Fermer
Tests

Test du LG G6 : comme le Galaxy S8 mais moins cher

LG_G6_15

Les smartphones changent. Et, pas dans le genre « légèrement plus rapide que le modèle de l’année dernière, et avec une meilleure caméra » qui finit par définir tant de populaires smartphones. Avec le lancement des flagships début 2017, nous avons pu constater l’arrivée d’une nouvelle direction pour l’un des composants les plus familiers et fondamentaux d’un smartphone : l’écran. Et bien qu’il ne soit pas possible de transformer vos interactions quotidiennes avec votre téléphone, des changements sont en train de modifier notre façon de tenir nos téléphones, de les exploiter (en particulier d’une seule main) et de consommer des médias.

Avec le LG G6, le fabricant nous invite dans le nouveau monde de l’écran 18:9. Depuis des années, l’affichage standard 16:9 a dominé les ventes de smartphones — même Apple (à contrecœur) a rejoint le parti. Mais cette année, nous voyons enfin les entreprises faire de nos téléphones préférés quelque chose de nouveau. Et, tandis que LG pourrait être le premier, Samsung à embrayé le pas avec son Galaxy S8, et Apple a fait de même avec son iPhone X.

Cette nouvelle forme extra-large (ou extra-haute) pour l’écran du G6 est une grande partie de ce qui rend ce téléphone si intéressant. Mais, cela est loin d’être la seule décision de conception à laquelle il convient de prêter attention. Nous avons un nouveau look élégant, un châssis en métal à base de verre pour offrir la charge rapide.

Ajoutez à cela des choses comme une caméra grand-angle, un prix abordable, ou encore les derniers services de Google, nous avons ce qui semble être (sur le papier, au moins) l’un des smartphones très intéressants du marché. Le LG G6 a-t-il le potentiel pour vous attirer ? L’aspect modulaire du G5 va-t-il nous manquer ?

Voici ce que l’on retrouve dans la boite :

  • LG G6
  • Adapteur USB Type-C vers Type-A
  • Chargeur rapide
  • Éjecteur SIM
Voici le LG G6, le flagship lancé en début d’année

LG G6 : conception

La gamme LG « G » a longtemps été définie par sa conception. Du G2 (le premier à abandonner l’ancienne image « Optimus ») au G4, elle impliquait des boutons physiques incrustés à l’arrière, y compris les boutons de volume. Et, même si LG est revenu à des contrôles de volume plus traditionnels pour le G5, le bouton d’alimentation est resté à l’arrière.

Mais avec le LG G6, nous avons un dispositif pour lequel la firme en a « assez du passé ». Bien sûr, nous avons toujours ce bouton d’alimentation à l’arrière, mais dans une très large mesure, LG a décidé d’innover sur le look de son flagship.

LG a décidé d’innover sur le look de son flagship, notamment avec son écran

Je reviendrais sur l’écran du G6 dans un instant, en examinant de plus près ce qu’il offre, mais il est impossible de parler du design du smartphone sans mettre l’écran du téléphone en avant. Celui-ci attire clairement l’œil lorsqu’il est allumé.

LG indique que son smartphone à un ratio « écran-corps » de 80 %. Et, bien que ce ne soit pas le plus élevé du marché, vous aurez l’impression d’avoir un écran en main et pas nécessairement un téléphone. De petits détails comme la façon dont les courbes aux coins de l’écran reflètent les courbes du téléphone lui-même contribuent vraiment à cette illusion.

Le ratio écran-châssis est assez impressionnant

Un châssis raffiné

Le reste du châssis du G6 est également raffiné. Un contour en métal vous aide à avoir une bonne adhérence en main. Et, alors que vous pourriez penser que le téléphone ressemble à du métal brossé, dès que vous le prenez en main, vous verrez qu’il est protégé par un verre. Pourtant, tandis que le G6 a une coque en verre à lavant et à l’arrière, ce n’est pas un smartphone qui est fragile. À contrario, le téléphone semble résistant, et éloigne même les empreintes digitales.

À l’arrière, on retrouve une coque en verre

En parlant de résistance, le G6 est certifié IP68 pour sa résistance à la poussière et à l’eau. J’ai utilisé le G6 dans des conditions allant de la bruine légère à une averse plus prononcée. Et alors que le téléphone a montré certains des problèmes liés au tactile lorsqu’il était couvert d’eau, il n’a pas subi de dégâts.

