Fermer
Objets connectés

Mozilla imagine une passerelle pour le Raspberry Pi avec Things Gateway

mozilla-imagine-passerelle-rapsberry-pi-things-gateway

Une petite équipe de Mozilla a lancé un projet nommé Things Gateway afin de connecter des « choses » au Web en utilisant le célèbre mini-ordinateur Raspberry Pi. Bien évidemment, à l’heure actuelle il s’agit d’un projet purement expérimental, et il fait partie d’une vision plus vaste pour un Internet des Objets (IoT) ouvert et décentralisé.

Le projet Things Gateway est la première composante du Project Things de l’équipe Emerging Technologies de Mozilla. Il s’agit d’un prototype qui se compose d’une image logicielle que vous pouvez utiliser pour construire votre propre passerelle Web pour les objets, en utilisant un Raspberry Pi avec un adaptateur Z-Wave ou Zigbee. Vous avez également besoin d’un dongle USB, et à ce jour seuls le Digi XStick pour ZigBee et le Aeotec Z-Stick pour Z-Wave sont compatibles.

Le composant de Mozilla est une image préconstruite de l’OS de Rapsberry Pi qui doit être installée sur une carte SD. Si vous ne souhaitez pas utiliser un Raspberry Pi, le code source est disponible directement sur GitHub pour l’adapter à vos besoins — il y a déjà 8 forks de ce dernier.

Le prototype, implémenté en JavaScript avec un serveur Web NodeJS, présente les fonctionnalités suivantes :

  • Découvrez facilement la passerelle sur votre réseau local
  • Choisissez une adresse Web qui relie votre maison à Internet par un tunnel TLS sécurisé
  • Créez un nom d’utilisateur et un mot de passe pour autoriser l’accès à votre passerelle
  • Connectez les prises intelligentes ZigBee et Z-Wave à la passerelle
  • Activez ces prises intelligentes à partir d’une application Web hébergée sur la passerelle elle-même

Éviter la fragmentation que le marché est en train de connaître

Ben Francis explique sur le blog de Mozilla Hacks que « Mozilla travaille à créer un framework Web of Things pour le logiciel et les services qui peuvent combler le fossé de communication entre les périphériques connectés. En fournissant à ces périphériques des URL Web, un modèle de données et une API standardisée, nous nous dirigeons vers un Internet des Objets plus décentralisé, ouvert et interopérable ». Tout comme la mission de Mozilla concernant Internet, la volonté de la Fondation est de s’assurer que c’est « une ressource publique globale, ouverte et accessible à tous… qui met vraiment les gens en premier, où les individus peuvent façonner leur propre expérience et sont autonomes, sûrs et indépendants ».

Aujourd’hui, sur le marché on se retrouve avec des piles de technologies verticales

En ce qui concerne le Web of Things, Mozilla veut assurer la sécurité, la confidentialité et l’interopérabilité, le tout en même temps. Bien évidemment, Mozilla va devoir éviter le piège que le secteur est en train de connaître. En effet, de nombreux périphériques de l’IoT utilisent aujourd’hui des piles de technologies propriétaires, qui ne communiquent pas toujours entre elles, et quand elles nécessitent une intégration, les acteurs du marché rivalisent d’idée pour que les utilisateurs soient liés aux produits et aux services du cloud de ces derniers.

Mozilla veut changer cela avec Web of Things et des piles horizontales

Mozilla a l’intention non seulement de créer une plateforme Mozilla IoT, mais aussi d’une implémentation open source d’une API Web of Things qui serait disponible pour les utilisateurs avec n’importe quel langage de programmation et système d’exploitation. Ben Francis a soumis un projet de spécification de l’API Web Thing à la W3C.

Le gros problème, comme tous les systèmes d’exploitation, est le support matériel. Espérons que l’avenir soit plus rose qu’à ce jour…

Mots-clé : IoTmoz://aMozillaRaspberry PiThings GatewayWeb of Things
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Apple pourrait lancer trois iPhone en 2018, tous avec des écrans OLED

De nombreuses rumeurs s’accordent à dire que le futur iPhone 8 sera le premier smartphone d’Apple à se vanter d’un écran...

Fermer