergétique le plus bas par kilomètre ».

Le Tesla Semi est extrêmement véloce

Ils se rechargeront à l’aide de nouveaux MegaChargers de Tesla, la nouvelle infrastructure de la société conçue spécifiquement pour le Tesla Semi. Alimenté par l’énergie solaire, en chargeant un Tespa Powerpack local, il y aura « 24/7, une garantie d’électricité à faible coût », promet Musk, avec un prix de 0,07 dollar/kWh. « Parce que ces Megachargers sont alimentés à l’énergie solaire, votre camion fonctionne à la lumière du soleil ». Tesla précise que 30 minutes sur un Megacharger seront suffisantes pour une autonomie de 400 miles (643 km), soit environ 6 à 7 heures de conduite, souligne Musk. « Au moment où vous avez terminé votre pause, le camion est prêt à partir. Vous n’attendrez pas que votre camion se recharge ».

Deux écrans tactiles dans la cabine

À l’intérieur, il y a une cabine spacieuse et étonnamment minimaliste. L’interface standard est dotée de deux écrans tactiles, et Tesla propose une intégration transparente avec les systèmes dont les gestionnaires de flotte dépendent pour contrôler leurs camions. Il y a assez de place pour être complètement debout, et on retrouve de multiples rangements.

Concernant la sécurité, « le fait de se mettre de travers est impossible », promet Musk. En effet, il y a des moteurs électriques sur toutes les roues, ce qui signifie que le problème ne peut tout simplement pas survenir. Il y aura aussi un système de suivi des voies et un pilote automatique en série. Ainsi, le Tesla Semi aura la capacité de suivre les routes, de changer de voie et de suivre les vitesses de circulation. En cas de problème, ou si le conducteur s’endort, le Semi peut se ralentir automatiquement et contacter les services d’urgence.

Un prix plus abordable que le diesel

Comme il n’y a pas de transmission, ça ne peut pas casser. Pas d’émission de CO2 non plus, et il y a une nouvelle vitre blindée Tesla pour protéger le pare-brise. « Nous garantissons que ce camion ne tombera pas en panne pendant un million de miles », a déclaré Musk. « Vous pouvez utiliser deux de ces quatre moteurs et il va encore battre un camion diesel ». Une application Tesla, quant à elle, fonctionnera sur un smartphone et permettra des diagnostics à distance, et offrir une maintenance préventive. Cela signifie que les contrôleurs de flotte de camions devraient être en mesure de voir les problèmes qui se produisent à l’avance.

Enfin, il y a le prix. Le Tesla Semi devrait coûter 1,26 dollar par mille, si l’on se base sur un itinéraire de 100 milles à une vitesse moyenne de 60 mph et un poids brut de 80 000 livres. En revanche, sur la base de 2,50 dollars pour 3,7 L de diesel, Tesla estime qu’un camion diesel coûterait 1,51 dollar par mile. Cependant, si vous avez plusieurs camions les économies pourraient être plus importantes, promet Musk. Avoir plusieurs Tesla Semi dans un convoi pourrait être plus rentable que le transport ferroviaire. La promesse est posée !

La production du Tesla Semi commence en 2019, indique Tesla. Les réservations sont prises à partir d’aujourd’hui.

Mots-clé : SemiTesla
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
OnePlus 5T : un grand écran sans bords, un déverrouillage du visage, pour 499€

Cinq mois après le lancement de son smartphone Android phare, le OnePlus 5, OnePlus a dévoilé aujourd’hui son successeur, le...

Fermer