LG G6 : écran

Les smartphones phares de LG ont été lancés avec diverses tailles d’écran depuis des années, généralement autour de 5. Cependant, avec le G6, nous avons un panneau qui est à la limite du marché de la phablette. Le G6 est conçu autour d’un tout nouvel écran LCD de 5,7 pouces avec une résolution 2K, soit 2 880 x 1 440 pixels. De plus, il a des coins arrondis et un format d’image extra large 18:9.

Bien que je puisse passer ce test à parler de l’écran que LG a choisi d’utiliser sur le G6 — ce qui a changé, pourquoi cela compte-t-il, et comment tout cela affecte finalement la façon dont vous allez utiliser le téléphone —, il y a beaucoup plus à dire.

L’écran du LG G6 est évidemment le grand attrait de ce smartphone

Tout d’abord, je dois parler de la forme. Ce ratio 18:9, davantage connu comme 2:1, permet à l’écran d’être exactement deux fois plus grand que large. À ses côtés, votre écran 16:9 plus traditionnel est un peu trop court. Cela signifie plusieurs choses dans la façon dont vous utilisez le téléphone. Si vous regardez une vidéo 16:9, vous allez voir des bandes noires sur les côtés. Et bien qu’il soit facile d’associer ces bandes avec un sentiment de « je regarde ce contenu sur le mauvais écran », ce sera un constat que l’on pourra facilement utiliser avec le G6.

L’expérience utilisateur avec les applications est quelque peu inégale, car peu sont explicitement conçues pour être utilisées sur un écran comme celui-ci. Heureusement, LG a inclus un panneau de paramètres facile à utiliser, qui vous permet de mettre à l’échelle les applications à l’écran. Et si vous n’aimez pas l’aspect d’une option, il est simple de passer à une autre.

En fonction des applications utilisées, le remplissage

Les coins courbés en cause ?

Cependant, je n’ai vraiment pas rencontré de problèmes avec la façon dont les applications utilisent l’écran. Le principal inconvénient est que vous ne pouvez que régler la mise à l’échelle des applications téléchargées — pas une application préinstallée (comme la plupart des applications Google).

Qu’en est-il de ces coins courbés ? Contrairement à la plupart des écrans de smartphone qui ont des rectangles parfaits, LG a arrondi les coins de l’écran du G6. Ce ne sont pas des arcs parfaits de 90 degrés, et je dois admettre que ma première réaction était de me demander pourquoi une telle conception. Mais, il semble qu’il s’agit plus d’un choix qu’une simple question esthétique. En évitant les angles droits, LG tente d’atténuer les dommages causés par les gouttes et d’autres impacts. Et bien que je n’aille pas faire tomber volontairement mon G6, les propres tests réalisés par la firme montrent que ce choix est réellement bénéfique.

LG a arrondi les coins de l’écran du G6

Bien que le smartphone soit brillant, il n’est pas aussi bluffant que la concurrence, comme le Galaxy S8. Ce constat est surtout vrai en extérieur. Une partie de cela peut être attribuée à sa température de couleur plus faible — mais à l’exception de certaines options préréglées de la réduction de la lumière bleue pour l’utilisation nocturne, il n’y a aucun moyen de personnaliser ce profil.

Vous l’aurez compris, j’aurais aimé que LG opte pour la technologie AMOLED plutôt que la technologie LCD pour son écran. Mais, le téléphone prétend offrir une large gamme de couleurs avec son support pour la vidéo HDR, y compris les formats Dolby Vision et HDR 10.

LG G6 : interface et fonctionnalité

L’interface Android de LG est une expérience logicielle assez épurée, avec de nombreuses options de personnalisation et une mise en page judicieuse. Exécutant Android 7.0 Nougat, l’interface utilisateur n’est vraiment pas lourde à utiliser, et ne vous oblige pas à faire quelque chose que vous ne souhaiteriez peut-être pas. Vous ne souhaitez pas parcourir vos applications à travers différents écrans ? Une simple option vous permet d’utiliser le tiroir d’applications traditionnel. Pas un fan d’avoir les paramètres du système par onglets ? Vous n’êtes qu’à deux clics de revenir à la traditionnelle vue en liste. LG vous offre des options sur les options, et ces efforts contribuent grandement à rendre le G6 — un téléphone qui risque de paraître « étrange » ou tout simplement différent de tous les autres appareils Android que vous avez déjà vus — vous sentir comme le vôtre.

