Fermer
Navigateurs Web

Chrome va recharger les pages 28 % plus rapidement

Chrome

Vous ne trouvez pas ennuyeux que Chrome prenne une à deux secondes pour recharger une page Web que vous avez récemment visitée ? Eh bien, Google tente d’améliorer les choses sur son navigateur Web, Chrome.

En ce milieu de semaine, Google a annoncé qu’elle était actuellement en train de travailler avec Facebook et Mozilla (la Fondation derrière le navigateur Web Firefox), afin de rendre les rechargements de pages dans Chrome nettement plus rapide. Et, l’excellente nouvelle est que ce travail va non seulement impacter les versions de bureau de Chrome, mais également les versions mobiles. Selon les données de Google, avec la dernière version de Chrome, le rechargement d’une page d’un site devrait maintenant être environ 28 % plus rapide qu’actuellement.

Et, le changement peut partiellement être attribué à Facebook, qui a travaillé avec les équipes des sociétés derrière les navigateurs pour améliorer le cache du navigateur. Alors que le changement n’est pas nouveau, Google et Facebook sont désireux de partager la façon dont ils ont travaillé.

En règle générale, lorsque vous rechargez une page, le navigateur finit par faire des centaines de requêtes réseau juste pour voir si les images et d’autres ressources qu’il a mises en cache la première fois lorsque vous avez visité le site sont toujours valides.

Comme le fait remarquer l’ingénieur de Google, Takashi Toyoshima, les utilisateurs rechargent généralement des pages, soit parce que la page n’a pas le look qu’elle devrait avoir, ou parce que le contenu aurait dû être mis à jour – imaginez une boutique avec des pages statiques qui ne rafraîchissent pas lorsque vous supprimez un élément de votre panier.

Une expérience utilisateur grandement accélérée

Toyoshima précise que, lorsque les développeurs de navigateurs ont ajouté cette fonctionnalité il y a plusieurs années, la plupart du temps c’était parce que les pages corrompues étaient monnaie courante. Aujourd’hui, les utilisateurs rechargent surtout les pages parce que le contenu d’un site semble obsolète.

Pour résoudre ce problème, l’équipe a simplifié le comportement de rechargement dans Chrome, en chargeant directement la ressource en cache. Facebook, tout comme les autres pages, affirme que ses pages se rechargent maintenant 28 % plus rapidement.

Pour vous et moi, cela signifie non seulement que les pages vont se recharger plus rapidement, mais cela se traduira également par une faible consommation de données et une autonomie préservée.

Donc, la prochaine fois que vous vous plaignez de Facebook, rappelez-vous qu’ils ont contribué à rendre Chrome (et Firefox) un peu plus rapide.

Mots-clé : ChromeFacebookGoogleMozilla
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.

Lire les articles précédents :
Apple pourrait bientôt faire un choix judicieux l’avenir de son IA

Partnership on AI, une grande organisation formée en 2016 et créée pour collaborer sur l'intelligence artificielle (IA), faire progresser sa...

Fermer