Fermer
Tests

Test du clavier ergonomique Surface de Microsoft : l’arme ultime pour les dactylographes

P1160457

Si vous passez la plupart de vos journées assis à un bureau à rédiger des articles, des courriers ou encore des e-mails, il sera intéressant de considérer un clavier ergonomique. La conception d’un clavier classique plat n’a pas été conçue avec le confort à l’esprit. Donc, pourquoi choisir de vivre avec un périphérique conçu à l’origine pour les machines à écrire dans les années 1870 ?

L’achat d’un clavier est une chose importante, et n’est pas quelque chose que vous devriez négliger. C’est comme l’achat d’un bon lit. Vous passez 1/3 de votre vie à dormir, alors pour quoi ne pas passer plus de temps à un chercher un accessoire que vous utilisez autant que votre lit ? C’est réellement important de ne pas négliger cet achat.

Microsoft a été très avant-gardiste dans la conception de clavier ergonomique des dernières décennies, avec ses claviers « naturels », qui divisent les touches en deux moitiés pour faciliter la dactylographie, et reposer au mieux vos mains et vos poignets. Et, avec son nouveau clavier ergonomique sans fil, le Surface Ergonomic Keyboard, Microsoft a livré son meilleur modèle pour le moment. Va-t-il vous correspondre ? Je vais tenter de vous le présenter.

Alors, que vaut un clavier ergonomique ?

Surface Ergonomic Keyboard : conception

Curieusement, ce nouvel ajout ressemble quelque peu au dernier modèle de Microsoft, le Sculpt Ergonomic Keyboard. Alors que cette itération a un look assez futuriste, avec un espace entre ses deux ensembles de touches, le Surface Ergonomic Keyboard est assez simple. Son style gris clair lui procure un look parfait aux côtés des ordinateurs portables Surface et du Surface Studio (d’où le nom). Mais, alors qu’il semble un peu plus traditionnel, c’est aussi le clavier Microsoft le plus raffiné que j’ai utilisé.

La grande force de ce clavier est son côté ergonomique

Toutes ses touches sont faciles à atteindre, et la pression sur chacune d’elles est agréable, avec une course assez profonde à chaque appui. Le clavier est également étonnamment silencieux, même pour les dactylographes qui n’hésitent pas à écraser les touches. Autrement dit, vous ne devriez pas gêner vos collègues dans un open space. Malheureusement, ce nouveau clavier ergonomique Surface ne peut pas se vanter de touches rétroéclairées. Cette limitation est probablement due à deux piles AAA qui ont une autonomie d’une année. Des touches rétroéclairées, qui seraient une caractéristique très agréable, videraient les piles en quelques semaines, voire quelques jours.

Autre point notable dans la conception, le repose-main qui est extrêmement doux. Il est fait d’un double tissu d’alcantara, ce qui lui procure un effet très lisse. Il y a aussi beaucoup de rembourrage sur le repose-main, qui devrait apaiser vos poignets fatigués.

Le clavier est fait d’un tissu d’alcantara

À l’arrière, on retrouve une petite trappe qui permet de loger les deux piles AAA (incluses), dont la durée de vie est estimée jusqu’à 12 mois. Enfin, sachez que le clavier ergonomique Surface mesure 460,14 x 229,22 mm x 34,73 mm, pour un poids de 1,01 kg.

Surface Ergonomic Keyboard : configuration

Comme mentionné précédemment, Microsoft s’est inspiré de son clavier ergonomique Sculpt, afin de concevoir la nouvelle version de son clavier Surface. L’expérience de frappe est nouvelle et légèrement différente. La bonne nouvelle est qu’il n’y a pas besoin d’un dongle pour être appairé à un périphérique. En effet, ce clavier est 100 % compatible avec la technologie Bluetooth Smart Ready.

L’association est simple et prend juste une minute avec n’importe quel PC. Aucun logiciel supplémentaire n’est à télécharger, contrairement au Sculpt, pour une configuration avancée.

Surface Ergonomic Keyboard : utilisation

Le nom de ce clavier est lié à sa conception de touches séparées, qui rompt avec la traditionnelle conception au milieu des touches. En ayant vos mains qui reposent à un angle plus naturel (d’où le nom des premiers claviers de Microsoft), l’idée est que ces dernières seront moins fatiguées que si vous devez les contorsionner. En effet, les claviers traditionnels exigent que vous posiez vos bras et vos poignets vers l’intérieur, causant des tensions lors de la saisie. Il convient de noter que ce clavier a uniquement du sens si vous utilisez vos dix doigts pour écrire, et non si vous utilisez uniquement votre index pour appuyer sur chaque touche du clavier.

Le nom de ce clavier est lié à sa conception de touches séparées

Le clavier Surface Ergonomic a également une légère pente, ce qui soulève légèrement les touches. J’ai utilisé le clavier pour écrire plusieurs articles, et j’ai constaté que mes poignets étaient plus reposés après de longues sessions de dactylographie.

Il est également très agréable de voir que les touches multimédias (F1-F12) correspondent parfaitement à l’utilisation de Windows 10. Par exemple, la touche F9 permet de lancer Cortana et la touche F12 permet d’ouvrir les paramètres de Windows 10. Il y a aussi des touches qui permettent de verrouiller l’ordinateur, d’ouvrir le centre de notifications, et qui sont toutes des additions très bienvenues. Je trouve que ces raccourcis clavier sont excellents pour la productivité et la facilité d’utilisation.

Le clavier Surface Ergonomic a des touches spéciales pour Windows 10

C’est la première fois que j’utilise ce type de clavier depuis des années, donc j’ai eu quelques problèmes pour commencer à l’utiliser. En effet, si vous êtes comme moi et que vous avez seulement utilisé des claviers standards, il faudra prendre son temps pour s’y habituer. Personnellement, j’ai mis près de 15 jours pour m’y habituer, donc soyez patient. Ça vaut le coup, croyez-moi.

Je me considère comme l’un des convertis. En étant un dactylographe efficace qui peut rédiger un article de 500 mots en quelques minutes, je peux passer la plupart de ma journée à rédiger des e-mails, des articles, et sur les réseaux sociaux. Cela signifie que j’ai besoin d’un vrai clavier, et c’est pourquoi j’étais impatient de tester ce clavier.

Surface Ergonomic Keyboard : verdict

Mon plus gros problème avec le Surface Ergonomic Keyboard est son prix élevé de 150 euros. Pour la plupart des gens, ce prix sera trop élevé pour un accessoire qui ne sert qu’à aller sur le Web.

Ce clavier va plaire à tous les dactylographes

Néanmoins, si vous êtes un nerd de la dactylographie, le clavier Surface Ergonomic vaut le coup d’œil.

Noter cet article

Design 9
Fonctionnalités 9
Connectivité 9.5
Facilité d'utilisation 8
Prix 7.5

Résumé

8.6 Très bon Vous l’aurez compris, Microsoft a réussi à faire un excellent clavier ergonomique. La seule problématique vient de notre éducation, puisqu’il va falloir prendre en main un certain temps le clavier pour s’y habituer.

Mots-clé : MicrosoftSurfaceSurface Ergonomic Keyboard
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J'ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu'architecte interopérabilité.
Lire les articles précédents :
Apple dévoilerait un iPad Pro de 10,5 pouces lors d’un évènement début avril

De récentes rumeurs provenant de l’Asie orientale mentionnent qu’Apple a commencé la fabrication d’un iPad Pro de 10,5 pouces afin...

Fermer