Fermer
Réalité virtuelle

IO 17 : Google parle de sa plateforme Daydream 2.0 « Euphrates » et son casque VR

Day2Daydream.2e16d0ba.fill-2676×1505

Ce jeudi, lors de la I/O 2017, le directeur de la gestion des produits chez Google, Mike Jazayeri, est revenu sur le casque de réalité virtuelle (VR) mobile autonome de la société, ainsi que de la plateforme alimentant l’appareil, Daydream 2.0 « Euphrates ». Comme mentionné précédemment, l’appareil ne nécessitera pas un smartphone comme ce qui est nécessaire pour le Gear VR de Samsung ou le Daydream View de Google, mais sera autonome et s’appuiera sur le système Google Worldsense pour rendre l’expérience VR mobile plus immersive.

Google Worldsense se compose de deux caméras grand-angles qui suivent tous les objets dans l’environnement afin de créer un « plan virtuel ». Cela permet aux utilisateurs de marcher librement sans avoir à se soucier des câbles connectés et de se heurter à des objets physiques et des personnes. Cela signifie également que le casque ne nécessitera pas de capteurs externes (comme les HTC Vive et Oculus Rift), et les utilisateurs ne doivent pas non plus prédéfinir l’espace de jeu.

Google s’est associé à Qualcomm pour créer un modèle de casque de référence basé sur la dernière plateforme Snapdragon 835 de la firme, et ajoutant des caméras de suivi et des capteurs de haute qualité. Contrairement au Daydream View, dépendant du smartphone, ce modèle de référence est optimisé pour une expérience VR mobile sans écran tactile.

La puissance logicielle démontrée

Mais avec un puissant matériel, il faut une plateforme logicielle également convaincante. Et, c’est là que la prochaine version de Daydream entre en action. Daydream 2.0 « Euphrates » sera alimentée par Android O, qui va offrir un nouveau gestionnaire de fenêtres VR, qui prend en charge les écrans non tactiles. Cela signifie que l’interface utilisateur du système d’exploitation sera accessible en VR.

Daydream 2.0 va apporter une nouvelle interface

Daydream 2.0 va également recevoir une mise à jour de l’expérience Daydream Home, pour prendre en charge le Daydream View et les écouteurs autonomes. Pour commencer, les utilisateurs verront une liste en cascade de contenu composé de médias, d’applications, de jeux, etc. dans les tuiles horizontales. Google a ajouté un nouveau tableau de bord qui est accessible dans n’importe quelle application qui n’exige pas que l’utilisateur quitte l’expérience VR actuelle. Ce dernier permettra aux utilisateurs de projeter leur expérience sur un Chromecast, de réaliser des captures d’écran et de capturer des vidéos.

Il sera possible de streamer le contenu VR avec Daydream 2.0

Une nouvelle application YouTube VR est également en cours de développement, qui permettra de regarder des vidéos simultanément avec d’autres utilisateurs et de s’engager avec ces co-observateurs depuis des outils de discussion et des avatars.

Enfin, Daydream va recevoir des améliorations pour les développeurs. Instant Preview est une nouvelle fonctionnalité où les créateurs peuvent apporter des modifications dans un environnement, et ensuite les éprouver dans un casque VR quelques secondes plus tard sans avoir à attendre de longues sessions de rendus.

Daydream 2.0 Euphrates arrivera les smartphones et les casques autonomes plus tard en 2017. HTC et Lenovo seront les premiers à produire des casques autonomes en fonction du modèle de référence.

Mots-clé : DaydreamDaydream 2.0GoogleIO 2017VR
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.

Lire les articles précédents :
Microsoft prépare un « Control Center » dans Windows 10 Redstone 3

Microsoft a lancé la build 16199 de Windows 10 il y a quelques heures et, en plus d’une série d’améliorations apportées au...

Fermer