Les grandes questions que la plupart des utilisateurs auront à propos de l’interface ne vont pas être celles-ci. Quel est le problème avec cette nouvelle forme d’écran, et comment cela a-t-il une incidence sur la convivialité ?

Alors que l’écran partagé sur les smartphones risque toujours d’être à l’étroit, la forme de l’écran du G6 aide à mettre deux applications existantes côte à côte avec un réel confort.

D’autres applications sont spécifiquement conçues pour exploiter tout cet espace. Comme vous pouvez le voir dans la prochaine section, l’application Appareil photo de LG permet de prendre tout l’espace pour mettre plus de contrôle. Bien évidemment, il serait agréable de voir un grand nombre d’applications en profiter.

LG G6 : performances

Pour les flagships Android de 2017, notamment pour le début de l’année, il y a une question à l’esprit de tous : le smartphone fonctionne-t-il avec la puce Snapdragon 835 ? Alors que Sony peut dire « oui » avec le Xperia XZ Premium, et que Samsung a opté pour cette puce avec son Galaxy S8, LG ne peut pas en dire autant avec son G6. — à contrario de son LG V30. Au lieu de cela, le G6 a le processeur Snapdragon 821, une version légèrement plus rapide du populaire Snapdragon 820. Malheureusement, c’est loin d’être un foudre de guerre par rapport à la puce haut de gamme.

Malgré qu’il n’a pas le processeur Snapdragon 835, le LG G6 est véloce

Mais en main, le G6 est très convaincant et assez véloce. Néanmoins, pour certains benchmarks les résultats vont être décevants. LG a couplé cette puce avec 4 Go de mémoire vive (RAM). Mais, je suis un peu triste de le voir avec seulement 32 Go de stockage. Bien que ce puisse être suffisant pour certains, on pourrait vite se retrouver à l’étroit, notamment si vous êtes amateur de vidéos et photos. Au moins, il y a un port micro SD.

Pour la connectivité, rien d’extraordinaire. On retrouve de la 4G LTE, du Wifi 802.11 a/b/g/n/ac, ainsi qu’une puce NFC et du Bluetooth 4.2. LG était déjà un adepte du port USB Type-C, et c’est évidemment le cas pour ce smartphone.

Le LG G6 dispose de toute la connectivité nécessaire

LG G6 : caméra

Les smartphones à une configuration à double capteur photo sont désormais communs. Mais comment ces deux capteurs sont associés est toujours un choix déterminant pour les constructeurs. LG a opté pour un capteur traditionnel et un grand-angle. Pour son LG G6, la firme a opté pour deux capteurs de 13 mégapixels.

Côté photo, le LG G6 s’en sort bien !

Mais, cela ne veut pas dire qu’ils font la même chose. Et au-delà de l’évidente distinction du champ de vision entre les caméras standard et les caméras grand-angles, le premier a une ouverture plus large de f/1.8, et peut profiter de la présence d’une stabilisation optique de l’image. L’objectif grand-angle, quant à lui, a une ouverture de f/2.4, mais sans stabilisation d’image optique. La bonne nouvelle est que la bascule entre les deux capteurs est si rapide, qu’il est facile de choisir la bonne caméra pour un cliché particulier.

Comme vous pouvez le voir, LG a clairement misé sur la photographie pour son smartphone. Et, comme visible dans les exemples ci-dessous, le rendu des clichés sont vraiment très bons, notamment pour le mode HDR. Les clichés de nuit sont également très agréables. Mais dans ce cas, on peut voir les premières différences entre les deux capteurs. Avec une stabilisation d’image optique et une ouverture plus grande, le capteur produit des clichés nettement supérieurs dans des conditions en faible luminosité à celles disponibles en mode grand-angle. La caméra frontale prend également en charge les clichés standard et grand-angle, bien que ce soit un seul capteur grand-angle. Sans surprise, j’ai préféré l’option grand-angle native.

Qualité vidéo

Pour la partie vidéo, vous allez disposer de différents modes, dont du full HD ou UHD. Le rendu est impeccable, même si parfois la stabilisation optique sera trop agressive. Un grand avantage est la possibilité de basculer entre le zoom et les caméras larges. Et, le smartphone a fait un travail admirable dans la gestion des expositions, le recentrage sur de nouveaux sujets et la capture d’audio intelligible, même en cas de lutte contre un vent sérieux.

