Fermer
Blogging

WordPress lance son programme Bug Bounty par HackerOne

hacked-WordPress-website-1184×810

WordPress a rejoint la plateforme HackerOne, demandant aux hackers éthiques, ou experts en sécurité informatique (white hat) de commencer à se plonger dans leur code source à la recherche de vulnérabilités. Au fil des années, WordPress est devenu la plateforme de blogging la plus utilisée au monde. Aujourd’hui, elle gère plus de 28 % des dix millions de sites au monde, ce qui signifie qu’il est devenu très important pour l’entreprise de se tenir éloigné de bugs et de failles.

HackerOne, comme vous le savez peut-être, est une plateforme où les chercheurs en sécurité peuvent déclarer de façon sécurisée et responsable des vulnérabilités qu’ils découvrent. Les chercheurs peuvent ensuite être récompensés pour leurs découvertes avec diverses sommes d’argent, selon ce que les entreprises offrent pour ces vulnérabilités. Comme l’affirme WordPress, un tel processus va libérer son équipe afin qu’elle se consacre davantage à améliorer la sécurité de WordPress.

Si la société a effectivement utilisé un tel programme depuis un peu plus d’un an avec diverses primes, elle l’a fait en privé. Jusqu’à présent, elle a accordé plus de 3 700 dollars en primes à sept personnes.

Une excellente décision technique

« Avec l’annonce du programme WordPress HackerOne, nous introduisons également des primes pour la découverte de bugs. Bug Bounty nous permet de récompenser les personnes révélant des problèmes, et nous aide à sécuriser nos produits et nos infrastructures. Nous avons déjà accordé plus de 3 700 dollars en primes ! Nous sommes reconnaissants à Automattic pour payer les primes au nom du projet WordPress », a déclaré Aaron Campbell dans la campagne du programme.

Le programme et les primes couvrent tous les projets, y compris WordPress, BuddyPress, bbPress, GlotPress et WP-CLI, ainsi que tous ses sites. Selon la publication, toute vulnérabilité reproductible qui affecte la sécurité de ses utilisateurs est susceptible d’être dans la portée du programme, y compris les injections SQL, les exécutions de code à distance et le cross-site scripting (XSS).

WordPress veut tout faire pour garder votre site en sécurité

Ce choix n’est pas anodin, puisque WordPress a connu quelques problèmes de sécurité au cours des dernières années, y compris certains qualifiés comme critiques. De nombreuses entreprises ont des programmes Bug Bounty internes, tandis que d’autres sont inscrits sur HackerOne.

Mots-clé : Automatticbug bountyHackerOnesécuritéWordPress
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
LG G7 et LG V30 : des écrans OLED pour rivaliser avec Samsung

Samsung les utilise déjà, Apple se précipite pour en utiliser un sur son iPhone 8 et maintenant il est question que...

Fermer