Fermer
Périphériques

IBM révèle un prototype d’ordinateur quantique de 50 qubits

38239092692_922db65763_o1

Les chercheurs du laboratoire IBM Q ont été extrêmement occupés cette année. Au mois de mai de cette année, ils ont révélé une plateforme d’informatique quantique avec un processeur de 17 qubits. Et aujourd’hui, ils ont déjà dépassé cette marge. IBM a annoncé qu’elle a mis au point un prototype opérationnel pour un processeur de 50 qubits, ainsi qu’un système quantique de 20 qubits qui sera mis à la disposition de ses clients en tant que service de cloud.

Alors que la machine à 50 qubits est certainement excitante, car elle marque une nouvelle étape dans l’informatique quantique, même en surpassant le processeur à 49 qubits en cours de développement du côté de Google, elle ne sera pas disponible dans le commerce avant un certain temps. Mais, IBM est également très enthousiaste au sujet du processeur quantique de 20 qubits qui sera mis à la disposition des clients avant la fin de l’année.

En effet, celle-ci permettra aux utilisateurs d’effectuer des « opérations quantiques de haute fidélité » avec une cohérence de 90 microsecondes « de premier plan », indique le communiqué de presse d’IBM. Une fois mise en ligne dans les semaines à venir, l’entreprise note qu’elle continuera à s’améliorer tout au long de l’année 2018.

L’avenir de la location des ordinateurs quantiques

Bien sûr, le but de cette technologie n’est pas d’améliorer les ordinateurs grand public classiques. En effet, les ordinateurs quantiques sont conçus pour exécuter des calculs ou des applications spécifiques, tels que des algorithmes conçus pour briser le chiffrement, à des vitesses inaccessibles par une machine de bureau traditionnelle. Pour cela, les utilisateurs se connectent à ces machines avancées en utilisant leurs ordinateurs habituels, tels que les systèmes cloud d’IBM, pour effectuer leurs calculs.

Alors que les premières versions des ordinateurs quantiques d’IBM étaient gratuitement offertes pour créer une communauté d’utilisateurs et aider à éduquer les gens sur la programmation et l’utilisation de ces machines, l’annonce d’aujourd’hui est la première offre commerciale. Et, elle sera disponible d’ici la fin de l’année.

Avec son IBM Q, la société veut être une des pionniers dans l’informatique quantique

L’informatique quantique est un domaine de technologie difficile à comprendre. Au lieu d’être conçus sur des machines interprétants des zéros et des uns dans des états marche/arrêt, les ordinateurs quantiques peuvent vivre dans plusieurs états. Cela crée toutes sortes de nouvelles possibilités de programmation et nécessite de nouveaux logiciels et systèmes pour construire des programmes qui peuvent fonctionner avec cette façon de calculer.

Mots-clé : IBMIBM Qinformatique quantique
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.

Lire les articles précédents :
Le mode de conduite « Ne pas déranger » d’Android va s’améliorer en 2018

Google va débloquer le mode « Ne pas déranger » sur Android pour les développeurs, poussant ainsi la sécurité routière en réduisant...

Fermer