LG G6 : multimédia

Peut-être que la chose la plus agréable reste la consommation de médias sur le G6. De quoi l’apprécier pleinement ? Alors que la vidéo capturée va profiter du format 18:9, vous allez également en profiter grâce à divers services de streaming, comme Netflix. Vous pourrez voir vos meilleures séries sans cette affreuse barre noire. Malheureusement, l’application doit être réglée manuellement en mode 18:9 dans les réglages du G6 pour que ce soit le cas. Comme je l’ai mentionné, le G6 prend en charge les modes vidéo Dolby Vision et HDR 10 à haute dynamique. Autrement dit, le rendu sera agréable.

Malheureusement, sur YouTube le rendu est un peu moins bon, surtout avec des vidéos dans un ratio plus large que 16:9. En effet, dans ce cas nous pouvons voir des barres noires sur les quatre côtés de l’écran.

Vous pourriez voir des bandes noires qui pourraient gâcher l’expérience utilisateur

Concernant le son, le haut-parleur unique sur le bord inférieur du G6 est légèrement plus faible que certains de ses pairs, mais peu s’avérer suffisant. Dommage qu’avec un tel écran LG n’a pas opté pour un son stéréo.

LG G6 : autonomie

La décision de lancer le G6 sans une batterie amovible va être controversée, en particulier parce que LG a généralement opté pour une telle caractéristique à contrario de la concurrence. Mais tout n’est pas perdu, car si la batterie est « fixe », elle va offrir une plus grande capacité, passant de 2 800 mAh du G5, à 3 300 mAh sur le G6.

Encore mieux, le G6 prend désormais en charge la recharge sans fil. Malheureusement, en Europe et en France, selon LG, les utilisateurs préfèrent brancher leur smartphone pour le recharger, car la recharge est plus rapide. Aux États-Unis, les utilisateurs préfèrent une recharge plus lente, mais sans fil. Autrement dit, en France vous n’allez pas en profiter.

En fonction de votre utilisation, l’autonomie pourra d’être d’une journée

Concernant l’autonomie, vous pourrez garder le smartphone allumé toute la journée si vous n’êtes pas constamment dessus. Le cas échéant, il faudra le recharger plus tôt. Néanmoins, avec le support de la technologie de charge rapide de Qualcomm, QuickCharge 3.0, les temps de recharge extrêmement rapides vont permettre de disposer d’un G6 à pleine capacité en un peu plus de 100 minutes.

LG G6 : verdict

Le LG G6 est un smartphone qui a eu l’ambition de propulser LG à des sommets. Malheureusement, il semble que cela n’a pas été le cas. LG revient aujourd’hui avec son V30, un smartphone haut de gamme qui arrive quant à lui avec un processeur plus puissant, le Snapdragon 835.

En plaçant le G6 à côté d’autres smartphones de 5,7 pouces, notamment début 2017, placer un grand écran dans un si petit châssis était clairement impressionnant. Aujourd’hui, cette tendance semble « normal », puisque Samsung a fait de même avec son Galaxy S8, et plus récemment Xiaomi avec son Mi MIX 2, et Apple avec son iPhone X.

Le LG G6 est très convaincant et abordable

Et, quand est-il du prix ? À moins de 420 euros, ce LG G6 est moins cher qu’un Galaxy S8 à 590 euros, et surtout beaucoup moins cher que l’iPhone X à 1 159 euros. Évidemment, le LG G6 est certes assez « ancien » maintenant, il reste néanmoins un smartphone haut de gamme attractif, à un prix abordable.

L’avez-vous ? Qu’en pensez-vous ?

 

Noter cet article

Design 9
Écran 9
Performances 8.5
Caméras 8
Autonomie 8
Logiciel 8.5

Résumé

8.5 Très bon Le LG G6 est un très bon smartphone avec un magnifique écran. Et, ceux qui n'ont pas les moyens de se payer un Galaxy S8 et même un iPhone X doivent s'y intéresser.

Mots-clé : AndroidLGLG G6
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Canonical et NEC travaillent sur un projet alliant Ubuntu Core et Raspberry Pi

Canonical a annoncé qu’elle s’est associée à NEC Display Solutions Europe pour collaborer sur une nouvelle plateforme de signalisation numérique,...

Fermer