Fermer
Domotique

Les données IFTTT révèlent ce que l’on fait avec Google Assistant et Alexa

103662595-GettyImages-152435606

Les assistants vocaux tels que Amazon Alexa et Google Assistant sont encore loin d’être dans chaque maison, mais les ventes pour des produits de plus en plus abordables se multiplient. IFTTT, une plateforme populaire qui connecte plusieurs périphériques et services, a compilé des données provenant de plus de 1 500 de ses utilisateurs, qui montrent comment ils utilisent leurs appareils.

Concernant les appareils, les gens ont tendance à choisir les opposés. Apple ou Android, PC ou Mac, et ainsi de suite. À l’heure actuelle, les deux grands concurrents sont le Google Home ou le Amazon Echo. Sur la base de l’enquête, 70 % des utilisateurs possèdent un Echo, Dot ou Tap. Il existe une certaine pollinisation croisée, mais 8 % des utilisateurs possèdent les deux marques. De tous ces assistants vocaux, 70 % ont été achetés au cours de la dernière année.

Alors, à quoi servent les assistants vocaux ? Le plus grand gagnant est clairement la diffusion de la musique, mais la majorité des gens utilisent également les appareils pour contrôler les ampoules connectées, régler une minuterie ou vérifier les prévisions météorologiques. Environ 60 % des utilisateurs parlent à leur assistant vocal au moins quatre fois par jour. Parmi ces utilisateurs, 29 % sont encore plus actifs avec sept utilisations ou plus par jour.

La domotique, l’enjeu de demain !

L’avenir d’une maison intelligente connectée semble brillant. 91 % des sondés ont déclaré qu’ils étaient susceptibles d’acheter un périphérique connecté dans le futur. Encore plus impressionnant, près de 98 % des utilisateurs ont déclaré qu’ils utiliseraient toujours des assistants vocaux dans cinq ans. Quels appareils les utilisateurs envisagent-ils d’acheter le plus ? La sécurité semble être une préoccupation avec près de 60 % des utilisateurs intéressés par les serrures connectées, les caméras, et plus encore. Les lumières connectées ne sont pas loin derrière avec 57 %.

IFTTT, ou If This Then That, permet aux utilisateurs de se connecter à plus de 510 applications, services et périphériques. Outre le Amazon Echo ou le Google Home, IFTTT est compatible avec Facebook, Twitter, Philips Hue, Dropbox, Google, Nest, Fitbit, BMW, Slack, et plus encore. La façon dont il fonctionne est tout comme le décrit le titre de la plateforme : les utilisateurs créent de petites « recettes » nommées « Applets » qui rassemblent des services pour de nouvelles expériences.

L’enquête a été menée en ligne en avril dernier et a échantillonné plus de 1 500 utilisateurs de IFTTT. Selon la plateforme, la marge d’erreur est de plus ou moins de 3 %, avec un niveau de confiance de 95 %. Pour plus d’informations sur les résultats, voici une infographique complète :

L’infographie de IFTTT montre que la domotique sera un enjeu majeur dans les années à venir
Mots-clé : AlexaGoogle HomeIFTTT
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.

Lire les articles précédents :
Intel pourrait lancer ses processeurs de 8e génération dès 2017

Dans le cadre d’une mise à niveau du Acer Swift 3, la liste des spécifications visible sur le site Rue du...

Fermer