Les Anonymous publient leur propre système d’exploitation : Anonymous-OS

Depuis l’affaire Megaupload, les Anonymous ont pris une gigantesque ampleur dans l’ère numérique de cette année ! En effet, le groupe qui n’a pas de leader et avec une affirmation que l’on entend partout, « We are Anonymous, we are legion, we do not forgive, we do not forget. United as one, divided by zero, expect us » (« Nous sommes Anonymous, nous sommes légion, nous ne pardonnons pas, nous n’oublions pas. Unis comme un seul, indivisibles, redoutez-nous ») a, pour des raisons inconnues pour le moment, annoncé le lancement de son propre système d’exploitation, Anonymous-OS. À moins qu’il s’agisse d’un petit groupe isolé, qui veut profiter de ce phénomène ?

Comme annoncé sur TNW, et décrit sur ​​Source Forge, « Anonymous-OS Live est une distribution basée sur Ubuntu et créée à des fins éducatives, vous aidant à sécuriser vos pages Web ».
C’est ainsi que le groupe d’hacktivistes, mis en évidence en soutenant ouvertement la publication de documents, analyses politiques et sociétales, a donc publié un système d’exploitation basé sur la distribution Linux Ubuntu 11.10, et dont l’environnement de bureau est Mate, est livré avec un certain nombre d’outils destinés à analyser la sécurité des sites Web.
L’idée d’utiliser Linux est tout à fait logique, notamment en ce qui concerne la transparence et une sécurité accrues dans le tracking, Anonymous-OS est-il réellement sûr pour ses utilisateurs ?

Les Anonymous publient leur propre système d'exploitation : Anonymous-OS

Les Anonymous publient leur propre système d'exploitation : Anonymous-OS

Les Anonymous publient leur propre système d'exploitation : Anonymous-OS

Un blog ​​Tumblr a été mis en place afin de fournir une roadmap complète sur le développement de l’OS. Sur ce dernier, on pourra se diriger vers la page About afin d’avoir plus de détails sur le projet.
On pourra également noter sur celle-ci, et afin de certainement préserver la sécurité des développeurs, le blog note que l’OS ne doit pas être utilisé à des fins de destruction : « Please don’t use any tool to destroy any web page :) ». Autrement dit, vous ne devez pas utiliser Anonymous-OS pour cibler un site Web, et de fait de détruire ce dernier. (on notera le petit smiley en fin de phrase tout de même…)

If you attack to any web page,
might end up in jail because is a crime in most countries!
*** The user has total responsibility for any illegal act. ***

Voici les applications pré-installées sur Anonymous-OS, dont certaines vous seront familières si vous utilisez Linux, et d’autant plus si vous avez déjà tenté de générer des mots de passes, ou encore récupérer l’IP d’un hôte :

  • ParolaPass Password Generator
  • Find Host IP
  • Anonymous HOIC
  • Ddosim
  • Pyloris
  • Slowloris
  • TorsHammer
  • Sqlmap
  • Havij
  • Sql Poison
  • Admin Finder
  • John the Ripper
  • Hash Identifier
  • Tor
  • XChat IRC
  • Pidgin
  • Vidalia
  • Polipo
  • JonDo
  • i2p
  • Wireshark
  • Zenmap

Il est intéressant de noter que DuckDuckGo semble être le moteur de recherche par défaut du système d’exploitation. C’est certainement un choix pertinent pour un tel système, mais est-ce vraiment le moteur de recherche par défaut des Anonymous ? En tout cas, après avoir contacté le reponsable du projet par mail en demandant pourquoi DuckDuckGo est le moteur de recherche par défaut, celui-ci nous indique qu’il s’agit du moteur de recherche le plus sûr qu’il existe, et nous conseille de lire ceci pour nous en convaincre.

Les Anonymous publient leur propre système d'exploitation : Anonymous-OS

À l’heure actuelle, tout ce que l’on peut noter c’est qu’Anonymous-OS est un projet très inattendu ! En effet, le groupe qui est plutôt connu dans des opérations d’attaques par déni de service (DDoS), ne nous avait pas habitué à cela…
Si vous êtes toujours à la recherche de plus d’informations, vous pouvez en apprendre davantage sur le projet, les créateurs, les contacter ou seulement disposer de quelques captures d’écrans je vous propose d’aller faire un tour sur la page du projet du blog Tumblr.

De plus, vous allez pouvoir le télécharger depuis ce lien, mais sachez que cela reste à vos risques et périls ! À ce sujet, je ne suis pas certains que tous les Anonymes soient unanimes sur le projet comme on peut le voir sur Twitter, et plus particulièrement par ce tweet :

Mise à jour à 9h21

Attention il pourrait s’agir d’un gros fake comme l’indique Nikopik en commentaire de l’article, et comme je pouvais m’en douter suite au tweet des Anonymous !

À l’heure où j’écris ces lignes, l’installation est en train de se faire sur ma machine virtuelle. Et vous ? L’avez-vous installé ? Trouvez-vous ça surprenant de la part des Anonymous ?

  • http://www.nikopik.com Nikopik

    Attention, il s’agit d’un fake dangereux ! 
    http://www.nikopik.com/2012/03/anonymous-os-est-sorti.html !

    • http://www.blog-nouvelles-technologies.fr Yohann Poiron

      Je m’en doutais un peu quand j’ai vu le tweet des Anonymous…

      • http://www.nikopik.com Nikopik

        ;-)

        • http://www.blog-nouvelles-technologies.fr Yohann Poiron

          J’ai tout de même mis un petit texte de mise à jour… merci de l’info ;)

  • Guillaume
  • Pingback: Les hacktivistes dénoncent le système d’exploitation « Anonymous-OS » | Le blog des nouvelles technologies : Web, Technologies, Développement, Interopérabilité()

  • Soul

    Faut être un peu con pour installer un os ne venant pas d’une source officielle, on fait une backdoor en 3 lignes de C sous linux et bonne chance pour la trouver. Cela vient de quelqu’un qui sait pourquoi il ne faut pas dl un noyeau « tout fait ».

  • zatmania

    Tu as été une fois plus victime du scoop à tout prix :)

    • http://www.blog-nouvelles-technologies.fr Yohann Poiron

      Notre « but » est de donner l’information et revenir dessus si celle-ci est erronée non ?

      • zatmania

         Oui sur le principe mais comme pour les JT ou autres, c’est mieux de diffuser de l’information qui a été vérifiée. Imagine comme tu le conclue en fin de billet que pas mal de personnes aient testées ce fake et du coup aurait vérolé leur machine…

        • http://www.blog-nouvelles-technologies.fr Yohann Poiron

          J’avais tout de même mis une réserve lors de l’écriture du billet de faire bien attention car la source n’était pas officielle